02 août 2005

Nobiliaire de Provence, 2ème article : A à E

BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036591
à partir de la page 401

Dessins des blasons publiés avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb. Cliquez sur les dessins des blasons pour les voir sur HeraldiqueGenweb.


ALPHERAN. -- Cette famille d'Aix, anoblie dans la personne de Claude Alphéran, seigneur de Montmeillan, par lettres patentes de juin 1724, a donné un conseiller au parlement de Provence et plusieurs ecclésiastiques distingués. ARMES : écartelé, aux 1 et 4 d'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles et en pointe d'un croissant d'argent ; aux 2 et 3 de gueules, au léopard d'or.

ANTONELLE. -- il y avait à Arles, selon Artefeuil, deux familles de ce nom qui ont formé quatre branches bien distinctes. Une seule existait encore à la fin du siècle dernier. Elle descendait de Gouin d'Antonelle, anobli avec Antoine, son frère, par le roi Henri III, en mai 1578. ARMES : d'azur, à cinq étoiles d'or, posées en sautoir.

ARCUSSIA. -- Jacques d'Arcussia, grand chambellan de Jeanne de Naples, en 1375, reçut de cette princesse des terres considérables en Provence, ou François, son frère puîné, vint s'établir. La descendance de ce dernier a porté les titres de baron de Fos et de vicomte d'Esparron. Elle s'est alliée aux Castellane, aux Esclapon, aux Forbin, aux Glandevès, aux Sabran, etc.
ARMES : d'or, à la fasce d'azur, accompagnée de trois arcs de flèches de gueules, posés en pal.

ARÈNE. -- Famille ancienne, dont Artefeuil commence la filiation à Nicolas Arène, créé comte, en 1421, par le roi Louis III, avec lequel il vint de Naples en Provence. Elle a donné quatre premiers consuls de Marseille et un lieutenant général des armées du roi.
Armes : écartelé aux 1 et 4 d'azur, à la foy d'argent, vêtue de pourpre, posée en bande et mouvante d'une nuée d'argent ; aux 2 et 3 d'argent, à quatre fasces de gueules.

ASTUARD. -- La souche de cette famille, très ancienne en Provence, a formé deux branches : celle des seigneurs de Lioux et de Montclar, et celle des barons, puis marquis de Murs. Cette dernière a donné des officiers distingués, et s'est alliée aux Baschi, Grasse, Grillet, Pontevès, Sade, Thezan, etc.
Armes : de gueules, à l'aigle d'or, becquée et onglée d'azur.

BALDONI. -- Elle descend de Cyprien de Baldoni, venu de Rome à Avignon vers 1490. Alliances: Ancezune, Aymar, Gandin, Olivari, Suffren, etc.
Armes : d'azur, à une mer d'argent, d'où jaillit une bombe d'or enflammée de gueules et à trois étoiles rangées en chef.

BARLATIER. -- Famille d'Aix ayant formé deux branches, l'une issue de Bernardin Barlatier, secrétaire du roi en 1720, l'autre de Louis Matthieu de Barlatier, seigneur du Mas, conseiller au parlement de Provence en 1740.
Armes : d'azur, à la croix alaisée d'or, cantonnée de quatre étoiles de même.

BARTHELEMY. -- Voyez plus haut, page 125.

BERNIER. -- Établis en Provence vers 1550 et originaires du Piémont, les Bernier, seigneurs de Pierrevert, ont donné des officiers distingués.
Alliances : Agonit, Lacépède, Piolenc, Suffren, etc.
Armes : d'azur, à trois pals d'argent, à l'écusson encombré de gueules, à un lion d'argent, lampassée de gueules.

BOVIS. -- Voyez l'Annuaire de 1862, p. 142.

BRUNY. -- La souche de cette famille avait formé deux branches : I. Celle des barons de la Tour d'Aigue, issue de François Bruny ou de Bruni, fils d'un secrétaire du roi, éteinte récemment. II. Celle des marquis d'Entrecasteaux, issue de Raimond de Bruni, trésorier de France, pour qui la terre d'Entrecasteaux fut érigée en marquisat en 1714. Armes : d'azur, au cerf courant d'or; au chef du même.

CHIEUSSE DE COMBAUD. -- Établie depuis plus de trois siècles à Lorgues, cette famille y a tenu un rang distingué et à été maintenue par arrêt du conseil d'État en 1755.
Alliances : Arbaud, Bartholle, Demandolx, Escalis, Vintimille, etc.
Armes : parti au 1er d'azur, au chevron d'or, accompagné en pointe d'un rosier du même, au chef d'argent; au 2e d'or, à trois bandes de gueules, au lion d'azur montant sur la dernière.

CORDES. -- Originaire d'Espagne, où elle portait le nom de Cordoue, cette famille a produit Antoine de Cordes, seigneur d'Aurons, qui s'est distingué dans les guerres de la Ligue. Alliances : Cadenet, Estienne, Hugues, Sobirats, etc. ARMES : d'azur, à l'ours rampant d'argent, soutenant de ses deux pattes de devant un monde croiseté d'or.

DAMIAN. -- Son origine remonte à Guillaume Damian, venu du Piémont et anobli en 1460 par Charles de France. La souche a formé plusieurs branches établies au siècle dernier à Salons et à Arles. Armes : de gueules, à l'étoile d'argent ; au chef d'or, chargé d'une aigle de sable.

EIGUESIER. -- Famille d'Aix, que l'Armorial d'Artefeuil dit issue d'Isnard Eiguesier, vivant à Marseille en 1360. Maintenue en 1567, elle a donné plusieurs officiers distingués. Alliances: Albertas, Chieusse, Grasse, Gérente, etc.
Armes : d'azur, au soleil d'or.

ESMIVI. -- Originaire de Digne, où Bernardin d'Esmivi était consul en 1607, cette famille acquit la seigneurie d'Auribeau, et une de ses branches s'établit à Aix, où elle a donné plusieurs conseillers au parlement. Alliances : Amalric, Clapiers, Raphaëlis, Thomassin, Villeneuve, etc. Armes : d'or, au chevron d'azur, accompagné de trois roses de gueules; au chef d'azur, chargé de trois besants d'or.

ESPAGNET. -- Cette famille, encore existante, descend de Raynaud d'Espagnet, qui vint de Brignoles à Aix et fut conseiller au parlement en 1569; charge passée à son fils et à son petit--fils. Alliances: Albis, Antonelle, Bédarride, Olivari, etc. ARMES : d'azur, à trois soucis tigés et feuillés d'or, mouvants d'une mime plante; au chef cousu de gueules, chargé d'un soleil d'or.

ESTELLE. -- Quoique anobli en 1722, Jean-Baptiste d'Estelle est le père d'André, qui produisit eu 1749 des preuves généalogiques depuis Jean André d'Estelle, dont le fils François épousa en 1542 Anne de Ripert. Armes : d'azur, à trois étoiles d'or; au chef de gueules, chargé d'un lion passant d'argent.

2 commentaires:

Amaury de la Pinsonnais a dit…

Bonjour Gilles,

L'illustration pour le blason de la famille CHIEUSSE DE COMBAUD n'est pas bonne : il n'y a qu'une moitié du parti, et sur cette partie, vous avez mis une rose au lieu d'un rosier. J'ai essayé un dessin ici http://www.francegenweb.org/~heraldique/base/details.php?image_id=12201 que vous pouvez bien sûr reprendre.

Amicalement,

Gilles a dit…

Bonsoir Amaury, Merci d'avoir corrigé cette erreur, j'ai modifié cet article pour utiliser votre blason.