10 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Agnel Bourbon

Annuaire de la noblesse de France
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036865
pages 125
Agnel-BourbonAGNEL-BOURBON famille ancienne, originaire de Riez et de Salernes, en Provence.
  1. Antoine d' AGNEL-BOURBON, Ier du nom, écuyer, épousa Marguerite de Vintimille. Il eut de ce mariage :
    1. Honoré, qui suit;
    2. Antoine;
    3. Jean;
    4. Louis,

  2. Honoré d'AGNEL-BOURBON, écuyer, épousa, N.... Adhémar de Grignan. Il mourut en 1510, laissant de ce mariage :
    1. Gaspard, dont l'article suit
    2. Antoine;
    3. Louis.

  3. Gaspard D'AGNEL-BOURBON, Ier du nom, écuyer, mort en 1518, avait épousé Honorée de Castellane, dont sont issus :
    1. Antoine, qui suit :
    2. Honoré.

  4. Antoine D'AGNEL-BOURBON, IIe du nom, écuyer, né en 1510, mort en 1545, avait épousé Honorée de Demandols. Il eut pour fils :

  5. Antoine D'AGNEL-BOURBON, IIIe du nom, écuyer, mort en 1635. Il avait épousé Antoinette Marie de Sabran. Il eut pour fils :

  6. Augustin D'AGNEL-BOURBON, qui épousa Diane de Castellane, dont :

  7. Gaspard D'AGNEL-BOURBON, IIe du nom, écuyer né en 1610, mort en 1645. II avait épousé Anne Baruette, dont est issu :

  8. Guillaume D'AGNEL-BOURBON, écuyer, né en 1642, mort en 1707. Il avait épousé Honorate Guigou, de laquelle il laissa, entre autres enfants :
    1. Joseph, qui mourut en 1719. Il avait épousé Anne de Renoux ;
    2. Pierre, dont l'article suit.

  9. Pierre D'AGNEL-BOURBON, écuyer, fit son testament le 14 août 1720. Il laissa d'Isabeau Marin, sa femme:
    1. Gabriel, qui suit;
    2. Joseph.

  10. Gabriel D'AGNEL-BOURBON, écuyer, épousa, le 12 février 1722, Catherine Escolle, dont sont issus :
    1. Joseph, qui suit ;
    2. Une fille.

  11. Joseph D'AGNEL-BOURBON, chevalier, mort en 1792, avait épousé demoiselle Marie Lucrèce Michel dont deux enfants vivants :
    1. Auguste Jean Baptiste, qui suit;
    2. Anne Désirée, qui a épousé le sieur Michel Arnaud, trésorier des invalides de la marine, et caissier des gens de mer à Marseille.

  12. Auguste Jean Baptiste D'AGNEL-BOURBON, chevalier, est né le 31 janvier 1787 il est sans alliance.
Armes : D'hermines, à la fasce de gueules, chargée de trois fleurs de lys d'or. Supports, deux agneaux. Devise: Probitas, virtus et fidelitas.

9 commentaires:

Jean-Pierre LOGEAIS a dit…

Bonjour,
Voici en substance, sur la famille d'ACIGNE à laquelle Auguste Jean Baptiste d'AGNEL de BOURBON d'ACIGNE s'est rattaché par des jugements de rectification d'état-civil, la teneur d'une réponse que j'ai fournie sur geneprovence le 9 octobre 2008 :
La généalogie ascendante d'Auguste Jean Baptiste d'AGNEL de BOURBON d'ACIGNE a toujours posé probléme aux personnes qui s'y sont intéressées.
Voici ce que disait de lui un excellent historien et généalogiste, l' abbé Paul GUEYRAUD dans son livre sur " Les Caune ", paru en 1972 (p 75) :
" Auguste Jean Baptiste d'AGNEL-BOURBON, alias de BOURBON,ou d'AGNEL de BOURBON d'ACIGNE (par rectification d'état-civil du Tribunal de première instance de Draguignan des 12 juillet 1805 et 14 février 1901), était issu d'une ancienne famille de la bourgeoisie de Salernes (Var) qui prétendait descendre du Sénéchal de Provence, Pierre d'Acigné, dont la femme se rattachait elle-même à la première maison de Bourbon (cf M. d'Auriac, Armorial de la noblesse de France, Paris, Bureaux héraldiques, 1856).
Malgré la caution apportée à cette reconstitution généalogique par MM Bouillon-Landais et de Ricard, archivistes de la ville de Marseille et des Bouches du Rhône (cf M. d'Auriac) et même par M. Mireur, archiviste du Var (cf Arch Dép Var, fonds Mireur, 18 J, n° 56 et F. Mireur " Les rues de Draguignan et leurs maisons historiques ", Draguignan, Négro, 1928, t VII, p 174), il ne semble pas que les preuves apportées pour justifier cette illustre origine soient absolument probantes, et certains actes présentés sont manifestement des faux (cf B.N Cabinet des Titres, Nouveau d'Hozier, FR 31.229, dossier 42, et Arch comm. de Salernes, Série GG, état-civil). Voir aussi Fond d'Agnel de Bourbon, dans les Archives de l'Abbé Paul Gueyraud ".

On trouve une autre ascendance d'Auguste sur web.genealogie.free.fr, dans l'article Les dynasties célèbres, Première dynastie de Bretagne.

Par ailleurs, le " Simili nobilaire français " par P.M Dioudonnat (Sédopols 2002) - que je n'ai pas consulté - donnerait les preuves de l'imposture de la généalogie.
Cordialement

Anonyme a dit…

En effet, l'ascendance "officielle" de cette famille a été fabriquée de toutes pièces au 18ème siècle et légèrement modifiée au 19ème, devant l'évidente incohérence de certaines "preuves". Ils ne descendent malheureusement que d'une famille de ménagers/bourgeois de Salernes et ne se rattachent en aucun cas à leurs homonymes de Riez, qui de toutes façons ne descendent pas plus de ce pauvre Pierre d'ACIGNE, mort sans enfants.
On leur doit notamment la destruction ou la falsification de nombreux registres de notaires, ainsi que des registres paroissiaux de Salernes et Riez, entre autres.

Gilles a dit…

Merci à tous pour vos remarques et critiques. J'ai peu de temps en ce moment pour répondre aux messages mais cela me fait plaisir de voir passer des commentaires aussi enrichissants.

Anonyme a dit…

Une branche de la famille d'Agnel fit souche a l'Ile Maurice, et se disent des descendants directs des CAPET et donc des de Bourbon. Mais aucune preuve genealogique prouve un lien aved du sang royal.

Anonyme a dit…

vous pouvez retrouver des descendants de cette famille a l'Ile Maurice par les femmes, via les famille BECHARD, DESVAUX de MARIGNY, MAROT, MACQUET, D'HOTMAN de VILLIERS, ect

Anonyme a dit…

«AGNEL de BOURBON d’ACIGNE » d’après « Le Simili Nobiliaire Français» par Pierre-Marie Dioudonnat, aux éditions Sedopols, paru en 2002 (p 33) :

« Cette ancienne famille provençale appartenait au XVII° siècle à la bourgeoisie de Salernes. Au siècle suivant, Joseph d’Agnel se fixe à Marseille, commence à s’agréger à la noblesse et joint à son nom celui de Bourbon d’Acigné. Pierre Gaston d’Agnel-Bourbon, né le 3 janvier 1860 à Amiens (Somme), est sous-directeur du haras du Pin (Orne) ou il est domicilié avec son épouse Jeanne-Marie Benech lors de la naissance de leur fils Jean, le 1° octobre 1891. Celui-ci mourra au Havre le 19 décembre 1958 en laissant une descendance. Des jugements rendus par le tribunal civil de Draguignan (Var) les 14 février et 20 novembre 1901 avaient rectifié le nom en d’Agnel de Bourbon d’Acigné. Titre : comte, porté à partir de la Restauration. Alliances : Tressos (1962), de Monts de Savasse (1992), de Riedmatten.»


Le simili-nobiliaire confirme le jugement, en quoi prouve t'il l'imposture ?

claude vinueza a dit…

Auguste Jean Baptiste D'AGNEL-BOURBON, chevalier, est né le 31 janvier 1787.
Il se marie à Lorgues (83) le 04/11/1817 avec Marie Anne Marguerite Zuline Dilarie ROUX.
et ont une descendance

Gilles a dit…

Merci beaucoup pour ce complément. Les personnes intéressées pourront poursuivre eux-mêmes cette descendance...

Anonyme a dit…

bonjour
j ai acquis une maison a Salernes qui eu appartenu a MMe Bernard DCD en 1868
elle fit son testament et legua la maison a Marie rosine D agnel bourbon de Gaudemar
et une autre a Louise d agnel de Lubac apparemment fille de Auguste D'agnel bourbon

j ai la copie de ce testament que j ai récupéré moi même aux archives
il est pourtant indiqué que Auguste n aurait pas de descendance
le testament parait bien sincère
une certaine Bernard ce serait marié avec le maire D agnel d entrecastaux je suppose que le lien cousine ( Bernard / D Agnel Bourbon) est surement la