21 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Brunet

Annuaire de la noblesse de France - 1862
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036590
page 144
Le nom de Brunet, fort répandu en France, appartient à plusieurs familles nobles, parmi lesquelles nous citerons celles de Brunet de Catelpers et de Privezac en Rouergue et en Agénois, de Brunet de Chailly et d'Ivry en Bourgogne et en Bourbonnais, de Brunet de Balans en Saintonge et en Poitou, et enfin de Brunet de Lamanon et d'Estoublon de Provence, qui a été maintenu par jugement du 30 mars 1667.

Cette derrière, originaire de la ville d'Arles, a prouvé sa filiation depuis Pons Brunet, qui testa en 1374. Jacques de Brunet fut premier consul d'Arles en 1451 ; Guillaume, son neveu, était viguier de la même ville. La souche s'était divisée en plusieurs branches qui se sont alliées aux maisons de Cadenet, d'Estienne, de Faucher, de Pontevès, de Porcelet, et qui ont donné des chevaliers de Malte et de Saint-Louis. Les diverses maisons du nom de Brunet n'offrent que de légères différences, soit dans les émaux, soit dans la position du lévrier de leurs armoiries. Nous blasonnons ici l'écu tel qu'il a été le plus généralement attribué à la famille Brunet de Provence.

ARMES : d'or, au lévrier rampant de gueules, à la bordure componée d'argent et de sable.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+