03 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Lascaris-Vintimille

Annuaire de la noblesse de France
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036591
pages 149 et 150

La maison de Lascaris était une des plus anciennes et des plus illustres de la Grèce, où elle possédait la souveraineté de Céphalonie. Théodore Lascaris, un de ses rejetons, ayant épousé la fille d'Alexis Ange Comnène, empereur d'Orient, monta sur le trône après la mort de son beau-père, en 1218. Mais la couronne fut enlevée à son petit-fils, Jean Lascaris, par Michel Paléologue, qui fit aveugler le jeune prince et qui éloigna ses soeurs en les mariant à des princes et seigneurs étrangers.

Eudoxie Lascaris, l'une d'elles, épousa Guillaume Pierre, comte de Vintimille, gentilhomme génois, que les révolutions de l'empire d'Orient avaient attiré à Constantinople, et qui appartenait à la branche aînée d'une ancienne famille, issue, dit-on, du marquis d'Ivrée, roi d'Italie. De leur mariage était issu Jean, comte de Vintimille et de Tende, qui releva le nom et les armes de sa mère, et dont la descendance a formé plusieurs branches connues sous le nom de Lascaris-Vintimille, et dont quelques-unes se sont perpétuées jusqu'à la fin du siècle dernier.

Les principales étaient :
  1. Celle des comtes de Tende, éteinte dès le XVe siècle dans la maison de Savoie, par le mariage d'Anne Lascaris, comtesse de Tende et marquise de Menton, avec le prince René de Savoie ;

  2. Celle des barons de Châteauneuf, qui a pris son surnom d'une baronnie située près de Grasse, en Provence, et dont un rameau se transplanta en Languedoc ;

  3. Celle des seigneurs du Castellar et d'Apremont, qui se répandirent dans le comté de Nice, et qui ont produit le grand-maître de l'ordre de Malte, Jean-Paul Lascaris-Castellar, élu en 1636. C'est de lui que le duc d'Arpajon obtint, par bulle du 30 mai 1645, le privilège de charger ses armes de celles de la religion et de pouvoir désigner un de ses fils pour être reçu grand-croix à seize ans; privilège héréditaire de mâle en mâle; et confirmé depuis, en 1741, en faveur de Philippe de Noailles, duc de Mouchy et de sa descendance mâle, par suite de son mariage avec l'héritière de la maison d'Arpajon.
On peut consulter, mais avec réserve, sur la maison de Lascaris-Vintimille, le dictionnaire de la Chenaye Desbois, tome VIII, page 729.

ARMES : écartelé, aux 1 et 4 de gueules, à l'aigle d'or, à deux têtes, couronnées du même, qui est de Lascaris, aux 3 et 3 de gueules, au chef d'or, qui est de Vintimille

Liens externes

1 commentaire:

ANSKER a dit…

LA CASA LASCARIS TIENE SU ORIGEN A ITALIA ,I TIENEN CONNEXION CON LA FAMILA GERACI,I FAMILIA DE ITALIA,AL 9 EM SIGLO,
CORDIALMENTE.