08 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Suffren

Annuaire de la noblesse de France
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036592
pages 173
de SuffrenLa maison de Suffren a pour auteur, selon d'Artefeuil et la Chenaye-Desbois, Hugon de Suffren, qui s'établit en Provence au XIVe siècle, et qui était originaire de la république de Lucques, d'où il fut forcé de fuir lors des guerres des Guelfes et des Gibelins. Jean-Baptiste de Suffren fut anobli par lettres patentes du roi François Ier.

Antoine de Suffren, son fils, reçu conseiller au parlement de Provence en 1563, embrassa avec zèle le parti de Henri IV, et prononça en pleine assemblée générale une belle et éloquente harangue pour faire proclamer ce prince légitime successeur de Henri III. Il avait épousé Louise de Châteauneuf, fille de Laurent de Châteauneuf, chevalier, et de Blanche de Simiane.

La souche s'est divisée en deux branches principales :

I. Celle des seigneurs d'Aube, qui a donné d père en fils six conseillers au parlement d'Aix, et à laquelle appartenait Palamède de Suffren, officier de marine, né en 1750, fils de Laurent de Suffren et de Marguerite de Régis.

II. Celle des marquis de Saint-Tropez, qui a été illustrée par le bailli de Suffren, chef d'escadre, et dont voici les derniers degrés:

Jean-Baptiste de Suffren, marquis de Saint-Tropez et de Saint-Cannat, baron de la Molle, seigneur de Richebois, épousa Geneviève de Castellane, fille du marquis de Castellane-Saint-Jeurs, maréchal des camps et armées du roi, et de Marguerite de Forbin-Janson. Il eut de ce mariage :
  1. Paul de Suffren, qui suit ;
  2. Madeleine de Suffren, mariée à Jean-Baptiste, marquis de Castellane-Esparron ;
  3. et 4. Louis et François de Suffren, chevaliers de Malte, capitaines dans le régiment royal comtois, tués l'un et l'autre au siège de Douai.
Paul de Suffren, premier procureur du pays de Provence en 1725 et procureur joint de la noblesse en 1749, a épousé, le 3 septembre 1711, Hiéronyme de Bruny, fille de Jean-Baptiste de Bruny, seigneur de Chateaubrun, et d'Elisabeth de Châtaignier.
Leurs enfants furent :
  1. Joseph-Jean-Baptiste de Suffren, dont l'article suit ;
  2. Louis Jérôme de Suffren, évêque de Sisteron, qui fit creuser a ses frais dans son diocèse un canal auquel est resté son nom et décupla ainsi la valeur des terres du pays ;
  3. Pierre-André de Suffren, dit le bailli de Suffren, rapporté après son frère aîné ;
  4. Paul de Suffren, chevalier de Malte, capitaine des vaisseaux de la religion ;
  5. Geneviève, mariée à Alphonse Louis d'Arnaud, baron de Vitrolles ;
  6. Madeleine, femme de Paul Auguste de Berme, seigneur de Pierrevert.
Joseph Jean Baptiste de Suffren, marquis de Saint-Tropez, maître de camp de cavalerie, épousa le 21 février 1744 Louise Pulchérie Gabrielle de Goëbriand, fille du comte de Goëbriand, maréchal de camp, et de Marie Rosalie de Chatillon, dont il eut :
  1. Pierre Marie de Suffren, marquis de Saint-Tropez, né le 20 février 1753, capitaine dans le régiment Royal-Lorraine et gouverneur de la ville et citadelle de Saint-Tropez en 1780, maréchal de camp en 1814, pair de France le 17 août 1817, décédé sans postérité le 8 mars 1824 ;
  2. Louis Victor de Suffren, reçu chevalier de Malte, de minorité le 1er mars 1756, officier au régiment Royal-cravate et enfin commandeur de l'ordre de Malte ;
  3. Olympe Emilie de Suffren, mariée à Louis Charles de la Baume, comte de Suze.
Pierre André de Suffren, frère puîné du marquis de Saint-Tropez, qui précède, et célèbre sous le nom du bailli de Suffren, naquit en 1726 à Saint-Cannat, près de Lambesc. Reçu chevalier de Malte de minorité, le 27 septembre 1737, il entra au service de France et fit plusieurs campagnes sur terre, de 1743 à 1748. Il monta ensuite sur les galères de la religion, fit partie de l'escadre de l'amiral de la Galissonnière, contribua à la prise de Mahon et se distingua dans les mers des Indes.

Il ruina l'escadre du commodore Johnston, battit l'amiral Hughes devant Madras, remporta de nombreux avantages sur les Anglais et s'empara de Négapatam et de Trinquemale. Malgré un échec devant Gondelour, il parvint, à force de bravoure et d'habileté, à sauver cette ville. A la paix de Versailles de 1783, le bailli de Suffren put enfin jouir du repos et se retira couvert de gloire.

Armes : d'azur, au sautoir d'argent, cantonné de quatre têtes de léopard d'or.

6 commentaires:

John B Suffren a dit…

Hi
I am trying to find information on the de Suffren family on Southern France (especially any de Suffrens who travelled to England and N. Ireland around 1600-1700)
Regards John B Suffren
www.desuffren.com

Gilles a dit…

Hi John,

Sorry but i did not find many things...

Some acts coming from geneabank...

paroisse: Aix-en-provence Notaires
date: 22/7/1595
nom-epoux: SUFFREN(DE)
prenoms-epoux: Anthoine
nom-epouse: SOUMAT'DE)
prenom-epouse: Anne
Nom-pere-epoux: SUFFREN(DE)
Nom-pere-epouse: SOUMAT'DE)

paroisse: Salon-de-provence-notaires
date: 12/9/1580
nom-epoux: de SUFFREN
prenoms-epoux: Anthoine
nom-epouse: de CHATEAUNEUF
prenom-epouse: Louise
Nom-pere-epoux: de SUFFREN
Nom-pere-epouse: de CHATEAUNEUF
prenom-pere-epouse: Laurent

paroisse: Salon-de-provence-notaires
date: 31/7/1584
nom-epoux: de SUFFREN
prenoms-epoux: Anthoine
nom-epouse: de CHATEAUNEUF
prenom-epouse: Louyse
Nom-pere-epoux: de SUFFREN
Nom-pere-epouse: de CHATEAUNEUF
prenom-pere-epouse: Laurens

paroisse: Aix-en-provence Notaires
date: 20/3/1610
nom-epoux: SUFFREN(DE)
prenoms-epoux: JEAN BAPTISTE
infos epoux: AVOCAT EN LA COUR
nom-epouse: ARNAUD
prenom-epouse: SIBILLE
Nom-pere-epoux: SUFFREN(DE)
prenom-pere epoux: ANTOINE
infos pere epoux: CONSEILLER DU ROY+
Nom-mere-epoux: CHATEAUNEUF(DE)
prenom-mere-epoux: LOUISE+
Nom-pere-epouse: ARNAUD
prenom-pere-epouse: CLAUDE
infos pere epouse: CONSEILLER DU ROY
Nom-mere-epouse: AGOULT(D')
prenom-mere-epouse: ANNE

paroisse: Salon-de-provence-notaires
date: 19/2/1634
nom-epoux: de SUFFREN
prenoms-epoux: Anthoine
nom-epouse: de MARC de CHATEAUNEUF
prenom-epouse: Louise
Nom-pere-epoux: de SUFFREN
prenom-pere epoux: Pallamède
Nom-mere-epoux: de GEORGES D'OLLIVIER
prenom-mere-epoux: Marguerite
Nom-pere-epouse: de MARC de CHATEAUNEUF
prenom-pere-epouse: Balthazar
Nom-mere-epouse: CHASTEAUNEUF
prenom-mere-epouse: Françoise

paroisse: Aix-en-provence Notaires
date: 10/11/1601
nom-epoux: GEORGES(DE)
prenoms-epoux: LOUIS
infos epoux: SEIGNEUR DE GREASQUE
nom-epouse: SUFFREN(DE)
prenom-epouse: CATHERINE
Nom-pere-epoux: GEORGES(DE)
prenom-pere epoux: LAZARIN
Nom-mere-epoux: PASTIERE
prenom-mere-epoux: JEHANNE
Nom-pere-epouse: SUFFREN(DE)
prenom-pere-epouse: ANTOINE
infos pere epouse: CONSEILLER DU ROY+
Nom-mere-epouse: CHATEAUNEUF(DE)
prenom-mere-epouse: LOUISE+

I suppose that you already know this page which speaks about the Suffren...

Anonyme a dit…

Dici quelques jours deux photographies des années 1860, figurant le marquis et la marquise de Suffren, seront vendues sur ebay
Chercher dans le moteur de recherche à SUFFREN
Pour info

Anonyme a dit…

Bien sûr qu'il fallait les sauver ces deux photos et les autres! C'est fait! Elles sont maintenant au Québec entre les mains d'un collectionneur.

Sonia a dit…

Bonjour!
Je ne sais pas si vous verrez ce commentaire... Je fais des recherches sur cette lignée des Suffren, surtout concernant leur domaine.En effet, mon nom de famille étant Aubès, des recherches avaient menés mon arrière grand père à le relier aux seigneurs d'Aubes de Suffren. Qu'en pensez vous?
Merci de votre aide :)

Anonyme a dit…

Heureusement que vous ne vous appelez pas Martin, vous auriez alors trouvé pas mal d'ânes à qui vous raccrocher.
Aubès est votre patronyme, Aube est un fief d'une des branches de la famille de Suffren. Un peu de sérieux que diable.
Remontez votre généalogie si vous le souhaitez, faites vous aider si vous avez quelques difficultés, étudiez votre lignée en partant de votre père, votre GP, votre AGP, votre AAGR, etc..., penchez vous sur la vie de chacun d'eux, aussi loin qu'il sera possible de remonter. Mais ne mettez pas la charrue avant les bœufs.

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+