10 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Valavoire

Annuaire de la noblesse de France
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036592
pages 176
Cette illustre et ancienne maison d'origine chevaleresque tire son nom de la terre de Valavoire, située en Provence dans la viguerie de Sisteron. On trouve dans une histoire des croisades du moine Hodouin que trois cents chevaliers, partis pour la terre sainte avec Godefroy de Bouillon, firent un corps séparé sous le commandement du vicomte de Polignac. (Critique du nobiliaire de Provence; mss. de Barcillon de Mauvans.) Au nombre de cette poignée de braves se trouvait le vaillant Valavoire aux armes noires, portant sur son bouclier des vautours; ce qui confirme l'assertion de M. de Peiresc, suivant laquelle les armoiries de Valavoire sont parlantes et ont pour figures héraldiques des vautours et non des faucons.

On trouve ensuite Guillaume de Valavoire, qui rendit hommage, en 1188, au comte de Provence pour la terre de son nom et quelques autres fiefs. Dans les chartes des croisades, on voit qu'il y eut une assemblée à Embrun, en 1220, et que Jean de Valavoire s'y mit à la tête d'une compagnie de croisés. (Barcillon de Mauvans.)

Quoiqu'ils possédassent la terre de Valavoire dès la fin du XIIe siècle, ses seigneurs ne prouvent leur filiation que depuis Raimond de Valavoire, qualifié miles, dans une transaction qu'il passa avec Raimond Bérenger, comte de Provence en 1244. Il eut pour fils Guigues et François de Valavoire, qui accompagnèrent Charles d'Anjou à la conquête du royaume de Naples en 1264. Un autre François de Valavoire fut du nombre des gentilshommes de Provence qui prêtèrent serment de fidélité à Marie de Blois, mère de Louis II, en 1395. Bertrand de Valavoire fit hommage pour sa terre à Louis d'Anjou en 1399.

Antoine de Valavoire se signala dans les guerres civiles de religion. Il avait épousé, en 1588, Marguerite de For- bio, et il laissa de cette union: 1° Jean, seigneur de Valavoire, capitaine de cent hommes d'armes, et premier capitaine au régiment de Remoules, qui fut assassiné à Orléans; 2° Gaspard de Valavoire, seigneur de Vaulx, capitaine de chevau-légers, gouverneur de Sisteron, mort sans alliance; 3° Balthazard, page du roi Henri IV, mort jeune; 4° et 5° Gaspard et Alexandre, qui servirent avec distinction 6° Palamède, auteur de la branche des seigneurs de Vaulx et de Volone; 7° Hercule, reçu chevalier de Malte en 1573.

Cette maison peut citer encore au nombre de ses rejetons : François Auguste de Valavoire, lieutenant général des armées du roi, gouverneur de la ville et citadelle de Sisteron, et Nicolas de Valavoire, évêque de Riez, qui fut à la tête de ce diocèse de 1652 à 1685.

ARMES : écartelé, aux 1 et 4 de sable, au vautour d'argent, aux 2 et 3 de gueules plein.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+