25 octobre 2005

Nobiliaire de Provence : Albertas

Annuaire de la noblesse de France - 1856
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036584
pages 165 à 167

Dessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.
La famille d'Albertas, estimée et ancienne au pays de Provence, est connue depuis Jean Albertas, qui épousa en 1406 Catherine Roque, fille de Sébastien Roque, riche habitant de la ville d'Apt. Elle a produit des officiers de terre et de mer, des capitaines de vaisseau, des conseillers et présidents en la cour des comptes de Provence, des gentilshommes de la chambre du roi, un pair de France sous la Restauration, et, depuis l'an 1617, treize chevaliers de Malte, dont plusieurs furent revêtus de dignités de cet ordre. Elle possédait, au siècle dernier, la belle terre de Géménos, que Delille a célébrée dans son poème des Jardins, et qui vient d'être mise en vente et d'être achetée par le marquis de Tressemane.

La souche de cette famille s'est divisée en trois branches dont l'aînée s'est éteinte au milieu du XVIIe siècle. La cadette, dite de Jonques, s'est subdivisée en plusieurs rameaux qui, au siècle dernier, existaient à Aubagne et à Marseille. Louis Charles d'Albertas était, en 1746, garde de l'étendard, et avait pour frères Gaspard Michel d'Albertas, chanoine de Saint-Victor de Marseille, et Alphonse Rodolphe, chevalier de Malte.

La seconde branche, devenue l'aînée, est celle des seigneurs de Géménos, marquis de Roux, ainsi titrés par érection de l'année 1705, aujourd'hui marquis d'Albertas. Elle était représentée, à la fin du siècle dernier, par Jean Baptiste d'Albertas, marquis de Roux, baron de Dauphin et de Saint-Maime, comte de Nesse , seigneur de Géménos, né le 8 avril 1716, premier président en la cour des comptes, aides et finances de Provence, marié en 1745 à Marguerite Françoise de Montullé.

Jean Baptiste Suzanne, marquis d'Albertas, né de cette union le 24 mai 1747, était, en 1789, premier président de la cour des comptes de Provence. A la Restauration, le roi Louis XVIII le nomma préfet des Bouches-du-Rhône, et, le 17 août 1815, il l'appela à la pairie. Son fils aîné, le comte Félix d'Albertas, s'était distingué par son zèle dans l'armée du Midi. Le marquis d'Albertas est décédé le 3 septembre 1829 et les événements de 1830 ont empêché sa pairie de passer à son héritier. (Voir, pour la généalogie Moréri et La Chesnaie des-Bois.)

Armes : de gueules, au loup rampant d'or. -- Couronne de marquis. -- Devise : TALIS NOSTER AMOR, avec deux flambeaux posés en sautoir, tortillés et allumés.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+