24 mars 2006

Lauris

Blason de la famille de Lauris sur HeraldiqueGenWeb
Annuaire de la noblesse de France 1863
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036591

Dessin de Amaury de la Pinsonnais publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb

Armes : d'argent, à trois bandes, dont deux de gueules et celle du milieu de sinople.
La maison de Lauris, à l'époque où les noms de famille sont devenus héréditaires, a pris le sien d'une terre et baronnie située dans la viguerie d'Apt. Ses premiers rejetons prirent part aux croisades et se distinguèrent dans les plus importantes expéditions des comtes de Provence aux XIIe et XIIIe siècles. (Armorial de d'Hozier, reg. vi. - Histoire de la noblesse de Provence, de Maynier, pag. 177 et 178.)

Guillaume de Lauris fut député, avec la principale noblesse de Provence, en 1245, pour complimenter Charles Ier, comte d'Anjou, sur son mariage avec Béatrix de Provence. Alfant de Lauris figure au nombre des cent chevaliers choisis pour seconder Charles Ier dans son célèbre combat contre le roi d'Aragon, en 1282. Bertrand de Lauris, chevalier, fut cottisé pour la cavalcade de Provence, en 1338 ; Jacques de Lauris, seigneur de Valbonnette, se signala dans les guerres contre Charles de Duras, neveu de la reine Jeanne de Naples, qui prétendait envahir la Provence, et Charles, son fils, baron de Lauris et seigneur de Valbonnette, servit lorsque Raimond de Turenne ravagea le pays en 1390.

La filiation, dressée et publiée par d'Hozier, juge d'armes de France, commence à Hugues de Lauris, seigneur de Valbonnette, qu'il croit frère de Bertrand, vivant en 1338. Ses descendants se sont alliés aux familles d'Alamanon, de Flotte, de Forbin, de Gantès, de Gaufridi, de Castellane. Un d'eux, Esprit de Lauris, écuyer, seigneur des Taillades, fut désigné comme viguier de Marseille par le roi Henri III, en 1570 ; et il jouissait d'une grande considération auprès d'Henri de Navarre, depuis Henri IV, comme on le voit par une lettre que lui écrivit ce prince le 31 juillet 1584. Melchior de Lauris des Taillades, capitaine de la milice d'Avignon pendant les guerres civiles de religion, vola au secours du château de Sorgues, en 1562, et en fit lever le siège. Claude, fils d'Esprit de Lauris et neveu du précédent, servit avec distinction sous les ordres du seigneur de la Valette, lieutenant général en Provence, et sous ceux du duc d'Épernon.

Emeric de Lauris, chevalier marquis des Taillades, veuf de Renée de Forbin, se remaria, le 20 mars 1657, à Françoise de Castellane de Brancas, marquise d'Ampus, qui avait recueilli, deux ans auparavant, par la mort de son frère, Dominique de Castellane, tous les biens de sa branche. Joseph Matthias de Lauris, issu de cette union, épousa, en 1684, Marie-Charlotte de Vassadel de Montmirail, et, en faveur de ce mariage, la marquise d'Ampus, sa mère, lui donna 400.000 livres, à la condition que lui et ses descendants porteraient le nom et les armes de la maison de Castellane avant tout autre nom et armes. En vertu de cette clause fidèlement remplie, la branche des Taillades s'est constamment appelée de Castellane de Lauris. Elle était représentée, au commencement du siècle dernier, par Louis Joseph François de Castellane de Lauris des Gérards, chevalier, appelé le marquis de Lauris ; syndic de la noblesse du Comtat Venaissin en 1741.

La maison d'Arlatan ayant acheté la baronnie de Lauris, au siècle dernier, en a ajouté le nom au sien. (Voyez l'Annuaire de 1862, page 382.)

Armes : d'argent, à trois bandes, dont deux de gueules et celle du milieu de sinople.

6 commentaires:

framboise a dit…

bonjour

felicitation pour le travail accompli!!!

Gilles a dit…

Merci pour vos encouragements...

waldo a dit…

interessant...je suis laurisien!!!
Merci pour ces infos...

Anonyme a dit…

bravo pour la clarté et la qualité du travail. je descend d'Aurias de Lauris (ligne de Lauris, Berthon, Gautier)qui vivait à Eyguières au début du 16° siècle, j'ai trouvé pas mal de choses sur lui, mais connaissez-vous son ascendance ? où la trouver ?
salutations
jean Gautier

Gilles a dit…

Je suis désolé, j'ai cherché de tous les côtés mais n'ai rien trouvé. Il faut peut-être chercher avec les prénoms Aulzias, Elzias, Elzéard et Elzéar.

Ci-dessous un testament trouvé sur geneabank :

commune_geneabank: Saint-Rémy-de-Provence
date_acte_carac: 01/02/1529
annee: 1529
nom_testateur: DE LAURIS
prenom_testateur: Elzias
sexe_testateur: M
nom_conjoint: -------
prenom_conjoint: Jeanne
commentaires_generaux_1: Rédacteur : ME SALOME andré 398E23 F°41§

Anonyme a dit…

merci de vos efforts. prénom courant dans cette famille, à Eyguières un Elzéard a occupé les mêmes fonctions quelques années auparavant, c'était vraisemblablement son père. j'ai le testament d'Aurias (16 novembre 1544) mais il ne cite ses parents que pour dire qu'il veut être enterré avec eux, sa femme, mère de son fils unique Gabriel et de ses 4 filles s'appellait marguerite Petit.
merci de toutes façons et on ne sait jamais ...
jean Gautier