29 juillet 2006

A travers les actes de l'état-civil de la ville d'Uzès (A)

Annuaire du Conseil Héraldique de France, 1901.
BnF/Gallica : A travers les actes de l'état-civil de la ville d'Uzès
Auteur : L. d'Albiousse

A TRAVERS LES ACTES DE L'ETAT-CIVIL DE LA VILLE D'UZÈS

Uzès était avant la Révolution une ville féodale et épiscopale. Successivement seigneurie, baronnie, vicomté, première duché-pairie de France, elle fut aussi durant de longs siècles et jusqu'à la Révolution siège d'évêché.

Autour de ces deux personnages, le duc et l'évêque, beaucoup de familles aristocratiques vinrent se grouper. J'en ai fait le relevé à travers les actes de l'état-civil en y joignant quelques familles distinguées dans les arts ou les sciences.

J'aurais pu procéder par ordre chronologique, mais il m'a paru plus intéressant de désigner les familles par ordre alphabétique. Pour abréger mon travail je n'ai reproduit pour chacune d'elles qu'un seul acte de l'état-civil, le plus ancien ou le plus honorable. J'y ai ajouté, autant que je l'ai pu, les armoiries et les titres de noblesse.

Peu de petites villes offrent dans leur sein un pareil souvenir de gloire et d'honneur, qui mérite bien d'être recueilli dans la Revue des Questions Héraldiques.

L. D'ALBIOUSSE.

ABAUZIT

1679, 11 novembre. -- Naissance de Firmin Abauzit, mort à Genève le 20 mars 1707. Fameux philosophe, il était devenu bibliothécaire de Genève. Sa famille descendait d'un médecin arabe établi à Toulouse au IXe siècle. Un Abauzit, consul de la ville d'Uzès, fut délégué pour aller offrir les hommages de la ville au roi François I qui était de passage à Nîmes. Il fut présenté au Roi par le comte de Crussol. MM. Henri Abauzit, ancien maire d'Uzès, et Ludovic Abauzit, actuellement juge au Tribunal de Nîmes, appartiennent à cette famille. (Reg. protestant).

ALBIOUSSE (D')

1761, 2 février. -- Mariage de Mr Me Antoine d'Albiousse, avocat en parlement, capitaine châtelain fils de Louis, capitaine châtelain,et de demoiselle Louise de Folcher, fille de Jean de Folcher, seigneur de Fontainebleau, et de Louise Goirand de Labaume. (Reg. de Saint-Julien.). Ce titre de capitaine châtelain qui, transmis de père en fils donnait droit à l'anoblissement (Voir Notice, de Galier. page 3) est mentionné dans un jugement en rectification d'acte de l'état civil du tribunal d'Uzès en date du 20 décembre 1859 qui maintient Lionel d'Albiousse, juge suppléant à ce tribunal, en possession de la particule nobiliaire. Son frère Numa d'Albiousse, lieutenant colonel des Zouaves Pontificaux, a été nommé parle Pape Léon XIII comte romain héréditaire.

Armoiries : D'azur au boeuf passant d'or, au chef cousu de gueules à trois étoiles d'argent.

ALBON (D')

1750, 25 janvier. -- Mariage entre noble Alexandre d'Albon, fils de noble Alexandre, co-seigneur de Montaren, et de Catherine de Baudam, de Nîmes, et demoiselle Jeanne de Vergèse d'Aubussargues. (Reg. de Saint-Etienne.). Très ancienne famille noble d'Uzès. Actuellement le marquis d'Albon habite le château de Pont-Charra (Rhône).

Armoiries : De sable à la croix d'or.

ALMÉRAS (D')

1675, 1er octobre. -- Mariage entre Jacques d'Alméras, seigneur de Praden, fils d'Antoine et de Marie Lepetit, et demoiselle Catherine de Saint-Martin, de la ville de Nîmes, fille de Mr. Me Simon de Saint-Martin et de Jacquette Jouffret. (Reg. de Saint-Julien.). En 1718 Guillaume d'Alméras était commissaire du roi en la Cour des Comptes, Aides et Finances de Montpellier.

Armoiries : D'azur au lion d'or lampassé et onglé de gueules, au chef d'or chargé de trois palmiers de sinople rangés en face.

ALLUT

1743, 1er août. -- Naissance d'Antoine Allut, mort en 1794. Avocat, il fut député à l'Assemblée Législative. Revenu dans son pays, on le considéra comme fédéraliste. Il fut traduit devant le tribunal révolutionnaire, condamné à mort et exécuté.

AMOREUX (D')

1834, 13 mai. -- Mariage d'Albin d'Amoreux, fils de Jules Saint-Félix d'A., chevalier de la Légion d'honneur, ancien sous-préfet, et d'Antoinette Lefèvre, et Honorine d'Albiousse, fille de Jules d'Albiousse, chevalier du Lys, et d'Alexandrine Graffand de Laval. Albin d'Amoreux est devenu sous-intendant militaire, officier de la Légion d'honneur. Son frère, littérateur distingué, était connu sous le nom de Jules de Saint-Félix. Son grand-père était conseiller maître des comptes, aides et finances de Montpellier, et assista à l'assemblée de la Noblesse d'Uzès pour l'élection des députés aux Etats Généraux de 1789.

Armoiries : De gueules au coeur d'or et au croissant d'argent en pointe, au chef cousu d'azur deux flèches posées en sautoir accostées de deux étoiles d'azur.

Dessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.


ANGLAS (D')

1826, 13 août. -- Décès de Louis Suzanne d'An- glas, ancien colonel d'infanterie, chevalier de Saint- Louis, né à Marsillarguès (Hérault), domicilié à Uzès, époux de Charlotte d'Avejan. La famille d'Anglas, qui a obtenu le 20 décembre 1668 un jugement de maintenue de noblesse, n'est plus représentée que par M. Louis d'Anglas de Malherbe, à Beaucaire.

Armoiries : D'or à trois bandes de gueules, au chef d'or chargé d'un lion naissant de sable, avec une devise d'argent chargée de trois trèfles de sable.

ANOUL (D')

1649, 7 octobre. -- Naissance d'Antoine d'Anoul, fils de M. Me Jean, conseiller du Roi, docteur ès droits, juge à la cour royale d'Uzès, et de Marie de Fonfrède.

ARBAUD (D')

1811, 13 décembre. -- Décès de Françoise d'Arbaud, née à Blausac près Uzès, veuve de Pierre de Banne d'Avéjan.

ARNAUD DE VALABRIS (D')

1755, 17 février. -- Baptême de François Gaspard d'Arnaud de Valabris, fils de noble Gaspard chevalier de Saint-Louis, capitaine au régiment de Forez, et de Marguerite de Bargeton, dame de Valabris. (Reg. de Saint-Etienne.). Gaspard d'Arnaud de Valabris devint colonel du 14e régiment de dragons et épousa en 1788 Gabrielle de Rocplant de l'Estrade. Son père avait été maintenu dans sa noblesse par arrêt de la cour de Montpellier du 2 juin 1755. (Archives du comte de la Rochette.). Sa fille Eulalie épousa en novembre 1817 le comte de la Rochette, chevalier de Saint-Louis, chef d'escadron à l'armée du Prince de Condé dans le régiment de Rohan cavalerie. (Reg. de Saint-Etienne.)

AUTUN (D')

1708, 12 octobre. -- Baptême de Jean-Baptiste d'Autun, fils d'Antoine, conseiller du roi, et de Catherine de Valette. (Reg. de Saint-Etienne.)

Armoiries : D'azur au coeur d'argent percé de deux flèches de même en sautoir.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+