11 mars 2008

La famille de Fabry

La famille de Fabry, originaire de la ville d'Aups, est sans contredit une des plus anciennes de la Provence et a donné des personnages recommandables dans la diplomatie comme dans la marine.

L'abbé Robert et Artefeuil qui en parlent dans leurs ouvrages ne remontent qu'à Jacques Fabre ou Fabry, écuyer et ami du roi René ; mais Pierre Louvet, dans ses Additions à son histoire de Provence (t. II, p. 383), donne pour premier auteur connu :
  1. Rostan Fabry, coseigneur de Fabrègues, qui épousa le 5 janvier 1251 Anne d'Agoult, de laquelle :

  2. Jean Fabry, seigneur de Fabrègues, marié avec Madeleine de Castellane-Montmeyan, d'où :

  3. Pierre Fabry, seigneur de Fabrègues, qui épousa Esparrone d'Arcussia, dont il eut :

  4. Jean II Fabry, seigneur de Fabrègues, marié le 1er août 1438 avec Sibille ou Paulette de Chaussegros-Mimet, d'où :

  5. Jacques Fabry, coseigneur de Fabrègues, licencié ès droits, écuyer de René d'Anjou, comte de Provence. Ce bon roi lui fit changer ses armes pou lui donner celles que cette famille porte encore, qu'il avait bien voulu peindre lui-même et qui sont d'argent, à un pal d'azur ; au chef de gueules, chargé de trois écussons d'or, ayant pour ornement un vol banneret aux armes de l'écu. Le même roi lui donna une place vaste au lieu le plus éminent de la ville d'Aups, en dehors des remparts, pour y bâtir une maison en fief noble, soumise au ban et arrière-ban de la noblesse pour le service militaire. Les lettres originales furent enregistrées à Aix, aux archives du Roi (Reg. Pavo), en Octobre 1472. Cette maison appartient encore à ses descendants. Jacques Fabry, qui testa le 8 mai 1489, avait épousé, le 4 juin 1459, Louise de Vintimille-Montpezat, d'où :
    1. Jean III, qui suivra ;
    2. Pierre de Fabry, coseigneur de Fabrègues, vint s'établir à Aix et fut marié à Louise d'Arcussia, dont il eut : Antoine, coseigneur de Fabrègues, qui épousa en 1539 Françoise de Cornet, d'où Louis, coseigneur de Fabrègues, avocat, quatre fois consul d'Aix, en 1581, 1587, 1595 et 1608 ; Louis fut envoyé en ambassade, à l'époque de la Ligue, vers le duc de Savoie et le roi d'Espagne ; il a laissé sur les événements de ce temps des Mémoires intéressants, insérés dans Louvet. Il avait épousé en 1578 Louise de Joannis, dont il n'eut qu'une fille mariée à Pierre de Cormis, seigneur de Beaurecueil, avocat général au parlement de Provence, mort conseiller d'Etat.

  6. Jean III de Fabry, coseigneur de Fabrègues, fit alliance, le 9 janvier 1501, avec Honorade de Tenque de Draguignan, de laquelle il eut :

  7. Alexis de Fabry, coseigneur de Fabrègues, licencié ès droits, juge royal de la ville d'Aups, épousa le 6 décembre 1558 Jeanne de Roux, fille de François, seigneur de Lamanon, et de Marguerite de Pérussis, d'où :

  8. Melchior de Fabry fut viguier pour le Roi de la ville d'Aups en 1615 et épousa le 21 juillet 1591 Camille d'Esparron, fille d'Honoré, seigneur de Tourtour et de la Baume, et d'Iolande de Blacas, d'où :
    1. Gaspard, dont l'article suit ;
    2. Marguerite, mariée le 21 septembre 1625 avec François d'Arbaud, seigneur de Bresc et de Châteauvieux.

  9. Gaspard de Fabry, coseigneur de Fabrègues, fut maintenu dans sa noblesse ainsi que son fils François par jugement du 8 mars 1668. Il épousa le 18 juin 1622 Françoise de Grasse Saint Césaire, d'où vingt-deux enfants, seize fils et six filles, parmi lesquels :
    1. François, qui continue seul la descendance et dont l'article suit ;
    2. Jean Melchior, reçu chevaliers de Malte en 1649.
    3. Antoine, reçu chevaliers de Malte en 1649.
    4. Gaspard, reçu chevaliers de Malte en 1649.

  10. François de Fabry, seigneur de Fabrègues, Tourtour et Thorenc, vendit la terre de Thorenc à Antoine de Raymondis le 25 novembre 1676. Il avait épousé le 1er octobre 1652 Anne de Vintimille, fille de Roland, seigneur de Montpesat, et de Françoise d'Arnaud, d'où :
    1. Gaspard, dont l'article suivra ;
    2. François, reçu chevalier de Malte en 1672, page du Grand maître ;
    3. Jacques, lieutenant d'artillerie de marine, mort à Toulon le 30 juillet 1702, sans postérité.

  11. Gaspard II de Fabry, seigneur de Fabrègues, eut de son mariage avec Anne de Clapiers-Collongue :
    1. Joseph-Alexandre, dont l'article suit ;
    2. Jacques, capitaine de vaisseaux du Roi, chevalier de Saint-Louis, mort à Toulon le 27 juin 1792 ;
    3. Louis, né à Aups le 25 août 1715, entré dans la marine en 1724 ; enseigne de vaisseau en 1742, chevalier de Saint-Louis le 1er avril 1748 ; lieutenant de vaisseau en 1749, capitaine de vaisseau en avril 1757 ; major de la marine en 1758 ; commandeur de Saint-Louis en décembre 1771 ; puis chef d'escadre et directeur général de l'arsenal de Toulon en 1776, commandant de la marine en 1781, lieutenant Général des armées le 12 janvier 1782, Grand-croix de Saint-Louis en janvier 1792 ; il quitta Tonton en avril 1794, prit la route d'Espagne et mourut à Carthagène vers 1796 ; longtemps avant sa mort, Louis de Fabry portait le titre de marquis, qui lui avait été donné dans ses brevets signés par le Roi et que ses neveux ont perpétué jusqu'à ce jour ;
    4. Marie-Anne, qui épousa Charles de Clapiers, son oncle germain, capitaine au régiment du Maine et chevalier de Saint-Louis.

  12. Joseph Alexandre de Fabry, seigneur de Fabrègues, né à Aups en 1706, épousa le 16 février 1751, à Grambois, Julie-Véranie de Raffelis-Roquesante, dont il eut :
    1. François Alexandre Jacques Louis, qui suit ;
    2. Charles Jean Auguste, né en 1769, chevalier de Malte en 1771 ;
    3. et 4. Jeanne Gabrielle Julie et Rosalie Jeanne Victoire, religieuses ursulines à Aups.

  13. François Alexandre Jacques Louis de Fabry, seigneur de Fabrègues, marquis de Fabry, officier de marine, chevalier de Saint-Louis, épousa Rose Boeuf, fille de Joseph et de Gabrielle Jean, d'où :
    1. Adrien, dont l'article suit ;
    2. Clotilde, mariée vers 1832 à Jules de Robineau-Villemont, mort conseiller à la cour d'Aix.

  14. Adrien, marquis de Fabry-Fabrègues, élève de l'Ecole polytechnique, ingénieur civil, maire d'Aups de 1834 à 1837, a épousé à Draguignan en 1837 Elisabeth Béatilde Meissonnier, fille de François-Victor et de Emmanuella de Patchot. Il est mort à Hyères, le 3 mai 1868, laissant de son mariage :
    1. Gaspard François Auguste, qui suit ;
    2. Marie de Fabry, née en 1851 à Aups et mariée le 30 avril 1878 à Louis Rodolphe, marquis de Pérussis, sous-intendant militaire, et officier de la Légion d'honneur.

  15. Gaspard François Auguste, marquis de Fabry Fabrègues, né le 28 février 1843, marié le 4 octobre 1871 à Marie-Rose de Gassier, fille de François-Jules et de Caroline-Rose de Sigaud de Bresc. De cette union sont nés à Aups trois enfants :
    1. Marie Joseph Vincent-de-Paul Jules Adrien, né le 19 juillet 1872 ;
    2. Marie Valentine Emmanuelle Geneviève, née le 12 août 1873 ;
    3. Marie-Louise Catherine, née le 29 avril 1878.
Armes : d'argent, au pal d'azur, au chef de gueules, chargé de trois écussons d'or. Couronne de marquis. Devise prise par quelques membres de la famille : FIT FABRICANDO FABER.
Source : Annuaire de la noblesse de France 1884
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36611b/f353.item

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+