12 mars 2008

Mons de Savasse

La famille dauphinoise de Mons, dont le nom s'est autrefois écrit de Monts, en latin de Montibus, est on de la sénéchaussée de Montélimar. Des généalogistes mentionnent Philippe et Pierre de Mons, qui auraient suivi Giraud et Giraudet d'Adhémar à la première croisade. Au retour de la Palestine, les chevaliers d'Adhémar, voulant récompenser les vassaux qui les avaient accompagnés, leur firent des inféodations par un acte passé le 21 septembre 1099 dans l'église de Sainte-Croix de Montélimar (Pithon Curt, tome IV, p. 20). Ils donnèrent à Philippe de Mons le fief ou domaine de la Bastide de Saint-Georges de Léna, avec sa tour et forteresse, situé dans le mandement de Savasse, sous la réserve de la justice et de l'hommage lige. On prétend que ce Philippe avait sauvé la vie à Giraud d'Adhémar.

Agathe de Mons épousa Louis Raimond, dont elle eut un fils, Giraud, qui rendit un hommage, le 3 janvier 1216, à Hugues Adhémar, seigneur de la garde et coseigneur de Monteil.

Sébastien de Monts prêta acte de foi et hommage au Dauphin en 1370. Autre Sébastien de Monts, son petit-fils, fit aussi pareil hommage en 1450, et fit son testament en l'an 1471. Il avait épousé Antoinette Peyrol, dame de la Rochebaudin et de Félines.

Alain, son petit-fils, se maria en 1530 avec Clémence de Rabot, fille de Bertrand, conseiller au parlement de Dauphiné, seigneur d'Upié et de Buffières. D'eux étaient descendus : 1° Claude de Mons, seigneur de Savasse, marié avec Anne de Gauteron, dont il eut un fils : Alain ; 2° Jean de Mons, chevalier de Malte en 1629, comme autre Jean de Mons l'avait été en 1599. Ici s'arrêtent les travaux des anciens généalogistes.

Gaspard Pierre de Mons de Savasse, capitaine au régiment de Bretagne, chevalier de Saint-Louis, né en 1746, épousa Marie Anne Hippolyte Pauline de la Croix-Chevrières de Pisançon.

Le vicomte Louis Xavier de Monts de Savasse a épousé Mlle Monteynard (voyez l'Annuaire de 1870, p. 306), soeur d'Hugues de Monteynard marié avec Mlle de Pisançon en janvier 1872 (Annuaire de 1872, p. 318).

Armes : bandé d'or et de sable de huit pièces. Devise : FORTIS UT MONS.
Source : Annuaire de la Noblesse de France 1876
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36603q/f183item

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+