13 avril 2008

Castellane

CastellaneSource : Annuaire de la noblesse de France 1886, page 141
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k366131
Armes : de gueules au château d'or, la tour du milieu plus élevée.
Couronne de prince.
Devise : MAY D'HOUNOUR QUE D' HOUNOURS.
Cette belle et puissante race féodale parait, d'après les cartulaires et les historiens, avoir tenu, dès le dixième siècle, le premier rang dans le pays des Saliniens, qui occupaient une partie des Alpes Maritimes voisine de Senez ; leur capitale ayant été détruite au sixième siècle, probablement par les Lombards, les Saliniens échappés au massacre construisirent, non loin des ruines de leur cité, sur le sommet d'une montagne, une ville forte qui reçut le nom de Petra Castellana, d'où vint celui de Castellane.

Les sires de Castellane paraissent être un ramage des comtes d'Arles et de Provence. Les cartulaires permettent de remonter leur filiation de quatre degrés au-dessus de Boniface Ier, duquel part la généalogie : 1° Pons, dit Arbaud, vivant en 971, présumé pète du suivant ; 2° Pierre, surnommé Pulver, vivant en 1019 ; 3° Pons, surnommé Pulverel, vivant en 1029 et qui, dans une charte de l'église d'Apt, en 1053, se dit petit-fils de Pons ; il est nommé avec ses six frères Hugues, évêque de Riez, Ripert, Laugier, Boniface, Arbaud (père de Pierre, Pons et Guigues) et Pierre, dans une charte de 1043 ; 4° Dodon , qui est dit fils de Pons Pulverel, en 1040, et fut très probablement père de Boniface Ier, sire de Castellane ; Dodon, Raymond et Hugues.

Cet antique lignage a produit plus de cent chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, deux archevêques d'Arles, nombre d'évêques, sept officiers généraux, un maréchal de France, des ambassadeurs. De 1754 à 1785, plusieurs de ses membres furent admis aux honneurs de la cour, et la branche de Novejean fut élevée à la pairie héréditaire en 1815.

Nous donnons ici la filiation de la branche de Norante, aujourd'hui l'aînée :
  1. Boniface Ier, sire de Castellane, vivant en 1089 et1122.

  2. Laugier, sire de Castellane, vers 1130.

  3. Boniface II, 1146.

  4. Boniface III, baron de Castellane, sire de Salernes, vivant en 1189.

  5. Roux, sire de Castellane, 1205 et 1214.

  6. Boniface IV, sire de Castellane et de Salernes, 1226. D'Agnès, dame de Riez, il eut :
    1. Boniface, qui suit ;
    2. Boniface, dit Galbert, auteur des seigneurs de la Verdière, dont sont issus les seigneurs d'Esparron et de Novejean.

  7. Boniface V, site de Castellane et de Riez, eut d'Alix des Baux :
    1. Boniface VI, appelé le prince de Castellane, mort sans hoirs ;
    2. Hugues, qui suit.

  8. Hugues de Castellane, dit des Baux, 1307.

  9. Boniface VII, seigneur d'Allemagne, 1350.

  10. Jacques, seigneur d'Allemagne.

  11. Boniface VIII, seigneur d'Allemagne, marié à Marguerite de Simiane-Châteauneuf.

  12. Florens, baron d'Allemagne, eut de Fleurie de Blacas :
    1. Boniface IX, dont la descendance est éteinte ;
    2. Esparron, auteur des seigneurs de Mazaugues et d'Andon, éteints ;
    3. Jean, auteur des seigneurs de Norante et de Chaudon, qui suit.

  13. Jean, seigneur de Chaudon, 1435.

  14. Florens, seigneur de Chaudon et de Norante, 1490.

  15. Vincent, seigneur desdits lieux, marié en 1500 à Madeleine de Villeneuve-Tourrettes.

  16. Maxime, seigneur desdits lieux, marié à Honorée de Lascaris Vintimille Tende.

  17. Claude, seigneur de Norante, etc., marié en 1545 à Anne de Guigonis, dont :
    1. Honoré, qui suit ;
    2. Scipion, auteur des seigneurs de Majastre ;
    3. Claude, auteur d'une branche éteinte.

  18. Honoré, marié en 1580 à Françoise de Giraud.

  19. Jean, seigneur de Norante et de Chaudon, marié en 1610 à Hélène de Rame.

  20. Horace, baron de Chaudon et de Norante, etc., épousa, par contrat du 7 septembre 1644, Anne de Bionneau d'Eyragues, dont :
    1. Jean-François de Castellane, marquis de Norante, marié à Madeleine de Gruel de Villebois, dont un fils, J. B. de Castellane, capitaine des vaisseaux du Roi, gentilhomme du duc d'Orléans, chevalier de Saint-Louis, qui, de son alliance avec Marie-Anne de Rouillé, ne laissa qu'une fille, mariée en 1741 à J. B. de Castellane, marquis de Saint-Jeure, son cousin ;
    2. François Boniface, qui suit.

  21. François Boniface, comte de Castellane Norante, maréchal des camps et armées du Roi, s'établit en Poitou, où il épousa Marie-Thérèse de Rechignevoisin de Guron (fille de Louis-Archambaud de Rechignevoisin, seigneur de Guron, et de Marie-Anne de Frottier), qui lui apporta en dot la terre de Guron, vendue quelques années après aux Rechignevoisin. L'aîné de leurs enfants suit.

  22. Philippe François Louis Alexandre, marquis de Castellane Norante, fit partage avec ses frères et soeurs de leurs biens paternels et maternels, le 12 janvier 1731. Il épousa : 1° Anne Charlotte Julie de Cleux (des marquis de Gages), moite sans hoirs ; 2° Anne Roseline de Raity de Villeneuve-Trans, dont le suivant.

  23. Michel Ange Boniface Marie, marquis de Castellane Norante, mestre de camp de cavalerie, épousa Marie Renée Louise Jacqueline de Johanne de la Carre de Saumery, par contrat du 28 janvier 1782, auquel signèrent LL. MM. le roi Louis XVI et la reine Marie Antoinette, et dans lequel il est qualifié « très haut et très puissant seigneur Mgr Michel Ange Boniface Marie, marquis de Castellane Norante, seigneur de la Baronnière, d'Avançon et autres lieux, sous-lieutenant des gendarmes écossais et lieutenant-colonel de cavalerie, fils de défunts très haut et très puissant seigneur Mgr Louis-François Alexandre, rnarquis de Castellane, mestre de camp de cavalerie, et de très haute et très puissante dame madame Marie Anne Roseline de Baity Villeneuve de Trans ». De cette alliance naquirent :
    1. Boniface, qui suit ;
    2. Louise, mariée au comte Frédéric de Pourtalès.

  24. Boniface Ernest Félix, marquis de Castellane Norante, garde du corps de Louis XVII, lieutenant-colonel de cavalerie, aide de camp du général comte de Castellane (depuis maréchal de France) dans la campagne d'Espagne, marié à Euphrosine Julie Henriette Martin de Gray, dont le suivant.

  25. Esprit Boniface Lionel, marquis de Castellane Norante, ancien officier de cavalerie, chevalier de la Légion d'honneur, marié à Elisabeth Phélise Jacquier de Terrebasse, fille de l'éminent historien du Dauphiné, député de l'Isère. De cette alliance il a :
    1. Boniface Adhémar, né en février 1864.
    2. Boniface Florens, né en avril 1865.
    3. Louise-Marie Marthe, née en juillet 1866.
    4. Boniface Roger, né en mai 1870.
    5. Marie Renée, née en 1873.
    6. Boniface Raymond, né en 1882.

1 commentaire:

Francine a dit…

Bonjour,
Nous restaurons les vestiges du château de la Baronnière (il ne reste plus grand chose...) qui a appartenu aux familles de Rechignevoisin et de Castellane. nous avons trouvé un très beau et rare pavage représentant des fleurs de lys, rosaces et autres motifs, dans une grange, qui devait être la grand salle du château. Nous serions très reconnaissants si des membres des familles de Rechignevoisin ou de Castellane pouvaient nous contacter pour nous iader à dater ce pavage ou fournir toute autre information concernant l'historique et les plans du château.. Merci à l'avance, cordialement