29 avril 2009

De Berre à Thoard et St Julien

BerreEntre le P. G. etc., et noble Jean-Louis de Berre, sieur de St Jullien et coseigneur de Thoard, et Jean-Antoine de Berre, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, etc...

Acte de mariage d'entre noble Louis-Raimond de Berre, fils de Laugier, sr dudit St Jullien et de partie de Thoard, avec demoiselle Saussete de Grasse, du 8 septembre 1528, notaire Hugonis.

Cinq divers hommages prestés par les particuliers y dénommés desdits lieux de St Jullien, Thoard et Mellan audit Louis-Raymond, en qualité de seigneur desdits lieux, du 22 octobre 1543, notaire Roberty, 20 janvier 1547, 22 juillet audit an, 7 mars 1548.

Deux actes d'établissement d'officier auxdits lieux faits par ledit Louis Raimond de Berre, du 11 février 1563 et dernier janvier 1571, Roberti et Gaudemar, notaires.

Testament de ladite demoiselle Saussete de Grasse, femme dudit Louis Raimond de Berre, par lequel apert qu'Antoine de Berre était son fils, du 8 août 1561, notaire ledit Roberty.

Mariage dudit Antoine de Berre avec demoiselle Jeanne Laugier, dans lequel est qualifié noble et seigneur desdits lieux, du 10 juin 1554, signé Gaudemar.

Mariage de noble Pierre-Paul de Berre, fils dudit Antoine, sieur desdits lieux, avec demoiselle Madeleine de Barras, du 25 février 1579, signé Grimault.

Preuves et enquêtes faites par les commandeurs et chevaliers de l'ordre St Jean de Jérusalem, commissaires à ces députés et nommés pour la justification de la noblesse de ladite maison de Berre, sur la présentation faite des personnes de nobles Melchion et Jean-Antoine de Berre pour chevaliers audit ordre, des 9 et 10 avril 1590.

Testament dudit Pierre-Paul de Berre, par lequel fait légal audit Jean Antoine de Berre, son fils, chevalier dudit ordre de St Jean de Jérusalem, et institue son héritier noble Melchion de Berre, son autre fils, du 11 juin 1622, signé Masse.

Permission de bulle accordée par le grand maitre de Malte, en faveur de Jean-Antoine de Berre, chevalier, de pouvoir disposer du quint de ses biens en faveur de qui bon lui semblerait, du dernier août 1626.

Mariage dudit noble Melchion de Berre, fils dudit Pierre-Paul, avec demoiselle Blanche de Bachis, du 16 août 1609, signé Gaillard.

Autre mariage de noble Jean-François de Berre, fils dudit Melchion, seigneur desdits lieux, avec demoiselle Madeleine de Volland, du 21 septembre 1637, Astier, notaire.

Testament dudit noble Jean-François de Berre, par lequel appert que ledit Jean-Antoine de Berre, chevalier, un des défendeurs ..., du 10 mars 1651, notaire Grimaud.

Testament de ladite demoiselle de Bachi, sa mère, qui institue le même, du 19 mai 1664, notaire Ferand.

Mariage dudit noble Jean-Louis de Berre, autre défendeur, avec demoiselle Jeanne de Gaillard, par lequel apert être fils dudit Jean-François de Berre et est qualifié seigneur desdites lieux, du 29 mai 1664.

Congé donné par le prince de Conty audit noble Jean-Louis de Berre, officier dans les armées du roy, pour lors étant en Italie, du premier septembre 1657.

Fait à Aix, le 26 mars 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 22.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

5 commentaires:

R.Huguette a dit…

retrouvé le couple Honorade de BERRE xPons de CODUR (medecin) au thoard de Digne par leur fille de CODUR Margueritte x 1561 à ROQUEBRUNE/Argens avec BRUNEL Louis

Anonyme a dit…

Question étrangement formulée. Marguerite Codur x 9 février 1561, Louis Brunel, fils de Jean, de Roquebrune/Argens.
Mais vous ne retrouverez pas le mariage de Pons Codur avec Honorade de Berre, mais avec Honorade Raymond, car cette famille n'a de Berre que son lieu d'origine qui peu à peu supplanta son véritable patronyme : Raymond
Inutile donc de chercher un lien plus ancien avec d'autres familles de Berre, il n'y en a pas.
Thoard au diocèse de Digne et non le Thoard de Digne.

Anonyme a dit…

H.R
LE cm1B 401 F 356lors de mariage de la fille du couple de CODUR En 1561porte:
fille de Pons de CODUR docteur en médecine et Honorade de BERRE de la cité de DIGNE....
témoinsAnth.de LiNCEL écuyer de ROUMOLAS et Bernadin de BERTACAS apothicaire de DIGNE

Anonyme a dit…

Oui en effet, j'ai lu comme vous le cm. Mais comme indiqué précédemment, à la génération précédente, le "de Berre" n'avait pas encore remplacé le véritable patronyme : Raymond.
Raymond, devenu Raymond dit de Berre, Raymond de Berre puis de Berre tout court.
Berre étant leur lieu d'origine.

Anonyme a dit…

Bien pouvez vous me donner SVP le mariage de pons de CODUR et de Honorade RAYMOND ou du moins le couple des parents deHonorade!Il est dit que cette famille de CODUR semercirait protestante est ce vrai!

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+