05 avril 2009

La famille de la Tour d'Auvergne

LA TOUR (DE), en Auvergne, famille noble, et dont l'origine remonte aux temps les plus reculés. Elle compte parmi ses ancêtres des personnages de la plus haute considération, et qui, dans la carrière des armes, ont rendu à l'État les plus importants services. Les alliances qu'elle a contractées avec les premières maisons du royaume, prouvent assez l'ancienneté et les grandes prérogatives de sa noblesse. Dans l'impossibilité où nous sommes de rappeler toutes les branches de cette famille, nous nous bornerons à suivre la filiation de la branche aînée établie alors en Auvergne.
  1. Bertrand DE LA TOUR, Ier du nom, marié en 1190 avec Judith de Mercœur, eut pour fils :
    1. Bernard, qui suit ;
    2. Guillaume ; tous deux faits chevaliers, en 1244, par Raymond VII, comte de Toulouse. Ce dernier est auteur d'une branche établie dans le Lauraguais ;
    3. Pons de la Tour, auteur d'une autre branche.

  2. Bernard DE LA TOUR, Ier du nom, chevalier, coseigneur de la dixmerie de Saint-Michel de Puiluna, fit, à la suite de saint Louis, le voyage de la Terre-Sainte, dont il était de retour en 1250. Il avait épousé B*** de Rochefort, dont il eut :
    1. Bernard, dont l'article viendra ;
    2. Bertrand, chanoine de Clermont ;
    3. Dauphine, mariée au vicomte de Ventadour ;
    4. Gaillarde, mariée à Pierre, vicomte de Murat ;
    5. Marguerite de la Tour.

  3. Bernard DE LA TOUR, IIe du nom, damoiseau, épousa, en 1275, Béatrix d'Oliergues, fille d'Agnet d'Oliergues, dont il laissa :
    1. Bernard, qui continue la tige des seigneurs de la Tour de Lauraguais ;
    2. Bertrand, dont l'article suit ;
    3. Guillaume de la Tour, chanoine de Reims ;
    4. Agnet de la Tour, prieur de Crépy en Valois ;
    5. Dauphine de la Tour.

  4. Bertrand DE LA TOUR, IIe du nom, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa, en 1314, Marguerite Aycelin de Montagu. Il eut de ce mariage :
    1. Agnet, dont l'article viendra ;
    2. Bertrand ;
    3. Gilles ;
    4. Pierre ;
    5. Blanche de la Tour.

  5. Agnet DE LA TOUR, Ier du nom, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa, en 1343, Catherine de Narbonne, de laquelle il laissa :
    1. Jean ;
    2. Agnet, dont l'article suit ;
    3. Bertrand ;
    4. Alguaye de la Tour.

  6. Agnet DE LA TOUR, IIe du nom, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa, en 1372, Béatrix de Chalençon. De ce mariage sont issus :
    1. Louis ;
    2. Agnet de la Tour, marié avec Olipre de Vendat, lequel fut chef d'une autre branche ;
    3. Guillaume ;
    4. Bertrand, dont l'article suit ;
    5. Jean ;
    6. Pierre ;
    7. Catherine ;
    8. Isabeau ;
    9. Marguerite ;
    10. Béatrix de la Tour.

  7. Bertrand DE LA TOUR, IIIe du nom, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa, en 1423, Marguerite de Beaufort, fille de Nicolas de Beaufort, seigneur de Limeuil, et de Marthe de Montault. Il eut pour fils :

  8. Agnet DE LA TOUR, IIIe du nom de cette branche, chevalier, seigneur d'Oliergues, vicomte de Turenne, chambellan du roi Louis XI, qui épousa, en 1454, Anne de Beaufort sa cousine germaine, fille de Pierre de Beaufort et de Blanche de Gimel. Il eut de ce mariage :
    1. François de la Tour, vicomte de Turenne ;
    2. Gilles ;
    3. Agnet ;
    4. Pantaléon de la Tour ;
    5. Antoine, auteur de la branche d'où sont issus les ducs de Bouillon ;
    6. Antoine-Raymond, dont l'article viendra ;
    7. Anne ;
    8. Marguerite ;
    9. Isabeau ;
    10. Louise ;
    11. Gabrielle ;
    12. Catherine ;
    13. Françoise ;
    14. Marie de la Tour.

  9. Antoine Raymond DE LA TOUR, chevalier, baron de Murat, seigneur d'Oliergues, épousa, le 8 novembre 1537, Marie de la Fayette, fille d'Antoine de la Fayette, chevalier, seigneur de Pontgibault, Monteil-Gelac, etc., et de Marguerite de Rouville. Il eut de ce mariage :
    1. Antoine ;
    2. Jean, dont l'article suit ;
    3. François ;
    4. Gilles ;
    5. Thomas ;
    6. Catherine ;
    7. Hélène ;
    8. Anne de la Tour ;

  10. Jean DE LA TOUR, chevalier, baron de Murat, épousa, le 9 juillet 1572, Marguerite de Murat, dont il eut :
    1. Martin, dont l'article suit ;
    2. René ;
    3. Thomas de la Tour.

  11. Martin DE LA TOUR, chevalier, baron de Murat, marié, le 26 juin 1597, avec Marguerite Robert de Lignerac, eut pour fils :
    1. Jacques, qui suit ;
    2. Claude ;
    3. Françoise ;
    4. Marie de la Tour.

  12. Jacques DE LA TOUR, chevalier, baron de Murat, épousa au mois de janvier 1624, Marguerite de Bèze, dont il eut :
    1. Martin de la Tour baron de Murat, chef de la maison d'Apchier ;
    2. Jacques, qui suit

  13. Jacques DE LA TOUR, IIe du nom, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa, en 1656, Françoise Dochain, de laquelle il laissa :
    1. Armand-Jules, dont l'article suit ;
    2. Catherine-Françoise ;
    3. Anne de la Tour.

  14. Armand-Jules DE LA TOUR, chevalier, seigneur d'Oliergues, épousa en 1704, Marie de Burgny. Il eut de ce mariage :
    1. Pierre-François, dont l'article suit ;
    2. Jean-Baptiste-François ;
    3. Marie-Louise de la Tour.

  15. Pierre-François LA TOUR, chevalier ; seigneur d'Oliergues, épousa, en 1734, Jeanne-Françoise de Waroquier dont il eut :
    1. Pierre-Armand-Jules-César de la tour, chef d'escadron, mort à la suite des blessures qu'il reçut à la bataille de Marengo ;
    2. Jean-Baptiste-François, dont l'article viendra ;
    3. Six enfants, morts sans postérité.

  16. Jean-Baptiste-François DE LA TOUR, chevalier, seigneur de Santan et de Savonnière, ancien conseiller aulique de Son Altesse Sérénissime monseigneur Clément-Auguste, électeur de Cologne, et ancien premier président des trésoriers de France en la généralité d'Orléans, a épousé, en 1775, Jeanne Pascal, fille de Jean Pascal, lieutenant-colonel du régiment de Piémont, et de Louise du Roure, parente de la vicomtesse du Roure, dame d'honneur de Marie-Antoinette, reine de France. Il a de ce mariage :
    1. Henri de la Tour, qui suit ;
    2. Jeannette-Françoise de la Tour, née le 4 octobre 1775.

  17. Henri DE LA TOUR, chevalier, lieutenant-colonel de la garde nationale de Blois, né le 6 septembre 1779.
Armes : « D'azur, à la tour d'argent, accompagné de neuf fleurs de lys en or posées en pal, quatre de chaque côté, et une en pointe le tout sur une bande de gueules, chargée en chef d'un écusson d'argent. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 520
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Et Catherine de Médicis, épouse du roi Henri deux, mère de trois rois, François 2, Charles 9 et Henri trois était la fille de Madeleine de la Tour d'Auvergne.

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+