12 avril 2009

Millany à Salon

Entre le procureur général etc., et Jean-Baptiste de Millany, père, et autre Jean-Baptiste de Millany, fils, de la ville de Salon etc...

Lettres patentes d’anoblissement accordées par le feu roi Louis 13 à Jean-Baptiste de Millany, fils d’Antoine, en considération des services que son père avait rendus au feu roi Henry le Grand, son prédécesseur, adressées aux parlement, cour des Comptes et autres généraux, du mois d’octobre 1623.

Requête présentée à la cour des Comptes par ledit sr de Millany pour faire vérifier et enregistrer lesdits lettres patentes, affin de jouir de l’effet d’icelles avec le décret de soit monstré au procureur général, qui requiert d’être informé sur le contenu d’icelles et facultés dudit Millany, du 12 mars 1624.

Recharge de lad requête appointée soit fait, suivant les conclusions dudit procureur général du roy, dudit jour, même mois et an.

Arrêt ensuite rendu sur ladite requête, portant vérification et enrégistration desdites lettres patentes d’anoblissement, du 15 mars 1624, Signées Cheris.

Quittance de 50 livres payées au trésorier du palais par ledit sr de Millany pour la finance desdites lettres, du 16 dudit mois audit an, signée Calquier.

Extrait de mariage passé entre Jean-Baptiste de Millany, fils d’autre Jean-Baptiste, et la demoiselle Marguerite de Paul, dans lequel il se qualifie noble et écuyer, du 13 février 1662, reçu par me Teissier, notaire.

Extrait des élections consulaires de la ville de Salon ez années 1635, 1643 et 1656, où apert que ledit sr de Millany a été élu premier consul, au rang des consuls nobles, signé Sabatier, notaire et greffier.

Lettres patentes de Charles 9, portant permission de fere trois consuls, le premier desquels gentilhomme, l’autre bourgeois ou marchand et le tiers artisan ou mesnager, du mois de juillet 1564.

Commission d’une compagnie d’infanterie de milice, donnée par Mgr le Comte d’Angolesme audit sr de Millany, du 15 juin 1639, deuement scellée avec ses armes.

Attestation du sr de Tourvieille, capitaine d’une compagnie d’infanterie dans le régiment dudit feu sr duc d’Alais d’Angolesme, où Alexandre de lvlillany estoit pour enseigne et ayant été tué d’une volée de canon dans les armées du roi pour son service, ladite charge fust donnée à Jean-Baptiste de Millany, son frère, qui a aussi servy le roi durant cinq ou six ans.

Présents : Mrs R. de Seguiran, premier président, J.-B. d’Aymard, J. Menc, C. d’Arnaud, J.-P. Gassendy et nous rapporteur André.

Fait, le 19 février 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 7.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+