01 mai 2009

de Brunet à Salon

BrunetEntre le P. G. etc., et noble Antoine de Brunet, sr de Confoux, de la ville de Salon, etc.

Mariage d’entre Antoine Brunet, sr de Confoux, et demoiselle Charlotte de Cadenet, du 9 octobre 1640.

Extrait de Baptistère de feu Jean-Antoine de Brunet, père du défendeur.

Abrégé de mariage dudit Jean-Antoine et transaction du 11 janvier 1617, avec un expédiant du 19 décembre 1615, pour justifier la descendance dudit Jean-Antoine.

Extrait de mariage dudit Jean-Antoine-Annibal avec demoiselle Françoise d’Estienne, de la maison de Villeneuve, du dernier octobre 1591.

Extrait de mariage dudit feu Guillaume de Brunet avec demoiselle Magdaleine de Jausseran, du 7 janvier 1546.

Certificat des secrétaires de la maison commune de Salon comme ledit Guillaume a été viguier et capitaine pour le roi en la ville d’Arles et autres charges de noble, du 15 décembre 1566.

Copie de preuves de chevalier de Malte de Pierre de Brunet, fils de Louis, de l’année 1616.

Jugement des Commissaires députés pour la recherche des francs fiefs, portant déchargement en faveur du père du défendeur, du 4 juillet 1634, et autre jugement rendu par le sr de Champigny, intendant de ceste province portant déchargement de la taxe, qui avait été faite sur Jean Antoine de Brunet, père du défendeur, du 9 décembre 1644.

Généalogie dudit Antoine Brunet.

Inventaire de production et deffances d’icelui et contredits dudit Belleguize.

Continuation d’inventaire dudit Brunet dans lequel sont exprimées les pièces suivantes : Extrait de testament de noble Jacques de Brunet du septembre 1481 ; autre testament d’Honoré de Brunet, de l’année 1515 acte de désemparation d’un mas, passé par noble Guillaume de Brunet en faveur de noble Laurent de Brunet, du 15 décembre 1563 ; Extrait d’élection de consuls des années 1591 et 1665, par lesquelles on justifie que les sieurs Jean-Antoine de Brunet et Antoine de Brunet, son petit-fils, ont été élus premiers consuls au rang des nobles de la ville de Salon ; Extrait de lettres patentes du roi Charles, par lesquelles il veut qu’il y ait trois consuls à Salon et que le premier soit gentilhomme, du mois de juillet 1564 ; abrégé de l’histoire de Nostradamus, où apert que la maison de Brunet est fort noble et très ancienne.

Fait à Aix, le 30 mars 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 30.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+