03 mai 2009

de Guespin du Clos à Arles

Guespin du ClosEntre le P. G. etc., et Jacques de Guespin du Clos, sr de Vaucontard et de la Motte Faucon, de la ville d'Arles, etc.

Extrait de sentence rendue par le lieutenant de sénéchal dudit Arles, entre ledit Guespin du Clos et le procureur du roi au siège de ladite ville, par laquelle il est maintenu en la qualité de noble, droits, privilèges de noblesse, avec pouvoir de reprendre le nom de Guespin, ancien nom de la famille, pour le porter conjointement avec celui de du Clos et de Vaucontard, comme ont fait ses père et aïeul et ancêtres et mêmes que ses causes devront traitées en première instance par devant ledit lieutenant, du 24 novembre 1652, avec l'enrégistration faite au parlement, suivant son Arrêt qui confirme ladite sentence, du 30 mai 1653.

Arrêt du parlement portant confirmation de ladite Sentence et enrégistration d'icelle, dudit jour 30 mai 1653.

Arrêt de la cour rendu entre ledit Guespin du Clos et le Procureur général du roy, par lequel il est maintenu en la qualité de noble de race, droits privilèges et prééminences de noblesse, du 24 octobre même année 1653.

Arrêt en audience dudit parlement entre ledit Guespin du Clos et le nommé Estienne André, procureur audit siège d'Arles, par lequel les voyages dudit du Clos sont taxés à sept livres par jour, suivant le règlement du 16 février 1655.

Cahier contenant les extraits de divers actes collationnés par Mullot et Prévost, attestés notaires parle baillif d'Andeny, concernant les Guespin, ancêtres dudit défendeur, énoncés dans lesdits actes, auxquels ils sont qualifiés nobles et écuyers, ainsi qu'apert premièrement par la donation de 1464 du fief de Bourdonné, faite par la dame comtesse d'Acy en faveur de Jean Guespin, du 10 août audit an.

Présentation faite par Nicolas Guespin, seigneur dudit Vaucontard et de Gravant, en faveur de messire André Bitouse, prêtre à la chapelle de St Nicolas ou maison de léproserie de la paroisse de la Gravant, dont il estoit juspatron, du 28 août 1498.

Hommage presté par Geoffroi de Guespin, fils dudit Nicolas, de la terre et seigneurie dudit Vaucontard, en faveur du seigneur de Brezay (Brézé), comte de Maulevrier, de Noyan(?), le Roi et Breval, grand sénéchal de Normandie, et maréchal hérédital du pays, en date du 8 février 1500.

Autre hommage passé par Jean de la Pierre, écuyer, arrière-vassal dudit Geoffroi de Guespin, seigneur en partie dudit Vaucontard, du 15 septembre 1508.

Contrat de mariage de demoiselle Amellotte de Guespin, fille dudit Geoffroy, avec Nicolas Savalle, du 20 mars 1524.

Partage fait entre ledit François de Guespin, fils aîné du susdit Nicolas, et autre Nicolas et Robert, ses frères, tant pour eux que pour Louis de Fayel, écuyer, et demoiselle Jacqueline de Guespin, sa femme, leur sœur, des biens appartenant à leur dit père, et Pierre de Guespin, leur oncle, en date du 13 avril 1524.

Sentence rendue par le lieutenant général au bailliage dudit Breval, entre lesdits Geoffroy, Nicolas et Robert Guespin, frères, du 12 novembre 1533.

Établissement de confrérie fait par le vicaire général de l'évêché d'Evreux, à la réquisition desdites Geoffroi et Robert Guespin et autres sous le titre de St Jean Baptiste à la chapelle sous le nom dudit saint, au hameau dudit Vaucontard, en ladite paroisse de Gravent, du 23 juin 1540.

Enquête faite de l'autorité du prévôt de Paris pour la cure dudit Gravent, dont le juspatronat appartenait au seigneur dudit Vaucontard, du 20 novembre 1550

Procuration passée par ledit Robert Guespin, seigneur dudit Vaucontard, en faveur de messire Guillaume Diouse et Jacques Guespin, pour raison dudit droit de ladite chapelle de St Nicolas, dudit Gravent, du 5 octobre 1562.

Ordonnance dudit lieutenant général entre le Tellier, écuyer, et demoiselle Phelipe Guespin, sa femme, d'une part, et demoiselle Anne de Beauchamps, veuve dudit Robert Guespin, Jacques Guespin, son fils aisné, et Jean et Nicolas Guespin, d'autre, du 11 juillet 1565.

Extrait de verbal fait par ledit baillif dudit Vaucontard, ressort du bailliage de Chartres et diocèse d'Evreux, sur l'exposition faite par ledit défendeur, le 22 juin 1651, aux fins de l'expédition des titres cy devant exprimés et énoncés audit verbal, remis à icelui par Jacques Adam, seigneur de Vaucontard, comme fils et héritier de la dame Geneviève de Guespin, sa mère, contenant la déclaration du blason des armes de la maison et famille dudit Guespin au champ de sable, au sautoir d'argent et quatre arglons de même, avec la quittance concédée audit sr du Clos sur la restitution des susdit titres, du 10 août audit an 1651.

Extrait de mariage de Jacques de Guespin du Clos, sr de Vaucontard, fils de Jean, assisté et autorisé de la présence du susdit Robert Guespin, son grand oncle, avec demoiselle Guyonne Malle, fille de noble Geoffroi Malle, dans lequel ledit Guespin du Clos est qualifié écuyer, du 2 octobre 1562.

Mariage d'entre Robert Guespin du Clos, fils dudit Jacques, et demoiselle Petronille Pinot, où il a pris la qualité de noble et d'écuyer, du 2 août 1606.

Testament dudit Robert, où il est qualifié noble et écuyer, par lequel, faisant les légats y mentionnés à Marie, sa fille, et à Jean, son fils, institue son héritier universel Jacques, son fils aîné et de ladite demoiselle de Pinot, du 11 septembre 1640.

Enquête faite par devant l'assesseur civil et criminel de St Junien, ensuite de l'opposition faite par Jean du Clos de Vaucontard, sieur de Bourdonné, au nom dudit Jacques, son frère, citoyen de la ville d'Arles, en exécution de l'ordonnance du lieutenant dudit Arles, sur la qualité d'écuyer dudit Robert, son père, et jouissance d'icelui des privilèges de noblesse, sans avoir dérogé, du 27 novembre 1649.

Déclaration du greffier de l'élection de la ville de Limoges, par devant le premier ou ancien président d'icelle, portant que dans les rôles des tailles, qui sont dans ledit greffe, depuis son exercice, ledit Robert de Guespin du Clos n'y est point compris, du 19 septembre 1651.

Autre enquête faite par le lieutenant général au siège présidial de Gisors, établi audit Andely, sur la requête présentée par ledit défendeur, par laquelle résulte lesdits Robert et Jacques de Guespins du Clos, ses père et aïeul, ont toujours vécu noblement et pris ladite qualité, suivant la déposition des témoins y mentionnés par le procureur du Roy, du 28 juin audit an.

Lettres et rôle dudit déposant avec l'exploit d'ajournement fait à iceux ledit jour 28 juin audit an.

Contrat dudit Jacques du Clos de Vaucontard, fils dudit Robert, avec la demoiselle Anne d'Ollivier, de la ville d'Arles, où il est qualifié écuyer, du 7 août 1642, reçu par me Desvignes, notaire de ladite ville.

Acte de citadinage et réception en habitant par les consuls dudit Arles en faveur dudit sieur du Clos de Vaucontard du 13 mars 1647, signé Brunet, notaire.

Certificat desdits consuls comme ledit sieur du Clos est habitant de ladite ville depuis le mois d'avril 1631 qu'il y vint avec le seigneur archevêque de Barraud, duquel il était page pour lors, en date du 18 mars 1650.

Sentence du lieutenant général au siège présidial dudit Limoges entre Jacques, Jean et Marie du Clos de Vaucontard, frères et sœur, pour raison de l'héritage dudit feu Robert Guespin du Clos, leur père, du 5 septembre 1652.

Contrat de mariage, en secondes noces, dudit Jacques de Guespin du Clos avec la demoiselle Honorade de Ballarin, dudit Arles, dans lequel il a pris lesdites qualités de noble et écuyer du 3 février 1655, reçu par ledit me Desvignes, notaire dudit Arles.

Fait à Aix, le 4 avril 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 37.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+