05 mai 2009

de Suffren à Salon

SUFFRENDE SUFFREN. — Salon

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 51.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G. etc., et me Antoine de Suffren, sieur d'Aubes, cy devant conseiller du roi au parlement de ce pais, et Pierre de Suffren, son frère, écuyer de la ville de Salon, etc.
Extrait de lettres patentes du roi par lesquelles anoblit feu Jean de Suffren, écuyer, bisaïeul des défendeurs, pour les agréables services qu'il avait rendus en l'état, avec la vérification de la cour des Comptes de ce pays et enregistrement aux archifs de Sa Majesté, du mois de septembre 1557, signé Roux.

Extrait de testament dudit feu sr Jean de Suffren, par lequel institue héritier Antoine de Suffren, grand-père desdites sieurs défendeurs, du 22 octobre 1564, reçu par m Laroche, notaire.

Extrait de mariage entre ledit Antoine de Suffren, vivant conseiller au parlement, avec la demoiselle de Chasteauneuf, du 1er avril 1571, signé Abel, notaire.

Extrait de testament dudit feu Antoine de Suffren par lequel institue pour héritier sieur Palamède de Suffren, aussi conseiller au parlement, père desdites sieurs défendeurs, qui justifie la descendance avec l'enrégistration au bas, faite en l'année 1591, signé Robaud, notaire.

Autre Extrait de testament dudit sieur Palamède de Suffren, par lequel justifie qu'il fait de légats aux d. sieurs défendeurs, ses enfants, fait en l'année 1623, notaire Gilly.
Fait à Aix, le 13 mai 1667.

DE SUFFREN. — Salon

Entre le P. G., etc., et Pierre de Suffren, écuyer de la ville de Salon, fils de Laurens, etc.
Extrait de baptistère du sieur défendeur, qui justifie qu'il est fils dudit sieur Laurens et de demoiselle Isabeau de Marc de Tripoli, du 10 février 1636, signé Desvignes.

Extrait du mariage dudit Laurens de Suffren, fils de me Palamède de Suffren, vivant conseiller en la cour de parlement de ce pais, avec ladite Isabeau de Marc de Tripoli, dans lequel ledit sieur Laurens se qualifie noble, du 7 mars 1628, avec l'attestation, au bas, de l'insinuation faite rière le greffe du sénéchal de la ville d'Arles, du 11 mai 1642, signé Verd et Guidy, greffier.

Veu aussi contre lequel mariage une transaction concernant la liquidation des droits de ladite demoiselle de Tripoly, dans laquelle ledit sieur Laurens de Suffren en aurait aussi pris la qualité d'écuyer, du 15 décembre 1634, signé Vert.

Extrait de testament dudit sieur Palamède de Suffren, vivant conseiller au parlement, qui justifie qu'était fils d'Antoine, aussi conseiller audit parlement, du 28 août 1623, signé Bernard.
Fait à Aix, le 13 mai 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+