18 juin 2009

Famille de Constantin d'Arles

DE CONSTANTIN. — Arles

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 96.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G. etc., et nobles Jean et François de Constantin, sieurs de Boisverdun, père et fils, de la ville d'Arles, etc.

Lettres patentes de noblesse données par le feu roi Louis XIII en faveur dudit Jean Constantin, de la ville d'Arles, avec l'arrêt de vérification et l'enregistration d'icelles, faite rière les archives de Sa Majesté, en suite de l'arrêt de la chambre des Comptes de ce pays de Provence, du mois de décembre 1616, et l'arrêt de vérification, du 3 mars 1627, signées Louis et, sur le reply, par le roi, comte de Provence, Phelipeaux, scellées du grand sceau en cire verte et l'Arrêt, signé de Beaufort.

Extrait de mariage passé entre me François de Constantin, docteur ez droits, avocat en la cour, fils de Jean, avec demoiselle Anne de Chasteauneuf, du 23 juillet 1608.

Autre Extrait de Contrat de mariage entre Jean de Constantin, écuyer de la ville d'Arles, fils de François et de demoiselle Anne de Chasteauneuf, avec demoiselle Anne de Girot, du 12 octobre 1632, signé Veran, notaire.

Autre Extrait de mariage passé entre noble François de Constantin, sieur de Boisverdun, citoyen de la ville d'Arles, fils de noble Jean et de dame Anne de Girot, avec demoiselle Marthe Arnaud, du 12 avril 1665, signé Brunet, dument insinué au siège d'Arles.

Lettres patentes de Sa Majesté portant commission au sieur François de Constantin de faire la levée d'une compagnie d'infanterie dans le régiment de Bonne, du ii juin 1637, dument scellées et signées Louis et, plus bas, Sublot.

Trois commissions en langue italienne, par lesquelles il apert que noble François de Constantin a été employé au service de Sa Majesté ez années 1643 et 1644, pour capitaine aux armées d'Italie.

Lettres patentes de Sa Majesté portant commission au capitaine Constantin de faire levée d'une compagnie au régiment du sieur de Ferrieres, du 8 septembre 1644, signé Louis et, par le roi, la reine régente présente, le Tellier, dument scellées.

Autres lettres patentes de Sa Majesté audit sr de Constantin de faire levée d'une compagnie dans le régiment de la marine, du 15 février 1646, signé Louis et, plus bas, par le roi, la reine régente sa mère présente, le Tellier.

Brevet de Sa Majesté en faveur du sr Constantin, capitaine au régiment de la marine, par lequel il apert que S. M. l'a retenu, ordonné et rétabli en la charge d'aide de camp en ses armées, du 5 mai 1650, signé Louis et, plus bas, le Tellier.

Extrait de lettres patentes de Sa Majesté portant don, en faveur du sieur Constantin, maréchal de bataille, de la somme de deux mil livres de pension pour chacun an, sur l'épargne, signé Guiran, du 4 avril 1652.

Brevet de Sa Majesté en faveur du sr de Constantin de la charge de sergent de bataille en ses armées avec la lettre de cachet de Sad. Majesté, en date des 26 mars et 6 juillet 1662, signé Louis et, plus bas, le Tellier.

Lettres de cachet de Sa Majesté en faveur du sr Constantin pour le service de sa charge de sergent de bataille dans ses armées de Lorraine, commandées par monsieur le maréchal de la Ferté, portant d'employer le sieur de Constantin en la charge de sergent de bataille, du 5 juillet 1653, signé Louis et, plus bas, le Tellier.

Lettres patentes de Sa Majesté portant commission au sr de Constantin de la charge de lieutenant-colonel d'un régiment d'infanterie italien et de capitaine de la seconde compagnie d'icelui, du 18 octobre 1654, signé Louis et, plus bas, par le roi, le Tellier et dument scellées.


Fait à Aix, le 27 mars 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+