22 juin 2009

Famille de Monier

DE MONIER. — Pignans

Armes : de gueules à un chevron d'or, accompagné de trois têtes d'aigles arrachées d'argent.
Version SVG.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 109.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G. etc., et Alexandre et Auguste de Monier, sieurs l'un de Pierregrosse et l'autre de Sausses, résidants à Pignans, etc.
Mariage de noble Barnabé de Monier, fils de noble Pons, avec demoiselle Pauline de Gauffridy, du 16 janvier 1509.

Hommage presté au roi, ez mains du lieutenant du comte de Tende, gouverneur de cette province, par nobles Antoine et Barnabé de Monier, de Pignans, coseigneurs de Chateauvieux, du 20 novembre 1532, dument enregistré aux archives de Sa Majesté, signé Borrily.

Testament de noble Barnabé de Monier, sr de Chateauvieux, par lequel il institue un de ses héritiers Jean-François, son fils, du 22 avril 1640, reçu par me Feraudy, notaire de Pignans.

Contrat d'acquisition faite par noble Barnabé de Monier, coseigneur de Chateauvieux, du 23 avril 1533, reçu par ledit me Feraudy, notaire.

Autre acquisition faite par ledit noble Barnabé de Monier, coseigneur de Chateauvieux, du 5 décembre 1534, reçu par ledit me Feraudy, notaire.

Testament de demoiselle Isabeau Thomas, de Ste Marguerite, veuve en deuxième noces de Barnabé de Monier, en son vivant seigneur de Sausses, par lequel elle institue son héritier Jean-François Monier, seigneur de Sausses, son fils, du 18 avril 1564, signé Garnier, notaire.

Mariage de noble Jean-François de Monier, fils de noble Barnabé, conseigneur de Chateauvieux, avec noble et honnête fille Marguerite Cambe, du 23 mars 1553, signé Bertonis, notaire d'Hyères.

Investiture passée à la chambre par ledit Jean-François Monier de la terre et seigneurie de Sausses, juridiction haute et basse, et autres droits, dans laquelle il est qualifié écuyer, du 9 mars 1553.

Contrat d'acquisition faite par ledit noble Jean-François de Monier de la seigneurie et juridiction de Sausses et autres droits y énoncés, du 27 janvier 1554, signé Feraudy notaire.

Transaction passée entre noble Auguste de Monier, coseigneur de Sausses, et les autres coseigneurs dudit lieu, pour raison des droits seigneuriaux, du 20 février 1664, reçu par me Lantelme, notaire d'Aix.

Lettres de grâce en faveur de Jean-François de Monier, écuyer sieur de Sausses, dont l'adresse est au lieutenant d'Hyères, du mois de septembre 1569, signées, par le roi comte de Provence à … du conseiller Denis, avec le visa sur le repli et, en bas, Contentor, signé Denis, dument scellé du grand sceau, avec des lacs de soie rouge et verte, et, au dos, est le registrata.

Arrêt du parlement portant entérinement desdites lettres de grâce, obtenue par ledit Jean-François de Monier, seigneur de Sausses, qualifié écuyer, du 11 juillet 1570.

Investiture donnée par la chambre à Jean-François de Monier, écuyer, d'une acquisition par lui faite d'une pension de 200 florins, du 20 septembre 1574.

Commission donnée par le sr de Vins à Monsieur de Sausses pour lever cent arquebusiers, du 10 juin 1586.

Mariage d'Alexandre de Monier, seigneur de Sausses, fils de Jean-François, en son vivant, sr dudit lieu, avec demoiselle Melchione de Forbin, fille de Palamède de Forbin, seigneur de la Barben, du 8 octobre 1585, signé Esmenard, notaire.

Commission du duc de Mayenne à Alexandre de Monier, sr de Sausses, de faire lever une compagnie de chevaux légers de cinquante hommes, du 7 octobre 1590.

Lettre missive du sr de la Valette au sieur de Sausses pour se rendre aux états convoqués à Brignoles, en l'année 1593.

Certificat de M. de Bellegarde, grand écuyer de France, comme Alexandre de Monier, sieur de Sausses, est écuyer de l'écurie de Sa Majesté et couché sur l'état, du 20 mai 1606.

Testament de demoiselle Melchione de Forbin, dame de Sausses, par lequel e]le institue Pierre Monier, son enfant, et fait de légats à Palamède et Gaspard, ses autres enfants, du 29 octobre 1614, signé Anglès, notaire d'Aix.

Mariage de noble Palamède de Monier, fils de noble Alexandre, sieur de Sausses, avec demoiselle Sibille de Albis, du 8 juillet 1613, signé Besson, notaire de Tournon.

Baptistère d'Alexandre de Monier, fils de M. Palamède, sr de Sausses, du 7 novembre 1616.

Brevet de monsieur de Guise des charges de gentilhomme de sa maison et lieutenant de ses gardes, en faveur d'Alexandre de Monier, sr de Sausses, du 1er octobre 1654, dument scellé et signé.

Mariage de noble Gaspard de Monier, fils d'Alexandre, sr de Sausses, avec demoiselle Anne de Thomas de Ste Marguerite, du 25 juillet 1621, signé Couchon, notaire de Toulon.

Mariage de noble Auguste de Monier, sr de Sausses, fils de noble Gaspard, avec demoiselle Aimare de Villeneuves, du 15 février 1654, signé Magnan, notaire de Pignans.

Arrêt de décharge des francs fiefs en faveur de noble Auguste de Monier, sr de Sausses, du 23 février 1656.

Preuves de chevalier de noble Magdalon de Monier, fils de noble Gaspard, et de demoiselle Anne de Thomas, de l'année 1649.
Fait à Aix, le 12 septembre 1667.

MONIER. — Pignans

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 117.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G. etc., et Pierre de Monier, sr du Castellet, résidant à Pignans, etc.
Mariage de noble Barnabé de Monier, fils de noble Pons, avec demoiselle Polonie de Gauffridy, du 16 janvier 1509.

Hommage presté au roi entre les mains de M. le comte de Tende, gouverneur de ceste province, par nobles Antoine et Barnabé de Monier, de Pignans, coseigneurs de Chasteauvieux, de la place et cinquième partie de la seigneurie dudit lieu, du 21 novembre 1532, dument enregistré aux archives de Sa Majesté, signé Borrilly.

Testament de noble Antoine de Monier, coseigneur de Chasteauvieux, fils de Louis, par lequel il institue nobles me Gaspard Monier, lieutenant aux submissions d'Hyères, et Pierre, ses enfants, du 20 juillet 1559, signé Figaniere, notaire.

Codicille dudit M. Antoine de Monier, coseigneur de Chasteauvieux, contenant la même institution, du 20 janvier 1562, signé Berard, notaire de Pignans.

Mariage de M. Gaspard Monier, lieutenant, fils de noble Antoine, coseigneur de Chasteauvieux, avec demoiselle Isabeau Bompar, du 21 novembre 1547.

Autre mariage dudit M. me Gaspard de Monier, fils de noble Antoine, sr du Castelet, et lieutenant aux submissions au siège d'Hyères, avec demoiselle Claude de Castellane, du 9 octobre 1560, signé Grissolle, notaire.

Mariage de M. me Pierre Monier, avocat en la cour, fils de M. me Gaspard, sieur du Castellet, de Chasteauvieux, lieutenant et conseiller du roi, avec demoiselle Diane de Perez, du 11 nov. 1589, signé Moiroux, notaire d'Avignon.

Testament de M. me Gaspar Monier, sr du Castelet et de Chasteauvieux, par lequel il institue messieurs Pierre et Louis, ses enfants, du 23 septembre 1591, reçu par me Castillon, notaire et collationné aussi par me Croset, notaire de Brignole.

Mariage de M. me Jean de Monier, sr du Castellet, avocat en la cour, fils de M. me Pierre, aussi avocat en la cour, et de la demoiselle Diane de Perez, avec demoiselle Marquise de Mercadier, du 5 décembre 1616, signé Maroni, notaire du Val.

Mariage de M. me Pierre de Monier, sr du Castellet, avocat en la cour, fils de M. me Jean et de la demoiselle de Mercadier, avec demoiselle Magdeleine de Gombert, du 21 février 1650, signé Magnan, notaire de Pignans.

Testament de noble Gaspard Gombert, par lequel il institue son frère, et substitue à icelui Françoise et Magdeleine, ses filles, du 3 mai 1637, signé Rosselly, notaire.

Transaction passée entre noble Jean-Baptiste de Castellane et noble Gaspard de Monier, sr du Castellet, beaux frères, du 5 mars 1574, reçu par me Ardisson, notaire de la Garde.

Abrégé de trente trois contrats auxquels Antoine, Pierre, Barnabé et Gaspard de Monier, sieurs du Castellet, sont qualifiés nobles et seigneurs dudit lieu, depuis l'année 1637, jusques en 1662, signé Borme et Ollivier, notaires.

Trois Extraits d'actes, l'un d'une investiture passée en l'année 1549 et les autres deux de prestés, auxquels Antoine de Monier n'est point qualifié noble, des 29 et 30 décembre 1541, signé Borme, notaire et dans le susdit acte d'investiture, il est qualifié Antoine Monier, fils de François.
Fait à Aix, le 16 septembre 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+