03 juillet 2009

Famille de Philibert

DE PHILIBERT. — Venterol

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 122.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble François de Philibert, sr de Venterol, Piégut, la Motte, St Martin et autres places, résidant au lieu de Ponsonas en Dauphiné.
Lettres de noblesse obtenues par noble François de Philibert, sr de Montalquier, du mois de décembre 1591, signées Henry, scellées et enregistrées en la chambre des Comptes du Dauphiné.

Arrêt du parlement du Dauphiné portant vérification et entérinement desdites lettres de noblesse, du 5 août 1592.

Autre arrêt du même parlement portant qu'il serait ajouté au précédent que ledit noble François de Philibert et les siens jouiront de l'effet et contenus des lettres de noblesse, suivant leur forme et teneur.

Procédure faite par le viballif de Gap pour l'indemnité deube par ledit noble François de Philibert aux communautés, à cause dudit anoblissement, liquidé à la somme y contenue, du 18 décembre 1603.

Consignation en suite faite dudit droit d'indemnité, du 15 février 1605 ; requête et décret au bas, dudit parlement portant homologation de ladite procédure et liquidation, du 2 mars suivant.

Lettres de Sa Majesté portant révocation de son édit de révocation de l'anoblissement à l'égard dudit noble François de Philibert, comme non comprins en icelui et, en tant que de besoin, et, dérogeant audit édit, confirma ledit anoblissement.

Arrêt de vérification et enregistrement desdites lettres, du 28 août 1600.

Autres lettres de déclaration de Sa Majesté en faveur dudit noble François de Philibert, comme non comprins à la révocation faite de l'anoblissement, portant confirmation d'icelui envers ledit noble Philibert, scellées et signées, du 13 mai 1602, dument vérifiées et enregistrées par arrêt du 19 juin suivant.

Mariage dudit noble Henry de Philibert, sr dudit Venterol, capitaine des gardes du connétable de Lesdiguières, fils dudit noble François, avec demoiselle Jeanne de Perdeyer, du 29 juillet 1607, signé Isoard, notaire.

Testament dudit noble Henry de Philibert, par lequel aurait légué à noble Henry de Philibert second, son fils, sr de Largentière, la somme y contenue et institue son héritier noble François de Philibert second, sr de Venterol, son autre fils, du 26 décembre 1623.

Jugement du sr intendant dudit Dauphiné par lequel lesdits nobles François et Henry de Philibert, frères, furent déclarés nobles pour avoir acquis le titre de noblesse, avant l'arrêt du 15 avril 1602 et maintenus en ladite qualité, du 26 mars 1641.

Deux lettres de provision de Sa Majesté de deux compagnies de cavalerie pour être commandées par lesdits François et noble Jean de Philibert Venterol, sr de Piégut, du 19 mai 1635 et 5 août 1652.

Jugement rendu par le sr intendant, commis pour la même recherche dans la province du Dauphiné, sur l'assignation donnée auxdits François et Henry de Philibert, frères, portant déchargement de ladite assignation et déclarés nobles sur les pièces ci-dessus énoncées par ledit jugement, du xi juillet dernier.
Fait à Aix, le 19 septembre 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+