12 juillet 2009

La maison d'Uhart

UHART (d'), maison d'ancienne chevalerie du royaume de la Navarre française, où sont situés les châteaux et baronnie de ce nom. Elle est, ainsi que celles de Gramont et de Luxe, une des quatre premières de la basse Navarre. Son ancienneté remonte aux siècles les plus reculés.

Raymond-Arnaud D'UHART, le premier connu de cette famille, fut témoin de la ratification faite, en 1193, par Guillaume-Raymond du Sault, vicomte de Labour, de la donation faite à Bertrand du Sault, évêque d'Acqs, son oncle, par Bertrand du Sault, son aïeul.

Manant D'UHART est rappelé dans une procuration passée le 11 février 1362, par Bertrand et Guillaume-Arnaud D'UHART, ses neveux.

Bertrand D'UHART-SUZON passa procuration, conjointement avec Guillaume-Arnaud son frère, le 11 février 1362, pour réclamer la succession de Manant d'UHART, leur oncle. Jean D'UHART est rappelé dans une quittance, donnée, en 1455, par Angerot d'Uhart son fils, bailli de la seigneurie d'Uhart. La filiation suivie de cette famille remonte à
  1. Bertrand D'UHART-SUZON, damoiseau, seigneur et baron d'Uhart-Suzon et de l'hôtel d'Esquios-Juzon, tint les assises de la cour d'Uhart, le 8 mars 1434. Il épousa Estive de Balausun, dame dudit lieu, et de I'Abbadie Maslac, dont il eut :

  2. Angerot D'UHART, seigneur d'Uhart, vivant en 1425, eut de sa femme, dont le nom n'est pas connu :
    1. Arnaud-Guillaume, qui suit ;
    2. Eléonore d'Uhart.

  3. Arnaud-Guillaume D'UHART, damoiseau, seigneur d'Uhart-Suzon et de Sorhapuru ; paya, le 23 octobre 1463, à Éléonore sa sœur, la légitime qui lui revenait sur l'hôtel de la Salle d'Uhart-Suzon. Il épousa Marguerite Domezaing, fille d'Arnaud-Guillaume Domezaing, seigneur dudit lieu, et de Jeanne Beyrie. Il eut de ce mariage :
    1. Angerot, dont la postérité n'est pas connue ;
    2. Pierre-Arnaud, qui continue la lignée :
    3. Marie, mariée le 5 août 1505, à N***, seigneur de la Salle de la Deybarbeyty.

  4. Pierre-Arnaud D'UHART, seigneur d'Uhart-Suzon et de Sorhapuru, fut présent à la dotation faite le 2 juin 1483, par Arnaud-Guillaume son père, à Angerot son frère aîné. Il eut de son mariage avec Marie du Luc :

  5. Jean D'UHART, seigneur d'Uhart-Suzon et de Sorhapuru, qui servit en qualité d'homme d'armes du comte de Foix en 1499. Il épousa, le dernier juin 1507, Catherine d'Ursux, de laquelle il laissa :

  6. Jacques D'UHART, Ier du nom, seigneur et baron d'Uhart-Suzon et de Sorhapuru, vivant en 1563, qui épousa Hélène de Domezaing, Il eut pour fils :

  7. Gabriel D'UHART, Ier du nom, seigneur et baron d'Uhart et de Sorhapuru, reçut, le 19 janvier 1566, une lettre de Jeanne d'Albret, reine de Navarre, par laquelle cette princesse l'invitait à secourir le capitaine la Lanne, qu'elle avait envoyé dans la ville de Garris. Il en reçut une autre, le 14 octobre 1577, de Henri, roi de Navarre, depuis Henri IV, qui lui enjoignait de se rendre à l'Isle-Jourdain, où lui-même il devait se rendre avec la reine sa belle-mère, et la reine son épouse. Il épousa Florence de Belsunce, fille de Jean, seigneur de la Salle de Belsunce, et de Marie d'Armendaritz, et veuve de Bertrand de Harambure, seigneur de Picassarri, écuyer du roi. Il eut de ce mariage :
    1. Bertrand, seigneur et baron d'Uhart, dans la postérité n'est pas connue ;
    2. Jacques, qui suit.

  8. Jacques D'UHART, IIe du nom, seigneur, et baron d'Uhart et de Sorhapuru, fut pourvu, en 1633, de la charge de bailli d'Ostabares. Il testa le 19 février 1639, et laissa de son mariage, contracté le 2 septembre 1597, avec Élisabeth d'Urtubie, fille de Tristan d'Urtubie, seigneur du Sault et de Barens, baron de Monneing, seigneur de Domezaing :
    1. Arnaud, dont l'article suit ;
    2. Claude ;
    3. Aimée, mariée à Christoval de Soccarro ;
    4. Catherine.

  9. Arnaud D'UHART, chevalier, seigneur et baron d'Uhart, et de Sorhapuru, fut pourvu de la charge de bailli d'Ostabares le 10 février 1642. Il épousa, le 26 novembre 1634, Jeanne-Marguerite de Maytie, fille de N*** de Maytie, chevalier de l'ordre de Saint-Lazare, et de Madeleine d'Arbide, et nièce d'Arnaud de Maytie, évêque d'Oleron. Il eut de ce mariage :
    1. Arnaud-Louis, seigneur et baron d'Uhart et de Sorhapuru, qui épousa, le 13 avril 1657, Madeleine de Moneins, sœur de Jean-Jacques, marquis de Moneins. Il eut pour fils : a. Jean-Jacques ; b. Arnaud desquels la postérité n'est pas connue ; c. N*** d'Uhart ;
    2. Clément, dont l'article suit ;
    3. Marie d'Uhart, mariée à Jean d'Etchegorry.

  10. Clément D'UHART, Ier du nom, chevalier, seigneur et baron d'Uhart et de Sorhapuru, Larribar et autres places, grand-bailli d'Ostabares, épousa, le 7 février 1680, Louise de Moneins, fille de messire Clément de Moneins, marquis de Moneins, et de Madeleine de Lagor. De ce mariage sont issus :
    1. Gabriel, dont l'article viendra ;
    2. Arnaud ;
    3. Jean ;
    4. Autre Gabriel ;
    5. Louise d'Uhart.

  11. Gabriel d'UHART, IIe du nom, chevalier, seigneur et baron d'Uhart, Sorhapuru et autres places, grand-bailli du pays d'Ostabares, épousa, le 31 mai 1710, Madeleine Sauguis, fille de messire Dominique, seigneur de Sauguis, et de Marguerite de Saint-Martin-d'Echaux. Il eut pour fils :
    1. Clément dont l'article viendra ;
    2. Armand-Jean d'Uhart, seigneur d'Arbouet, qui a épousé Marie de la Place, dame d'Arbouet, dont, Alexandre-Marie d'Uhart.
    3. Jean-Bernard d'Uhart, archidiacre et grand-vicaire des Couserans, abbé de Saint-Vincent-du-Bourg, au diocèse de Bordeaux.

  12. Clément d'UHART, IIe du nom, chevalier, seigneur et baron d'Uhart et de Sorhapuru, seigneur de Sauguis, lieutenant du roi, et commandant au pays de Soule, pourvu le 13 novembre 1750, de la charge de grand-bailli d'Ostabares, épousa, le 3 août 1763, Dorothée de Caupenne-d'Amou, fille de messire Henri de Caupenne-d'Amou, vicomte d'Echaux, et de Marthe de Saint-Martin. Il eut de ce mariage :
    1. Jean-Bernard, dont l'article viendra ;
    2. Armand-Jean d'Uhart, capitaine au service d'Espagne, et sous-lieutenant au régiment des Gardes-walonnes ;
    3. Bernard ;
    4. Marie-Henriette d'Uhart, mariée à Pierre Sationnin de la Barthe ;

  13. Jean-Bernard d'UHART, chevalier, marquis des Deux-Siciles, par diplôme du roi d'Espagne, marquis d'Uhart, baron de Sorhapuru, seigneur de Sauguis, capitaine au régiment de Chartres, dragons, lieutenant-commandant pour le roi au pays de Soule, grand-bailli du pays d'Ostabares, né au mois de juin 1765, a été nommé député de la noblesse du pays de Soule aux états généraux de 1789. Il a épousé, le 25 novembre 1788, Pétronille-Étiennette d'Estornes d'Angosse, fille de Jean-Paul d'Estornes, marquis d'Angosse, maréchal des camps et armées du roi, grand-sénéchal d'Armagnac, et de Louise-Pétronille d'Usson-de-Bonnac, décédée au mois d'octobre 1793. Il a de ce mariage :
    1. Clément-Barbe-Gustave d'Uhart, né en juillet 1791 ;
    2. Jean-Paul-Henri d'Uhart, né le 30 mars 1793, officier dans le 6e régiment de cuirassiers.
Armes : « d'argent à trois tourteaux de gueules, chargés d'un croissant d'argent. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 1
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+