13 août 2009

Famille de Durand

DE DURAND. — Sartoux et Grasse

Parti d'or et de gueules, au lion de sable couronné du même, lampassé, vilainé de gueules brochant sur le tout.

Version SVG

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 140.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble François de Durand, sieur de Sartoux, de la ville de Grasse, etc.
Testament d'Honoré de Durand, du 13 février 1432, dans lequel est qualifié noble et institua ses héritiers Isnard et Hiérosme de Durand, ses enfants, signé de Lande, notaire.

Partage fait entre ledit Isnard et Christophle de Durand, fils et héritier dudit Hiérosme, de quelques censes de l'héritage dudit Honoré, dans lequel tous deux sont qualifiés nobles, du 6 avril 1461, signé de Lande, notaire.

Investiture et hommage presté par ledit Christofle de Durand de l'acquisition faite du château et seigneurie de Sartoux, par devant le sénéchal du roi René, du 4 mars 1473, signé Chaussegros.

Lettres patentes du roi par lesquelles délai d'une année fut octroyée à Georges de Durand, fils dudit Christophle, attendu son bas âge, de lui prester hommage de ladite terre de Sartoux, du 12 mai 1479.

Hommage en suite presté à Charles, comte de Provence, roi de Sicile, portant ratification en faveur dudit Georges de Durand des privilèges de ladite terre, du 24 juillet 1480, Tallamel, notaire.

Nouveau bail passé par ledit Georges en qualité de fils et héritier dudit noble Christophle, en faveur de Barthelemy Gilly, du 9 janvier 1486, signé de Lande.

Hommage passé par noble Donnat de Durand, fils dudit noble Georges à Sa Majesté de ladite terre de Sartoux, du 14 octobre 1521.

Autre hommage de ladite terre passé par ledit Donnat par devant la cour des Comptes, du 23 avril 1528.

Mariage dudit noble Donnat de Durand, sr dudit Sartoux, avec demoiselle Andrivette de Villeneuve, du 20 avril 1539, signé Isnardy. Il avait épousé en premières noces, le 18 décembre 1518, Brigitte Meridennis, de Manosque, et se remaria, en troisièmes noces, le 17 octobre 1553 (Giraudi, à Grasse), à Jeanne de Mauvans, fille de Guillaume, de Riez.

Procuration faite par ledit noble Donnat de Durand aux y dénommés de comparaitre pour lui aux assemblées tenues par le corps de la noblesse de ceste province, du 21 mai 1541.

Mariage de noble Georges de Durand, fils dudit Donnat et de ladite demoiselle de Villeneuve, avec demoiselle Honorade Armeline, du 17 octobre 1553.

Transaction passée entre ledit noble Georges, en qualité de fils et héritier de ladite demoiselle de Villeneuve, pour raison des droits successifs, et Honoré de Villeneuve, sr de Tourettes, le 27 janvier 1580, signé Isnard, notaire.

Lettres de provision de la charge de viguier de la ville de Grasse, octroyées par le comte de Tende en faveur dudit Georges de Durand, du 3 mai 1564, signées de Tende et Consel, son secrétaire.

Arrêt portant déchargement de ladite assignation, donnée audit Georges du droit des francs fiefs, du 18 juin 1598.

Mariage de noble Albert de Durand, fils dudit Georges, avec demoiselle Anne de Bompar, du 18 avril 1603, signé Berardy, notaire.

Hommage passé au roi par ledit Albert de Durand de ladite terre de Sartoux, par devant la cour des Comptes, aides et finances de ce pays, du 10 juin 1614.

Arrêt de déchargement du droit des francs fiefs en faveur dudit noble Albert de Durand, sr dudit Sartoux, du second août 1634.

Lettres de réception de chevalier de Malte des personnes de Pierre et Jean-Baptiste de Durand, enfants dudit Albert et frères du défendeur, du 29 janvier 1639 et 4 août 1643.

Lettres du grand maître de Malte portant permission auxdits Pierre et Jean-Baptiste de Durand, chevaliers, de se retirer en cette province, du 28 juillet 1645 et 27 novembre 1646.

Procuration faite par ledit noble Albert de Durand audit Pierre de Durand, chevalier, son fils, de comparaître par devant le gouverneur de cette province à l'assemblée de la noblesse convoquée en la ville de Fréjus, du 17 août 1639.

Dix lettres missives écrites par les gouverneurs de cette province audit noble Albert de Durand de se tenir prêt pour le service de Sa Majesté.

Quittance des payements des cottes des impositions faites par le corps de la noblesse.

Jugement rendu par les commissaires à ce députés, portant déchargement en faveur dudit noble Albert, de toutes les taxes faites contre les personnes roturières, du 7 mai 1643.

Mariage dudit défendeur, qualifié noble, fils dudit Albert, avec demoiselle Suzanne de Villeneuve, du 11 août 1631.

Arrêt du parlement de ce pays, de réception dudit défendeur à la charge d'avocat, sans payer aucun droit de chapelle, du 23 avril 1629.
Fait à Aix, le 1er octobre 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+