16 octobre 2010

Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier

Ci-dessous, les photos numériques du Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier du 29 septembre 1582 envoyées en décembre 2006 par Bernard Dimon, accompagnées de la transcription du 11 octobre 2010 faite par Christian Bonnet.



Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier du 29 septembre 1582

(Archives départementales AHP, 2 E 1244, f° 386 v°)

Led(it) jour vingt neuf(vi)eme dud(it) mois de
septembre et environ quatre heures après
midy, scaichent tous p(rés)ents et advenir que
q(on)stitués en leur p(er)sonne noble Jehan
Michel fils de Gaspard qsr (coseigneur) de Champocin
d’une p(ar)t et Marthe Legier fille de feu
Antho(ine) Legier du lieu de Tho(ra)me la Basse
d’aultre lesquels de leur bon gré p(our) eux
et les leurs se sont promis et promettent l’ung
l’autre et au (abrév.) de son prendre en légitime
mariage. Et pour ce que le dot
à cette cause lad(ite) Marthe Legier
de son bon gré, pour elle et les siens se
q(on)stitue en dot tous et ch(a)cuns ses biens
droits, actions et raiserves quelconques p(rés)nts et
advenir. Lad(ite) Legier q(on)stitue led(it) Michel
son procur(eur) irrévocable. Et là étant en
sa p(er)sonne Honorat labou(reur) du lieu de Mosteyret
en Lauziere, lequel q(om)me frè(re) et héritier
ou tenancier des biens délaissés par feu
Jeahan Loys Saurin dud(it) Mosteyret son frè(re) premier
mary de lad(ite) Legier a promis et promet
bailler à lad(ite) Legier tant pour les droits
doctaulx d’icelle Legier que lesd(its) Saurin
avaie(n)t receus en dot de lad(ite) Legier
que pour laugme(n)t à elle faict p(ar) ledit
feu Jehan Loys Robbes que led(it) Saurin
avayt promis luy fe(re), scavoyr la somme
de soixante cinq escus et demy sol
et six sols, ensemble un lict garny à la
facon de labou(reur), une fede et unt chever
que led(it) feu Saurin avayt recu en
dedu(cti)on dud(it) dot de lad(ite) Legier et (mot)
payes suyva(n)tes, scavoyre deux escus de
vingt quatre sols pour reste desd(ites) robbes
avec lesd(its) lict, fede et chever le jour des
nopces desd(its) futurs mariés, quarante troys
escus et douze sols au jour et feste de
Toussaint p(ro)chain venant en ung an. Et les
vingt escus restant dud(it) jour de Toussaint
p(ro)chain venant en deux années. Et led(it) Jeahan Michel
avec la licen(ce) dud(it) Gaspard Michel sond(it) père
a donné et donne en augment dud(it) dot p(ar) dona(ti)on
dicte en nom de nopces à lad(ite) Marthe
Legier p(rése)nte, la somme de vingt
escus sol pour, de la moytié, pouvoyr
lad(ite) Legier jouyr et despenser à son
plaisire et l’aultre moytié ap(ar)tien(dra) au plus
vivant desd(its) futurs mariés. Et sera tenu
led(it) Michel fe(re) insinuer lad(ite) dona(ti)on pour(ce)
quil ap(ar)tien(dra) dans le temps de l’ordonnance
a peyne de tous deppens, dammages et interest.
Et là étant Eyrieyr Legier fre(re) de lad(ite)
Marthe dud(it) Thorame lequel fa(isan)t en son
nom que de Jehan Legier son fre(re) par lequel
se faict fort a promis bailler à lad(ite) Marthe
sad(ite) sœur la somme de deux escus sol et vingt
quatre sols led(it) jour des nopces pour les
employer et en fe(re) ung ceinture d’argent à lad(ite)
Marthe. Laquelle ceinture led(it Michel la faira
fe(re) et y adioustera du sien deux escus et demy
sols et six sols. Et oultre led(dit) Michel sera
tenu fe(re) à lad(ite) Legier une robbe de drap fin
de la colleur qu’elle vouldra led(it) jour de lesd(ites)
nopces et ap(ar)tien(dra) au plus viva(n)t desd(its) mariés
et sera tenu recognoistre le p(résen)t acte
obligea(n)t leurs biens p(rése)nts et advenir aux subissions,
renon(ciations) (mot). Fait aud(it) Mosteyret dans
la maison dud(it) Saurin, p(rése)nt à ce capp(itai)ne Antho(ine)
Marrot, André Honnorat Rippert et Pierre
Martin de feu Jehan, labour(eur) dud(it) Mosteyret
tesmoings connus appelés.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+