30 octobre 2010

Famille de Gras de Tarascon

Entre le P. G., etc., et Balthazar et Jacques de Gras, père et fils, Pierre et Nicolas de Gras, frères, de la ville de Tarascon, etc.

Certificat des consuls d'Orange comme Louis Gras a assisté comme conseiller aux assemblées tenues en l'année 1383, où il est qualifié noble et que Jacob Gras, qualifié aussi noble dans lesdits délibérations, fut fait premier consul ez années 1428 et 1431 et, l'année suivante, fut député, en ladite qualité, par délibération du conseil, au gouverneur de Provence pour affaires importantes de ladite communauté et que, de tous temps immémorial, personne n'est reçu en ladite charge de premier consul qu'il ne soit de condition noble et réputé pour tel et même que la plupart des maisons, notes et protocoles des notaires furent brulées et saccagées par l'armée du comte de Suze, en l'année 1562, signé et scellé.

Provision tutélaire faite par le juge de Tarascon de la personne de noble Elzéar Gras, de ladite ville, du dernier février 1454, signé Thomasi (?), notaire.

Testament d'Elzéar Gras, par lequel il institue noble Fouquet son fils, du 5 septembre 1471, reçu par me Guigon Philippi et collationné par me Avignon, aussi notaire dudit Tarascon, au commencement duquel testament et à l'intitulation ledit Elzéar est qualifié noble.

Mariage de noble Fouquet de Gras avec demoiselle Serenq, du 6 janvier 1481, reçu par me Laborelli et signé, par Extrait, Avignon, notaire.

Mariage de noble Jacques de Gras, fils de noble Fouquet avec demoiselle Marguerite de Jullian, du 29 janvier 1502, reçu par me Murini (?), notaire et signé, par extrait, Avignon, notaire.

Testament de noble Jacques de Gras, qualifié miles, par lequel il institue noble François, son fils, et le posthume, du 22 février 1532, reçu par me Teissier, notaire.

Mariage de noble François de Gras, fils de noble Jacques, avec noble Alione Monge, du 16 décembre 1539, reçu par me Teissier, notaire, signé, par Extrait, Avignon, notaire.

Partage fait entre nobles Pons et Nicolas de Gras, frères, enfants et héritiers ab intestat de feu noble François et de ladite demoiselle de Monge, leur père et mère, du 3 février 1589, reçu par me Arnaud, notaire.

Mariage de Nicolas de Gras, écuyer, fils de noble François, avec demoiselle Magdeleine de Clémens, du 1er janvier 1585, signé : de Thoro, notaire.

Mariage de noble Balthazar de Gras, écuyer, fils de feu noble Nicolas, avec demoiselle Jacquette de Thezan, du 25 août 1624, reçu par Masunyer (?), notaire.

Donation faite par Balthazar de Gras, écuyer, à autre Balthazar son petit-fils, icelui fils de noble Jacques, du 24 avril 1666, reçu par me Roux, dument autorisée et enregistrée le 20 mai suivant, signé Rousses, greffier.

Mariage de Pons de Gras, écuyer, fils de noble François et de la demoiselle Alione Monge, avec demoiselle Oriane de Coutheron, du 4 septembre 1575, reçu par me Sabatier, notaire d'Airagues.

Mariage de noble Louis de Gras, fils de noble Pons, avec demoiselle Magdeleine de Bérenguier, du 22 septembre 1614, signé : Cameau, notaire.

Mariage de noble Pierre de Gras, fils de noble Louis, avec demoiselle Magdeleine d'Adalbert, du 18 avril 1561, signé : Charles, notaire.

Certificat des consuls dudit Tarascon comme noble Nicolas de Gras est fils de noble Louis et demoiselle Magdeleine de Bérengier, du 20 juin 1630.

Commission du roi, au capitaine Balthazar de Gras de lever une compagnie de 100 hommes de gens de guerre, dans le régiment de Montgaillard, du 8 juillet 1635, signée : Louis et, plus bas : Serviez (?).

Autre commission donnée par le Roi au capitaine de Gras de la charge de lieutenant colonel dans le régiment de St Anne(?), du 4 février 1646, signé Louis et, plus bas, par le roi, la Reine régente, sa mère, présente, signé le Tellier.

Autre commission du Roi au capitaine Jacques de Gras, d'une compagnie de chevaux légers dans le régiment d'Alais, du 13 août 1643, signé Louis, et plus bas, par le roi, la Reine régente sa mère présente, le Tellier.

Billet du duc de Bouillon contenant que le sr Jacques de Gras a été agréé par le Roi pour un de ses gentilshommes ordinaires de sa chambre et a prié le sr de Guenegaud de lui expédier ses provisions, du 20 janvier 1661.

Lettres en suite expédiées pourtant provision de la charge et état de gentilhomme de la chambre du roi, en faveur du sr Jacques de Gras, du 26 janvier andit an, signées Louis et, plus bas, par le roi, de Guenegaud, avec l'acte de serment presté entre les mains de Monsieur le duc de BouilIon, du 30 dudit mois, même année et enregistration au dos, du 2 avril suivant.

Certificat du duc de Bouillon comme le sr Jacques de Gras a servi actuellement Sadite Majesté en qualité de gentilhomme de sa chambre, du 21 juillet audit an.

Lettres de commissions données par le Roi au sr Jacques de Gras gentilhomme ordinaire de sa chambre, du 14 août même année, signées par le Roi en son Conseil, Addée.

Congé de M. le prince de Condé au sr Jacques de Gras, volontaire en l'armée de Catalogne, du 11 juillet 1647.

Attestation du marquis de Bueil, mestre de camp d'un régiment de gens de pied, comme les sieurs Pierre et Nicolas de Gras ont suivi Sa Majesté, l'un en qualité de capitaine et l'autre, enseigne audit régiment, du 18 février 1637.

Commission du Roi au capitaine Pierre de Gras, d'une compagnie de 100 hommes sous la charge du sr de Castellan, mestre de camp, du dernier janvier 1637, signée : Louis, et plus bas, par le roi, Sublet.

Ordre de M. le maréchal de Schomberg au sr capitaine de Gras de la route que son régiment doit tenir, du 19 août audit an.

Autre ordre donné par M. le maréchal de Schomberg aux compagnies des srs de Gras de partir de son quartier, du 15 décembre même année.

Autre ordre de M. le maréchal de Schomberg de loger la compagnie du sr de Gras, du 14 mars 1638.

Autre ordre du sr maréchal de loger trois compagnies du régiment de Castellan, commandées par le sr de Gras, du 15 avril 1639.

Autre ordre dudit sr maréchal de Schomberg de loger les recrues du régiment de Castellan, commandées par le sr Pierre de Gras, du 6 mai audit an.

Traité fait par M. le comte d'Harcourt, lieutenant général pour le Roi en Italie, avec le sr Pierre de Gras, capitaine commandant le régiment de Castellan, pour raison de la conduite de 1500 hommes que ledit sr de Gras s'obligea de mettre sur pied, moyennant 27000 #, du 7 janvier 1640.

Congé de M. de Cordero en faveur dudit sr de Gras, capitaine, du 11 août 1639.

Certificat du sr de Castellan, maréchal de camp, comme lesdits sieurs Pierre et Nicolas de Gras ont servi actuellement S. M. aux armées d'Italie, l'un, en qualité de capitaine et l'autre, d'enseigne dans ledit régiment où ils ont rendu de fort belles actions, du 15 mai même année.

Lettre écrite par M. le comte d'Harcourt au sr de Gras contenant de lui envoyer les affaires qu'il a destinées pour aller aux receveurs, du 18 janvier 1640.

Six ordres du sr de Rentières (?), maréchal des logis général de l'armée de Leucate, pour faire marcher le régiment de Castellan, commandé par le sr de Gras, de l'année 1637.

Commission d'une compagnie de 100 hommes de pied par le seigneur Alphonse d'Ornano, lieutenant général ez provinces de Dauphiné et Languedoc et commandant en Provence, en faveur du sr de Gras, du 1er août 1592.

Lettres de M. de Castellan écrites au sr de Gras, capitaine commandant son régiment en Italie pour le faire passer en Provence, du 20 février 1640.

Rente donnée par M. le Comte d'Alais, gouverneur de Provence, au régiment de Castellan, pour l'entrée en ladite Province, du 15 mars 1640.

Congé de M. le comte d'Harcourt donné au sr de Gras, du 21 dudit mois et an.

Quittance originelle de la somme de 1071 # faite par le sr Pierre de Gras en faveur du sr baron de Calvisson, pour la levée d'une compagnie d'infanterie dans son régiment, du 18 avril 1642.

Lettre du Roi écrite au sr de Gras, commandant dans le fort d'Antiboul, de remettre ledit fort entre les mains du sr de Campels (?), du 13 mars 1645.

Inventaire des canons et munitions trouvées dans ledit fort d'Antiboul, le 9 avril audit an.

Certificat du sr de la Molle comme ledit sr de Gras a remis ledit fort d'Antiboul, en suite de l'ordre de M. le comte d'Alais, au sr de Campels, dudit jour 9 avril même année.

Lettre missive du marquis de Montpezat au sr de Gras pour les affaires du roi, du 10 août audit an.

Trois passeports de M. le comte d'Harcourt au sr de Gras, pour venir en France, faire de recrues, du 24 février 1647.

Commission d'une compagnie de 100 hommes dans le régiment de Montpezat, en faveur du sr Nicolas de Gras, du 27 juin 1646, signée Louis et, plus bas, le Tellier.

Autre commission d'une compagnie de 100 hommes dans le régiment du duc d'Angoulême au capitaine de Gras, du 10 février 1650, signée Louis et, plus bas, par le roi, la Reine régente, sa mère, présente, le Tellier.

Passeport du Roi au sieur de Gras pour se retirer à Paris, pendant la guerre de Bordeaux, du 29 septembre 1650, signé Louis.

Extrait d'une commission donnée par le Roi au sr de Gras, d'une compagnie de 100 hommes de guerre dans le régiment de la Reyne, du 24 octobre 1663.

Ordre du Roi portant que la compagnie du sr de Gras ira en garnison à la citadelle de St Tropez, du 26 février 1665.

Route en suite donnée par le Roi à ladite compagnie dudit jour et an.

Autre ordre du Roi au sr de Gras, capitaine dans le régiment de la Reyne, d'aller en garnison à Aigues-Mortes, du 5 octobre 1663.

Route en suite donnée par le Roi à ladite compagnie, pour aller loger pendant huit jours à Tarascon, du 5 novembre.

Ordre de M. le duc de Vandosme à la communauté de Tarascon de loger pendant huit jours ladite compagnie, du 23 décembre même année, avec l'attache des srs procureurs du pays.

Ordre de M. le prince de Conty à la compagnie du sr de Gras, pour aller en garnison à Aigues-Mortes, du 28 novembre audit an.

État des officiers dans lequel le sr de Gras y est couché, comme capitaine au régiment de la Reyne, pour le règlement des semestres, du 6 novembre 1664.

Ordre de M. le comte de Bioulles à la compagnie du sr de Gras, du 1er avril 1665.

Route de M. le duc de Vandosme à la compagnie du sr de Gras, pour se rendre à St Tropez, du 3 avril 1665.

Certificat du chevalier de St Victor comme le sr François de Gras, lieutenant de cavalerie au régiment de la Marcoussé, a été tué pour le service du Roi en l'armée d'Italie, du 29 mars 1647.

Certificat du sr d'Artagnan comme le sr de Gras, mousquetaire du roi, a été tué dans le service, du 15 mai 1667.

Autre Certificat du comte de Gadagne, comme le sr Louis de Gras, lieutenant dans le régiment de la Marine, fut tué au combat d'Estampes du 13 juillet suivant.

Passeport du sr d'Antieges (?) en faveur du sr de Gras, pour se retirer de l'armée d'Hollande, du 22 juillet 1628.

Certificat du sr d'Ornano, guidon de la compagnie de gendarmes de la Reine mère, comme le sr Louis de Gras était gendarme dans ladite compagnie, du 26 janvier 1620.

Congé de passeport du duc d'Uzès au sr Antoine de Gras, gendarme, du 18 janvier 1622.

Extrait de commission d'une compagnie d'infanterie dans les troupes du duc de Savoie, en faveur du sr Antoine de Gras, du 15 décembre 1624.

Billet de M. le Prince au sr Louis de Gras, pour se retirer avec sa troupe, du 3 janvier 1628.

Lettre du marquis de Bueil écrite de Piedmont au sr Louis de Gras, par laquelle lui fait savoir la mort de son frère, tué pour le service du roi, du 26 juillet 1633.

Ordre de M. de Vitry au sr de Gras pour sortir du fort de la Croisette où il commandait trois compagnies de milice, du 14 décembre 1636

Commission d'une compagnie de 100 hommes dans le régiment du sr baron d'Alais en faveur du capitaine de Gras, du 24 juin 1649, signée Louis et, plus bas, par le roi, la Reine régente, sa mère, présente, le Tellier.

Deux lettres missives de M. le duc de Vandosme aux sieurs Pierre et Nicolas de Gras, pour les inviter à se rendre auprès de sa personne pour aller au devant du roi, de l'année 1659.

Fait à Aix, le 10 décembre 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 245.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Voir aussi cette famille dans le dictionnaire de la noblesse de La Chesnaye Desbois

Les armes : tranché d'or sur gueules, à la bande d'argent brochante, chargée de trois merlettes de sable essorantes, les têtes contournées, membrées, béquées et couronnées d'or.

26 octobre 2010

Accès gratuit à Ancestry pour la Toussaint

Communiqué de presse d'Ancestry :
Pour la Toussaint, Ancestry.fr célèbre la famille !

Paris, le 15 octobre 2010 - Le week-end de la Toussaint est un moment fort pour célébrer la famille : nous nous penchons vers ceux qui nous ont quittés, nous partageons les histoires de famille des plus signifiantes aux plus cocasses, nous redéfinissons en quelque sorte, chaque année à la même date, le pourtour de notre histoire familiale.

Cette année, pour fêter la Toussaint et célébrer comme il se doit la mémoire de votre famille, Ancestry.fr vous propose un accès gratuit à l’ensemble de ses bases de données historiques françaises, du dimanche 31 octobre matin au lundi 1er novembre fin de journée. Une merveilleuse occasion pour se pencher, toutes générations confondues, sur le passé familial, suivre les traces de ses ancêtres et peut-être découvrir d’autres membres éloignés de la famille que l’on aurait envie de rencontrer !

Rien de plus simple que d’effectuer une recherche gratuitement sur Ancestry.fr, le week-end de la Toussaint : l’inscription se fait en quelques clics et tout un chacun peut ainsi effectuer une recherche illimitée parmi les documents d’archives historiques français disponibles sur le site. Ancestry.fr met ainsi à votre disposition une base de plus de 20 millions de documents d’archives français parmi lesquels il sera possible de découvrir de nombreux documents numérisés tels que des copies d’actes de naissance, de décès ou de mariage. Les fans de généalogie tout comme les néophytes pourront s’appuyer sur le moteur de recherche d’Ancestry qui permet d’avoir accès de manière très simple à plus de 50 millions de noms extraits de ces documents d’archive français.

23 octobre 2010

Mariage entre Noble Anthoine Michel et damoyselle Loyse Richeome

A nouveau un acte de la famille de Michel de Champourcin retranscrit par Christian Bonnet que je remercie. Je pensais avoir les photos mais non ou je ne les retrouve pas. Voir ce couple sur mon arbre geneanet.

Contrat de mariage, AD 04, Me Theus et Estrayer, La Javie, AD 04, 2 E 4763

Mariage entre N Anthoine Michel et damoyselle Loyse Richeome
Page 1: Au nom de Dieu soit il. Saichent
tous p(rése)nts et advenir que l’an mil six
cent seize et le huitiè(me) jour du mois de
may avant midi, établis en leur personne
p(ar) devant nous not(aires) royaux soubsignés
et de (pe.mot) et tesmoingts soubnommés
Noble Anthoine Michel coseigneur des
lieux de La Javye et Champorcin fils à feu
Noble Guilheaumme Michel et de Loyse Millou
mariés et de damoyselle Loyse de
Richeome fillhe de Noble Bernardin
de Richeome sieur desd(its) La Javye et Champorcin
et de damoyselle Marguerite de Gombert
d’autre. Lesquelles estan de leur bon
gré, avec l’advis de leurs parents et amis
Mesme, ledit Noble Anthoine Michel avec
l’advis et permission de noble Jehan Michel
sieur dud(it) Champorcin son ayeul paternel,

Page 2: de Noble Honnorat et Gaspard Michel
ses honcles, de noble Pierre Juramy et de
Gaspard Chaussegros ses beaux frères et
lad(ite) damoyselle de Richeome aussi
avec l’advis et permission dud(it) sieur de
La Javye et de l’adv(is) (de) damoyselle de Gombert
ses père et mère et de noble Alexandre
de Gombert sieur de St Geniès honcle
maternel, tous çy présents, ont promis,
juré, promettent et jurent, touchant les
escriptures saintes entre les mains de nous
notaires soy prendre l’ung l’autre en loyal
mariage et de s’espouser en face de no(tre)
Ste mère l’esglise cathollique, appostolique
et romaine à première réquisi(ti)on. Et pour
plus facilement supporter les charges du
mariage, A ceste cause établi led(it)
sieur de La Javye et damoyselle
de Gombert, mariés, lesquels de leur gré
font don(ation) ensemble, pour heux et les leurs
quelconques ont constitué et adsigné, constituent
et adsignent en dot à lad(ite) Loyse
de Richeome leur d(ite) fillhe, à elle pour

Page 3: elle et en son nom aud(it) noble Anthoine
Michel futur marié, présent, stipulant
pour eus et les leurs scavoyr est la
somme de mil cinq cent livres tornoys *
(une ligne rayée)
(mot) et ce pour tous droits paternels
et maternels qui pourraient compéter et
appartenir à lad(ite) damoyselle leur fillhe
et aux siens². Payable lesd(ites) mil cinq cent
livres, savoyre six cent livres le jour des
nopces et consoma(ti)on dudit mariage et
les neuf cent livres restantes par payes
annuelles de quatre vingt livres la chescune
au susd(it) jour et feste de St Michel l’arc(h)ange.
Com(m)ençant la première d’icelle dès
le jour et feste St Michel prochain venant
en ung an et ainsy continuant jusques à entier
payement dud(it) dot et droits avec pache entre
(mot) accordé q(ue) un paye qui surmontera
l’autre s’il na pas de légitime demande.
Promettant led(it) noble Michel futur époux
* Assigner tout et chacun leurs biens et droits
² avec lesd(ites) (mot)

Page 4: et recognoitre et assurer à lad(ite) damoyselle
de Richeome sa future espouse tout ce qu’il
exigera du susdit dot et droits com(me) il les luy
recogniestet assure dès maintenant sur tout
et chacun sesd(its) biens présents et advenirs et de les
rendre en cas de future restitu(ti)on advenant
à qui appartiendra. Néanmoingts lesd(its) futurs
mariés, de l’advis que dessus pour lamour
qui se portent se sont donné et donnent par
mutuelle donna(ti)on dicte entre vifs et à cause
des nopces irrévocables scavoyre led(it) Noble
Michel à lad(ite) damoyselle de Richeome sa
future espouse la somme de troys cents
livres et lad(ite) damoiselle de Richeome aud(it)
Noble Michel son futur espous la somme de
cent cinquante livres qui demeureront au
survivant desd(its) futurs mariés. Prometent
encore lesd(its) suer de la Javye et noble
Michel fe(re) fayre à ladi(ite) damoyselle Loyse
de Richeome à com(mun)gs despans dung robbes
nuptiaux (…j mot)bone quallité avec une
ceinture d’argent de la valeur de trente

Page 5: livres. Et led(it) noble Michel en son
propre et p(ar)ticullier un jaseran sur
brassets de la valleur de quarante cinq
livres expédiable le tout led(it) jour desd(ites)
nopces et consuma(ti)on du susd(it) mariage.
Lesquelles robbes, sentures et jaseran
reviendront au survivant desd(its) futurs mariés
et a celui faj que les susd(it)es donna(ti)ons aq(u)et
esfect lesd(ites) p(ar)ties les (2 mots)
ont fait et constitué leur procureur spécial
et généraux leur quallité * (mot) dérogeant
ni au contenu, scavoyr est Mre Gaudemar
procureur au juge de la ville
de Digne, absent comme présent, pour et en
leur nom demander et requérir par devant
Monsieur le lieuten(an)t aud(it juges l’autorisa(ti)on
et enregistra(ti)on d’icelle et jurent en leur (mot)
constituant q(ue) en icelle n’est subvenu aucun
dol ni fraude avec promesse (d..mot)
agréable ce que par (mot) ou bien substitution
à ce que dessus aura été faict et (mot)
(mot) en forme. Et pour tout ce que dessus
mieux attendre et accomplir obligent

Page 6: lesd(ites) p(ar)ties contractantes tout et ch(a)cun
leurs biens et droits présents et advenirsà toutes
court avec (mot) renon(ciation) et serment requis.
Et acte fait et publié aud(it) lieu de La Javye
et dans la maison dud(it) sieur de La Javye.
P(rese)nts messire Etienne Roche (abrév.) proc(ureur) gén(ér)al
p(re)b(t)re curé de Blegiers et La Javye,
Messire Gaspard Torniaire pbre dud(it)
La Javye, Sr Barthelemy Antor (?) coseigneur dud(it)
La Javye, mes(tre) Claude Faucon procureur au segn(eur?)
et cappelein?, Scipion Gaudemar escuyer de Digne
tes(moins) expertivement requis et signés
Michel, Loyse Richeome, Jan Michel, La Javye, etc

Et nous Honnorat Theus not(aire) royal du (mot) et Barth(hélémy)
Estrayer not(aire) royal de La Javye recepvants (mot)
chescun çy soub signé. Théus, Estrayer.

Jaseran ou jaseron: espèce de petite chaine formée de petits anneaux qui sert à suspendre au cou des croix, des médailles, etc. Lachiver, Dictionnaire du monde rural.

Archives de Brive et de Lettonie

Deux autres mises en ligne d'archives présentées dans cet article de GénéInfos :
  1. Archives Municipales de Brive
  2. Archives de Lettonie

Archives de Genève

Les archives de Genève sont en ligne. Je n'ai pas encore eu le temps de regarder en détail mais il me semble qu'il y a beaucoup de choses intéressantes sur ce site. J'ai des familles protestantes de Provence à chercher, notamment, les Pascalis et Savournin...

L'adresse : http://etat.geneve.ch/aegconsult/ws/consaeg/public/FICHE/NumSearch

Merci à Jean-Pierre Lombard de m'avoir signalé cette mise en ligne.

Voir l'article de Geneablog

16 octobre 2010

Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier

Ci-dessous, les photos numériques du Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier du 29 septembre 1582 envoyées en décembre 2006 par Bernard Dimon, accompagnées de la transcription du 11 octobre 2010 faite par Christian Bonnet.



Contrat de mariage de Jean Michel et Marthe Legier du 29 septembre 1582

(Archives départementales AHP, 2 E 1244, f° 386 v°)

Led(it) jour vingt neuf(vi)eme dud(it) mois de
septembre et environ quatre heures après
midy, scaichent tous p(rés)ents et advenir que
q(on)stitués en leur p(er)sonne noble Jehan
Michel fils de Gaspard qsr (coseigneur) de Champocin
d’une p(ar)t et Marthe Legier fille de feu
Antho(ine) Legier du lieu de Tho(ra)me la Basse
d’aultre lesquels de leur bon gré p(our) eux
et les leurs se sont promis et promettent l’ung
l’autre et au (abrév.) de son prendre en légitime
mariage. Et pour ce que le dot
à cette cause lad(ite) Marthe Legier
de son bon gré, pour elle et les siens se
q(on)stitue en dot tous et ch(a)cuns ses biens
droits, actions et raiserves quelconques p(rés)nts et
advenir. Lad(ite) Legier q(on)stitue led(it) Michel
son procur(eur) irrévocable. Et là étant en
sa p(er)sonne Honorat labou(reur) du lieu de Mosteyret
en Lauziere, lequel q(om)me frè(re) et héritier
ou tenancier des biens délaissés par feu
Jeahan Loys Saurin dud(it) Mosteyret son frè(re) premier
mary de lad(ite) Legier a promis et promet
bailler à lad(ite) Legier tant pour les droits
doctaulx d’icelle Legier que lesd(its) Saurin
avaie(n)t receus en dot de lad(ite) Legier
que pour laugme(n)t à elle faict p(ar) ledit
feu Jehan Loys Robbes que led(it) Saurin
avayt promis luy fe(re), scavoyr la somme
de soixante cinq escus et demy sol
et six sols, ensemble un lict garny à la
facon de labou(reur), une fede et unt chever
que led(it) feu Saurin avayt recu en
dedu(cti)on dud(it) dot de lad(ite) Legier et (mot)
payes suyva(n)tes, scavoyre deux escus de
vingt quatre sols pour reste desd(ites) robbes
avec lesd(its) lict, fede et chever le jour des
nopces desd(its) futurs mariés, quarante troys
escus et douze sols au jour et feste de
Toussaint p(ro)chain venant en ung an. Et les
vingt escus restant dud(it) jour de Toussaint
p(ro)chain venant en deux années. Et led(it) Jeahan Michel
avec la licen(ce) dud(it) Gaspard Michel sond(it) père
a donné et donne en augment dud(it) dot p(ar) dona(ti)on
dicte en nom de nopces à lad(ite) Marthe
Legier p(rése)nte, la somme de vingt
escus sol pour, de la moytié, pouvoyr
lad(ite) Legier jouyr et despenser à son
plaisire et l’aultre moytié ap(ar)tien(dra) au plus
vivant desd(its) futurs mariés. Et sera tenu
led(it) Michel fe(re) insinuer lad(ite) dona(ti)on pour(ce)
quil ap(ar)tien(dra) dans le temps de l’ordonnance
a peyne de tous deppens, dammages et interest.
Et là étant Eyrieyr Legier fre(re) de lad(ite)
Marthe dud(it) Thorame lequel fa(isan)t en son
nom que de Jehan Legier son fre(re) par lequel
se faict fort a promis bailler à lad(ite) Marthe
sad(ite) sœur la somme de deux escus sol et vingt
quatre sols led(it) jour des nopces pour les
employer et en fe(re) ung ceinture d’argent à lad(ite)
Marthe. Laquelle ceinture led(it Michel la faira
fe(re) et y adioustera du sien deux escus et demy
sols et six sols. Et oultre led(dit) Michel sera
tenu fe(re) à lad(ite) Legier une robbe de drap fin
de la colleur qu’elle vouldra led(it) jour de lesd(ites)
nopces et ap(ar)tien(dra) au plus viva(n)t desd(its) mariés
et sera tenu recognoistre le p(résen)t acte
obligea(n)t leurs biens p(rése)nts et advenir aux subissions,
renon(ciations) (mot). Fait aud(it) Mosteyret dans
la maison dud(it) Saurin, p(rése)nt à ce capp(itai)ne Antho(ine)
Marrot, André Honnorat Rippert et Pierre
Martin de feu Jehan, labour(eur) dud(it) Mosteyret
tesmoings connus appelés.

15 octobre 2010

PDF sur Blogger

Comment publier des fichiers PDF dans un blog Blogger comme je viens de le faire ce matin dans ce post et celui-ci ?

1. Uploadez les fichiers PDF que vous voulez publier dans Google Docs



2. Cochez la case en regard du fichier que vous voulez publier puis cliquez que le bouton Share

3. Faites en sorte que le fichier soit public sur internet



4. Affichez votre document dans Google Docs et copiez le code indiqué dans la zone Embed in webpage or blog



5. Collez le code dans un nouveau message Blogger puis Publier



6. Vous obtenez le résultat suivant


Pour imprimer les documents PDF :

1. Cliquez sur le bouton Open in new window pour ouvrir le document dans une nouvelle fenêtre dans Google Docs


2. Utilisez l'option Print PDF (ou Download original)

Descendance de Nathan Deutch

Ascendance de René Helft

11 octobre 2010

Famille de Vintimille

De gueules au chef d'or
DE VINTIMILLE. — Tourves

Entre le P. G., etc., et Mre François de Vintimille, des comtes de Marseille, seigneur de Seisson, St Jullien, les Pennes, etc., très haut illustre seigneur Mre François de Marseille, des comtes de Vintimille, baron d'Ollioules, St Nazaire, Beauport, Tourves, St Jullien, les Pennes, Seisson et autres lieux, etc.

Extrait de mariage d'entre ledit de Seisson et demoiselle Marie de Tarquet, en date du 24 juillet 1652, reçu par Mitre, notaire.

Autre mariage de Mre Balthazar de Vintimille, père dudit sieur de Seisson, avec demoiselle Madeleine Vitalis, dame de Ramatuelle, du 9 octobre 1622, reçu par me Peyssonel, notaire de Lorgues.

02 octobre 2010

Mémoire de la peste advenue à Digne en l'an 1629 par David de Lautaret

David Tavan, sieur de Lautaret est docteur en médecine (faculté de Montpellier) et châtelain de Saint-Vincent les Forts ; il cède sa charge à Joseph Lautharet son fils le 29 octobre ou le 23 septembre 1643. Il est cité dans la préface de « Adversus Aristoteleos » par Gassendi publié en 1623.

Il a écrit « Les Merveilles des bains naturels et des étuves naturelles de la ville de Digne en Provence, divisées en deux parties, la théorie et la pratique. Avec un traité de leurs serpents sans venin et une sommaire description de tous autres ». Son mémoire sur la peste de 1629 (11 pages manuscrites) a été repris par Gassendi et retrouvé au 19ème siècle ; ami personnel de Gassendi dont il est à l'origine de la publication de son premier ouvrage.

Il soigne la peste dès ses débuts à Chénerilles avec autre médecin et chirurgien, fin mai mis en quarantaine, malade en août mais remis en octobre; membre du bureau de santé en mars 1630 et du conseil général le 1er avril ; candidat malheureux au poste de premier consul. Il abjure la religion protestante à l'occasion de son mariage en 1616 avec Isabeau d’Augier [http://gillesdubois.blogspot.com/2005/01/transcription-de-lacte-de-mariage-de.html]

Voici son épouvantable récit :

Source : Annales des Basses-Alpes. Bulletin de la Société scientifique et littéraire des Basses-Alpes
Auteur : David de Lautaret
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57685098.image.f76

La Provence était dans une pleine et générale santé, n'ayant encore que la charté des vivres et le bruit de la guerre d'Italie et de la maladie du Dauphiné et de la ville Lyon, quand tout le monde s'y mit en garde, qu'on établit des bureaux composés des plus notables de chaque ville pour veiller à la conservation publique, lorsque Digne fut atteinte de la peste qui ravagea en peu de temps environ huit mille personnes. Ce fut après le passage des troupes du Roi par la dite ville au Piedmont, qui logeaient partout nonobstant une rigoureuse observation des billettes, sans lesquelles nul n'était admis en aucune part.



On y reconnut aussitôt le coup que le semblant, si ce n'est que quelques jours auparavant elle fut découverte en deux ou trois autres endroits de la Province, et qu'on remarqua des grandes mutations aux saisons quasi toutes préposterées (Préposterées : renversées,, interverties). L'air était le plus souvent épais et nuageux au dessus de la ville, où des vapeurs opaques et grondantes voltigeaient avec des insupportables touffeurs, éclairs et tonnerres. Tout au commencement, il y eut un extraordinaire déluge des torrents ; l'on vit un soir une flamme comme une langue de feu, qui traversa la ville d'un trajet soudain et disparut au delà. Les jardiniers se plaignaient aussi du malheureux succès de leur plant, et les laboureurs de quelque pauvreté des récoltes.

Etat-civil de Toulouse

Les archives de la Haute-Garonne était déjà en ligne avec les registres paroissiaux de Toulouse mais il manquait l'état civil. Celui-ci est désormais en ligne sur le site de la mairie :

L'adresse : http://www.archives.mairie-toulouse.fr/index.php?id=119
eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+