23 janvier 2011

Contrat de mariage de Blaise Tourniaire et Isabeau Giraud

Photos et transcription de Christian Bonnet. Blaise Tourniaire et Isabeau Giraud sont mes sosas 4482 et 4483.

Contrat de mariage de Blaise Tourniaire et Isabeau Giraud. AD 04, La Javie, Me Bernardin Estrayer, 2 E 4790 f° 757

Mariage de Blaise Tourniaire et damoiselle Izabeau Giraud

Au nom de dieu soit il l’an mil six cent cinquante sept et le quinzième de septembre de soir, régnant très xpen prince Louis quatorzième du nom par la grâce de dieu roy de France et de Navarre longuement et heureusement, établis en personne Blaise Tourniaire fils de Jean coseigneur de ce lieu de La Javie et Champorcin et de damoiselle Catherine Roche d’une part, et damoiselle Izabeau Giraud fille d’Anthoine aussi coseigneur dudit La Javie et de damoiselle Suzanne Achard d’autre. Lesquels de leur gré, de l’avis, présence et consentement, savoir ledit Tourniaire dud Sr Jean son père et ladite damoiselle de Giraud aussi dud sieur Anthoine son père, de ladite Achard sa mère et d’autres leurs parents et amis de part et d’autre ici assemblés, ont promis et promettent de ce prendre en vrai et légitime mariage et icelui solenniser en face de no(tre) sainte mère l’église catholique, apostolique et romaine au premier requis de l’une des parties, ainsi l’ont promis et jure.

Et pour l’honneur et suportation des charges du presant, a ceste cause ledit sieur Anthoine Giraud lequel de son gré pour luy et les siens a l’advenir a constitue en dot a ladite damoiselle Isabeau sa fille et pour elle aud Sr Blaise Tourniaire son futur époux acceptant, la somme de sept cent livres tournois y (1) compris coffres et ardes apretiees a soixante livres. Ledit sieur Giraud en a expédié présentement et relemant trois cent livres argent et soixante livres aulx coffres et ardes de sadite fille qui sont este retires par lesdits sieurs Jean et Blaise Tourniaire père et fils dont contents en quittent. Et pour le restant qu’est trois cent quarante livres, il promet les payer et expédier aud futur espous a payes annuelles et égales de vingt cinq livres (2). Et ainsi continuant jusques a l’entier payement. Pour le recouvrement duquel dot, ladite damoiselle Yzabeau avec l’adcistance que dessus en fait led Tourniaire son futur époux procureur irrévocable avec pouvoir de reçu, quitter. Promettant lesdits sieurs Jean et Blaise Tourniaire père et fils en la qualité de l’un pour l’autre sans division, de reconnaitre et assurer tout le susdit dot en droit sur touts et chacun leurs biens presants et advenir en forme comme ils sont des apresant apparaissant du receu pour, le cas de restitution arrivant, le rendre a quy de droit. Lesdits sieurs Giraud dune part et Tourniaire père et fils d’autre promettent d’orner ladite damoiselle Izabeau d’un habit nuptial et d’un demi sain? d’argent apretye a soixante six livres a communs frais dont, de la part dud sieur Giraud lesdits sieurs Tourniaire en quittent. En outre lesdits futurs époux avec la licence que dessus se font donation réciproque en cas de survivance savoir ledit sieur Blaise a ladite damoiselle Yzabeau de deux cent livres et elle a icelui de cent livres. Lequel augment, robbes, ardes, bagues et joyaux pris et recogneu d’iceux appartiendront au survivant desd maries. En outre ledit sieur Jean Tourniaire père dud Blaize, lequel a donne et donne a sondit fils acceptant, tous ses acquêts, conquêts, profits et émoluments qu’il saquera a l’advenir, l’habilitant de sa puissance paternelle et fait homme de son droit ensemble la moitié de tous et chacun ses biens presants et advenir en acquittant la moitié des charges dicelluy et soubz la (mot) des fruits sa vie durant en nourrissant lesd maries et leur famille qui en pourra descendre. Et sil y avait sujet d’insuport qui cauzat séparation, aud cas led sieur Jean rendra comme promet aud futurs époux le dot qu’il pourra avoir exige et désemparera a iceux a compte de la susdite donation jusques a huit cent livres en biens fonciers bons et médiocre tout a l’estimation de messire Christophe Giraud pbre cure de ce dit lieu, Me Artur Achard avocat en la cour, professeur royal en l’université d Aix, oncles de ladite damoiselle Yzabeau et me Melchion Tourniaire nre royal et procureur au siège de Digne, oncle dudit sieur Blaise ou deux d’iceux, et leur donnera des meubles selon leurs condition a l’estimation des dits sieurs oncles ou autres leurs parents et amis. Et pour la validité desquelles donation lesdites parties ont constitue leur procureur au siège de Digne led Mre Tourniaire et soub les autres a son absence pour se présenter par-devant monsieur le lieutenant de sénéchal requérir et consentir a l'insinuation, autorisation et enregistration des susdites donation et jurer en leur âme que au presant n’est intervenu aucun dol ni fraude avec promesse de rellevation en forme. Et au dessus promettent lesdites parties ne contrevenir a peine de tous dépens, dommages et intérêts soub deubes obligation, renonciation, serment et acte fait et publié a La Javye dans la maison dudit sieur Anthoine Giraud. Presants monsieur Mre Esperit Thoron de Gaudin, conseiller du roy et lieutenant particulier criminel au siège de Digne, sieur Tourniaire écuyer de Digne, Mre Jean Henri Tourniaire avocat en la cour, Me Arnaud Achard aussi avocat en la cour, messire Hercule Tourniaire pre cure de Chamtercier et autre témoins requis et signes les sachans.

(1) a ce comprise la somme de cinquante livres que ladte damoiselle d Achard mère a constitue de son chef et aussi.

(2) la premiere du jourdhuy en un an.
HTourniaire, Giraus, G Tourniaire, Thoron, etc..

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+