02 février 2011

Famille d'Eymini de Tarascon

Échiqueté de sable et d'or de douze points, chaque point de sable chargé d'un besant d'argent.

EYMINI (1). — Tarascon

Entre le P. G., etc., et nobles Pierre, Louis et Joseph d'Eymini, srs du Mas Blanc, père et fils, etc.
Certificat par lequel apert que ledit Louis d'Eymini, l'un des défendeurs, a été cornette au régiment de cavalerie de Penthièvre et de Vandosme.

Deux autres Certificats du feu sr de Noyers (?), secrétaire d'État, contenant les services rendus par ledit noble Pierre d'Eymini, père, à S. M., de l'année 1639.

Mariage dudit noble Pierre Eymini, qualifié par icelui noble et seigneur du Mas Blanc, avec demoiselle Marie Doria, par lequel apert que ledit Pierre était fils de noble Louis d'Eymini, seigneur dudit Mas Blanc, et de feue demoiselle Jeanne de Sabatier.

Mariage dudit noble Louis, fils de noble Pons d'Eymini et de feue demoiselle Catherine de Poitevin, avec demoiselle Jeanne de Sabatier, du 6 juillet 1597.

Testament dudit Pons d'Aimini, père dudit Louis, attitré de la qualité d'écuyer par icelui, du 20 juin 1601.

Lettre missive du duc de Guise, écrite audit Pons d'Eymini, par laquelle lui témoigne la confiance qu'il avait à lui, pour le maintien de la ville de Tarascon, dans le service du roi, du 21 novembre 1595.

Autre lettre du maréchal d'Ornano, écrite aussi audit Pons lui assurant par icelle d'avoir témoigné au Roi des services que lui avait rendus, de ladite année 1595.

Mariage de Toussaint d'Eymini, par lequel il est qualifié noble et fils de noble Philippon, du 3 mai 1536.

Partage fait entre ledit Toussaint et Conrad d'Eymini, frères, écuyers, enfants de feu noble Philippon d'Eymini, du 24 novembre 1595.

Reconnaissance passée par Fouque Eymini, père dudit noble Philippon, en faveur de noble Marie de Grille, sa belle fille, de la somme y contenue, pour les habits et joyaux de ladite demoiselle, du 4 mars 1502.

Testament dudit noble Philippon, par lequel apert qu'il avait donné la moitié de ses biens audit noble Toussaint, son fils aîné, et institua Conrad, son second fils, son héritier, du 5 mars 1554.

Lettres patentes du Roi Louis XIII en faveur dudit Philippon, du mois de septembre 1513, du gouvernement du château de Tarascon.

Lettres pour être mis en possession dudit gouvernement et capitainerie, annexe du parlement de ce pays et enregistrement desdites lettres patentes et mise en possession.

Autres lettres patentes de François 1er portant confirmation en faveur dudit Philippon, dudit gouvernement et capitainerie, du 1er janvier 1514, scellées et signées, et serment par lui presté.

Mariage de Fouque d'Eymini, qualifié noble.

Donation faite par noble Antoine Aymini, audit Fouque, son frère, de la coseigneurie de St Jurs, du 27 mai 1505.

Testament de demoiselle Ellione de Cordier, femme dudit Fouque.

Certificat du conseil de la maison commune dudit Tarascon, du 9 février 1482, qu'en ladite année ledit Fouque d'Eymini était premier consul de ladite ville.

Lettres d'anoblissement octroyées par le Roi René en faveur de noble Giraud Eymini et ses enfants.

Hommage et reconnaissance presté audit Roi René par noble Pierre d'Eymini, de St Jullien, qualifié père dudit Giraud, du 18 octobre 1445.

Autre hommage fait par noble Jean-Baptiste-Louis d'Eymini, sr du Mas Blanc et de Canillac, au roi, par devant la cour des Comptes, du 20 août 1597.

Mariage en secondes noces dudit Fouquet d'Eymini, du 20 novembre 1505.

Fait à Aix, le 20 décembre 1667.

D'EYMINI (2). — Tarascon

Entre le P. G., etc., et noble Conrad d'Eymini, seigneur du Mas Blanc, François-Roustan d'Eymini, aussi seigneur du Mas Blanc et de Cabrières, père et fils, etc.
Mariage de noble François-Roustain d'Eymini, sr du Mas Blanc, fils de noble Conrad, avec dame Jeanne de Guibert, dame de Cabrières, du 25 février 1664, reçu par me Avignon, notaire.

Mariage dudit Conrad d'Eymini, écuyer, fils de Jean, aussi écuyer, avec demoiselle Alix Cougnet, du 7 juillet 1625, signé: Avignon.

Quittance concédée, par le trésorier de la noblesse, en faveur dudit sieur du Mas Blanc.

Commission audit sr de Mas Blanc de lever une compagnie de 100 hommes et dix enseignes de gens de guerre sous la charge du sr de Buoux, du 8 août 1632, signée : Louis et, plus bas, par le Roi : Philipeaux.

Lettre du maréchal de Vitry adressante au sr de Mas Blanc, pour se rendre auprès de lui, afin d'avoir part à la défense du pays, du 15 septembre 1585.

État de capitaine qui commandait à la milice de Tarascon, pour le service du roi, où le sr Conrad d'Eymini, sr de Mas Blanc, était capitaine de la seconde compagnie, signé : Vitry.

Ordonnance du sr maréchal de Vitry, portant injonction aux capitaines du vigueirat de Tarascon de se rendre à Cannes, du 21 novembre 1636.

Autre ordonnance portant que le vigueirat de Tarascon sera contraint au payement de ce qui est due à la compagnie du sr du Mas Blanc, du 14 décembre audit an.

Ordre de M. le Comte d'Alais, portant pouvoir aux consuls de Tarascon, de choisir ledit capitaine pour la milice, où le sr Conrad d'Eymini sr du Mas Blanc a été élu pour un desdites capitaines, sous le bon plaisir dudit sieur gouverneur, avec la route expédiée par les sieurs procureurs du pays, telle qu'on pouvait tenir pour se rendre à la ville de Fréjus, des 28 juillet et 4 août 1638.

Lettre imprimée du sr Dupérier, syndic de la noblesse, adressante au sr du Mas Blanc de se rendre auprès du comte d'Alais, suivant l'ordre qu'il en a reçu, du 24 août 1639.

Lettre missive du duc de Vendosme adressante au sr du Mas Blanc, lui donnant avis de l'approche de S. M., du 27 décembre 1659.

Mariage de Jean d'Eymini, écuyer, fils de noble Conrad, avec demoiselle Marguerite Donine, du 30 mai 1592.

Brevet du Roi Charles IX, en faveur de capitaine Conrad d'Eymini, de l'état de gentilhomme servant de sa maison, du 30 janvier 1563.

Lettres de provision de ladite charge de gentilhomme, du même jour, signées : par le roi, la Reine sa mère présente, Robert.

Acte de procuration faite par le sr d'Aymini, à me Antoine Colla, avocat, de poursuivre l'expédition et dépêche des lettres au confirmation dudit état de gentilhomme, du 13 février 1564, signée : de Moussac, notaire.

Lettres du Roi Henri III, portant confirmation de l'état de gentilhomme servant, en faveur du sr Conrad d'Eymini, qualifié écuyer, du 7 avril 1576, signées : Henry et, plus bas, par le Roi : Fisco (?).

Mariage de Conrad d'Eymini, écuyer, fils de Philippon, aussi écuyer, avec demoiselle Marguerite de Lubières, du 15 février 1558, signé Barges.

Commission du maréchal de Bellegarde, à noble Conrad d'Eymini, de lever et augmenter sa compagnie de trente soldats, du 3 décembre 1578.

Testament de noble Conrad d'Eymini, par lequel il institue Mre Antoine d'Eymini, docteur ez droits, et Jean qualifié écuyer, ses enfants, du 13 mars 1587, signé Toro, notaire.

Testament de noble Philippon Eymini, par lequel il institue Conrad, son fils, du 6 mars 1557, reçu par me Teissier, signé Avignon, notaire.

Lettres patentes du Roi Louis XII portant provision de la charge de capitaine du château de Tarascon, en faveur dudit sr Philippon, du 7 septembre 1513, dument enregistrées.

Lettres patentes du Roi portant provision de la charge de capitaine et gouverneur du château de Tarascon, en faveur dudit sieur Philippon Eymini, du 17 mars 1514.

Fait à Aix, le 20 décembre 1667.

D'EYMINI (3). — Tarascon

Entre le P. G., etc., et noble Louis d'Eymini, dit le cadet, et noble Louis d'Eymini, son fils, etc.
Mariage d'entre ledit noble Louis d'Eymini, fils dudit Louis, dit le cadet, attitrés tous deux de la qualité de noble, avec demoiselle Fet de Camin, du 6 janvier 1665.

Lettres de commission données par le feu Roi Louis XIII audit noble Louis d'Eymini, dit le cadet, de lever une compagnie de gens de guerre à pied de 100 hommes du régiment du sieur de Beroux, signées en forme.

Ordre donné par le sieur de Vitry, gouverneur en ceste province et attaché du procureur du pays, en suite duquel ledit noble Louis d'Eymini a logé avec sadite compagnie au lieu de Rians, du 26 et dernier août 1632.

Mariage d'entre ledit noble Louis d'Eymini, père, fils de noble Jean d'Eymini et de dame Marguerite de Donine, dame du Mas Blanc, avec demoiselle Renée de Sabatier, du 7 décembre 1630.

Testament dudit noble Jean d'Eymini, écuyer, par lequel, entre autres choses, fait légat à ladite de Donine, sa femme, des fruits et usufruits de ses biens et institue ses héritiers René, Conrad et Louis d'Eymini, ses enfants, du 26 octobre 1619.

Mariage dudit Jean d'Eymini, fils de noble Conrad d'Eymini et de feue demoiselle Marguerite de Lubières, avec Marguerite de Donine, du 30 mai 1592.

Lettres patentes du Roi Charles portant don en faveur dudit noble Conrad d'Eymini de l'état de gentilhomme servant de sa maison, l'ayant qualifié, par icelle, du nom de capitaine, du 7 avril 1560.

Commission donnée par le sieur maréchal de Bellegarde, commandant généralement pour le service du Roi en ceste province et autres y mentionnées, en faveur des capitaines Eymini et autres des compagnies y exprimées.

Certificat fait par le commissaire et contrôleur des guerres du nombre des soldats dont lesdites compagnies étaient composées, dument signé en due forme, du 13 novembre 1578 et 26 novembre 1583.

Mariage d'entre ledit Conrad d'Eymini, qualifié noble et écuyer, fils à feu Philippon Eymini, écuyer, et de demoiselle Marie de Grille, avec demoiselle Marguerite de Lubières, du 15 février 1558.

Testament dudit noble Conrad d'Eymini, par lequel aurait institué ses héritiers, M. Antoine Eymini, docteur es droits, et Jean Eymini, écuyers, ses enfants, du 13 mai 1587.

Testament dudit noble Philippon Eymini, par lequel aurait institué héritier ledit Conrad, son fils, du 5 mars 1554.

Lettres patentes du Roi Louis XII portant provision en faveur dudit Philippon Eymini, de la charge de capitaine garde du château de la ville de Tarascon, du 14 septembre 1513.

Autres lettres de François 1er portant confirmation de ladite charge, à son avènement à la couronne, audit Philippon, le 7 janvier 1514.

Fait à Aix, le 20 décembre 1667.

D'EYMINI (4). — Tarascon

Entre le P. G., etc. et noble Paul d'Eymini, écuyer de la ville de Tarascon, etc.
Mariage dudit défendeur avec demoiselle Aune de Betandier, dans lequel s'est attitré de ladite qualité d'écuyer et qualifié fils de noble Pons d'Eymini et de demoiselle Marguerite de Roubin, du 19 avril 1642, signé Astier, notaire.

Lettres patentes de provision d'une compagnie de 100 hommes au régiment y mentionné, en faveur dudit défendeur, du 17 août 1646.

Testament dudit noble Pons d'Eymini, par lequel, entre autres choses, ledit défendeur et Nicolas et François d'Eymini, ses enfants, ont été institués ses héritiers, du 20 janvier 1630, signé : Astier, notaire.

Mariage dudit noble Pons d'Eymini, avec demoiselle Marguerite-Richarde de Robin de Graveson, où ledit Pons est qualifié fils de Dominique d'Eymini, écuyer, du 30 juillet 1615.

Testament dudit Dominique d'Eymini, attitré de ladite qualité d'écuyer, du 17 avril 1591.

Mariage dudit Dominique d'Eymini, fils de noble Pierre d'Aymini, et attitré par icelui de ladite qualité de noble et d'écuyer avec demoiselle Catherine Mousserade, du 28 avril 1585.

Mariage dudit noble Pierre d'Eymini, fils d'autre noble Dominique, attitré de ladite qualité de noble, avec demoiselle Anne Imbert, du 10 août 1559.

Partage des biens y mentionnés, du 6 mai 1531.

Fait à Aix, le 20 décembre 1667.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 265.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+