19 mai 2011

Sallmard

SALLMARD (DE), famille noble, originaire de Beaujolais, qui, vers le douzième siècle, vint s'établir dans la province du Dauphiné. Elle a donné des comtes à l'église de Saint-Jean de Lyon, depuis près de trois siècles ; des chevaliers à l'ordre de Malte, et de vaillants capitaines aux rois de France. Son ancienneté remonte aux temps les plus reculés, et les alliances qu'elle a contractées sont des plus illustres. Le premier titre qui prouve l'ancienneté de la maison de Sallmard, est une transaction passée entre Reymond, comte de Forez, et Bernard de Sallmard, en 1265 ; le second est une donation faite par Jean, comte de Forez, de la terre de Corcelles, en présence, et de l'autorité de Bernard de Sallmard, en 1299. La filiation suivie de cette famille remonte à :
  1. Bernard De SALLMARD, chevalier, qui vivait en 1333. Il fonda la chapelle de la Vierge de l'église de Néronde. Il eut pour fils :
     
  2. Humbert DE SALLMARD, damoiseau. Ses enfants furent :
    1. Guichard, qui eut pour fils Humbert et Jean de Sallmard, comme il est prouvé par son testament du 28 septembre 1449
    2. Guillaume, qui suit.
     
  3. Guillaume DE SALLMARD, chevalier, seigneur de Ressiz et de la Fay, rendit hommage à Louis, duc de Bourbon, seigneur de Beaujeu, en 1402 et 1405. Il testa en 1412, laissant d'Antoine de Varennes, sa femme :
    1. Jean de Sallmard, mort sans postérité ;
    2. Albert, qui suit.
     
  4. Albert DE SALLMARD, chevalier, seigneur de Ressiz, rendit hommage, le 16 mai 1441, à Charles, duc de Bourbonnais et d'Auvergne, seigneur de Beaujeu. Il épousa Marguerite de Bion, et testa le 24 février 1458, laissant de son mariage :
    1. Bertrand, dont l'article viendra ;
    2. Louise ;
    3. Arthaude ;
    4. Marie de Sallmard.
     
  5. Bertrand DE SALLMARD, chevalier de l'ordre du roi seigneur de Ressiz et de la Fay, bailli de la baronnie de Rivery, par provisions du 6 août 1483. Il avait épousé le 26 mai 1469, Jeanne de Carenci, fille de Jean de Bourbon II, seigneur de Carenci, en Artois, de Buquoi, de l'Ecluse et de Duisant ; chambellan de Charles VI ; et nièce de monseigneur Jacques de Bourbon, comte de la Marche et grand-chambrier de France. Il testa le 5 septembre 1483, laissant :
    1. Claude, qui suit ;
    2. Regnaud de Sallmard.
     
  6. Claude DE SALLMARD, Ier du nom, écuyer, seigneur de Ressiz et de la Fay, épousa, le 12 décembre 1498 Charlotte de Sarron, de laquelle il laissa :
    1. Claude dont l'article suit ;
    2. Jacqueline de Sallmard, mariée à Louis de Tellis, écuyer ; seigneur de l'Espinasse.
     
  7. Claude DE SALLMARD II, écuyer, seigneur de Ressiz et de la Fay, épousa le 14 mars 1535, Marguerite de Tenay. Les services qu'il avait rendus l'exemptèrent du ban et arrière-ban de la noblesse de Beaujolais au rôle de laquelle il devait être compris. Il testa le janvier 1556, laissant de son mariage :
    1. Geoffroy, dont l'article viendra ;
    2. Jacques de Sallmard, reçu chevalier de Malte le 27 décembre 1565 ;
    3. Claude de Sallmard, chanoine et, comte de l'église de Lyon, qui institua son héritier Geoffroy de Sallmard II, son neveu, comme il est dit dans son testament du 1er mars 1618.
     
  8. Geoffroy DE SALLMARD, 1er du nom, écuyer, seigneur de Ressiz, Montfort, de de Fay et autres lieux épousa, le 1er août 1568, Madeleine de Foudras, fille de Jean de Foudras, seigneur de Courtenay. Il testa le 6 décembre 1587, et laissa :
    1. Geoffroy, qui suit ;
    2. Catherine de Sallmard, mariée à Pierre Lautreur, seigneur de la Garde, trésorier et receveur des tailles en Dauphiné.
     
  9. Geoffroy DE SALLMARD II, écuyer, seigneur de Ressiz et de la Fay, obtint, le 24 mars 1635, sentence des commissaires députés par le roi, pour le règlement des tailles en la généralité de Lyon, qui ordonne que lui, et ses hoirs, nés et à naitre, jouiront de tous les privilèges et exemptions attribués à la noblesse. Il épousa Eléonore de Guillens, dont est issu :
     
  10. Jean DE SALLMARD, écuyer, seigneur de Montfort guidon de la compagnie d'ordonnance de M. d'Alincourt, marié, 1. le 20 avril 1624, avec Claude de Vineux ; 2. à Just-Madeleine de Grammont, par contrat du 25 mars 1636. Il eut pour fils :
     
  11. Louis DE SALLMARD, écuyer, seigneur de Montfort, capitaine au régiment lyonnais, par commission du 7 janvier 1659. Il épousa, le 16 mars 1675, Isabeau de Vangelet, dont il eut :
     
  12. Philippe-Guillaume DE SALLMARD, seigneur de Ressiz, Montfort, la Roche-Pingolet, etc. Il épousa, le 28 octobre 1717, Françoise de Guillet, de laquelle il laissa :
     
  13. Raymond DE SALLMARD, Ier du nom, chevalier, seigneur de Ressiz, de Montfort, de la Roche-Pingolet, etc., marié, le 4 août 1742, à Marie-Jeanne-Françoise de Ponchon. Il eut pour fils :
     
  14. Raymond DE SALLMARD II, chevalier, vicomte de Ressiz, seigneur de Montfort et autres lieux, né au mois d'octobre 1754. Il épousa, le 9 février 1781, Marie-Anne de Chabrières, fille de messire de Chabrières de la Roche, comte de Charmes. De ce mariage sont issus :
    1. Godefroi de Sallmard, marié avec Alexandrine du Puy-Saint-Vincent ;
    2. Charles, chevalier de Malte, capitaine au 22e de dragons, chevalier de la légion d'honneur ;
    3. Auguste, chevalier de Malte, chevalier de la légion d'honneur, et lieutenant dans le 22ème de dragons ;
    4. Aimé, chevalier de Malte, mort à la bataille de Ratisbonne, le 23 avril 1809 ;
    5. Pauline, mariée à Joseph de Sibour, qui a servi sous les princes pendant l'émigration ;
    6. César-Eléonore ;
    7. Rosalie.
Armes : « Coupé, d'argent et de sable, à la bande engrêlée de l'un en l'autre ; pour supports, deux-sauvages de sable ; pour cimier une tête de sable à lambrequins de sable et d'argent, les licornes de même ; pour devise : Labor in armis est nostri testis honoris. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 154
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+