01 juin 2011

Dupont de Dinechin

Armes de la famille communiquées
par Thierry de Dinechin, elles
correspondent à celles qui sont
gravées sur l’Hôtel de Ville de
Charlieu. Accolées ici à celle de
la famille de Ronchivol.
Article mis à jour le 01/06/2012 avec les données envoyées par mail par Thierry de Dinechin que je remercie vivement de ses compléments et corrections. Voir textes indiqués en rouge.

DUPONT DE DINECHIN, famille ancienne, originaire de Charlieu, au comté de Beaujolais, en Bourgogne, où elle réside encore de nos jours.

Cette famille, du parti royaliste et donc opposée à la Ligue, perdit les archives de sa maison, lors du sac et pillage de la ville de Charlieu prise d'assaut en 15950 (1590, le sac de la ville de Charlieu par les troupes de la Ligue du Marquis de Saint-Sorlin ayant eu lieu le 3 mai 1590), par les troupes de la Ligue emmenées par le marquis de Saint-Sorlin, au nom des ducs de Nemours et de Nivernois, dans le temps des guerres de religion civiles, comme la chose est constatée par le procès-verbal qu'en fit rédiger, le 19 mars en 1618, Blaise de Chaulmejean,le marquis de Fourilles, lieutenant-général des armées du Roi, allié à cette maison, lequel procès-verbal nous a été mis sous les yeux ainsi que les pièces originales qui attestent l'authenticité de cette généalogie. Leurs biens furent confisqués et donnés, par acte du 12 mai 1590, par Henry de Sauroy, Marquis de Saint-Sorlin, Gouverneur du Lyonnais, Forez et Beaujolais, au Sieur Tronscard, qui s’était signalé par les services rendus au parti de la Sainte Union, catholique, apostolique et romaine.
  1. Jean DUPONT, écuyer, seigneur de Bonnefont, avait épousé Nicole Bourges ; de ce mariage vinrent :
    1. Jean Dupont, dont l'article viendra ;
    2. Jeanne Dupont, qui épousa Pierre V Quarré,
    3. Benoite Dupont., mariée le 27 juin 1555 à Gilbert de Chaulméjean, marquis de Fourilles, père du lieutenant-général de ce nom. 
    4. François Dupont.
     
  2. Autre Jean DUPONT, seigneur de Bonnefont, avait épousé Marie Duchamp Janiat ; de ce mariage vint Philibert Dupont, dont l'article viendra.
  3. Philibert Dupont, seigneur du Liesme et de Dinechin, Lieutenant-Général en l’élection de Roanne, par expédition du papier de provisions signé du Roi le 15 avril 1630, avait épousé le 26 avril 1608. Louise de Ronzière ; de ce mariage vinrent :
    1. Jean Dupont, gendarme de la garde, qui fit des prodiges de valeur au siège de Perpignan, en 1642, et se signala sous le duc d'Halincourt, dans les guerres de la Catalogne, du Piémont, de Flandres et de l'Allemagne. Il épousa le 24 décembre 1643 Marguerite Le Mulier, fille de Noble Isaac Le Mulier, Conseiller du Roi, lieutenant particulier criminel et premier conseiller au Baillage et Chancellerie d’Autun, sans postérité.
    2. Philiberte Dupont,
    3. Marguerite Dupont,
    4. Gaspard Dupont,dont l’article viendra,
    5. Frédéric Dupont, juge Royal et Capitaine-Chatelain de la ville de Charlieu, qui épousa vers 1670 Agnès Rivier, d’où postérité,
    6. Anne Dupont.
     
  4. Gaspard DUPONT, seigneur du Liesme et de Dinechin, Lieutenant-Général en l'élection de Roanne, avait épousé, le 24 novembre 1659, Françoise-Christine du Ryer, fille d'André du Ryer, seigneur de la garde, Glène, Malzoir et Beauvoir, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, son interprète de langues étrangères, capitaine et châtelain de Sémur ; de ce mariage vinrent :
    1. Louise Dupont, qui épouse Claude Roland de la Duerie,
    2. Claude Dupont,
    3. Anne-Marguerite Dupont,
    4. Marie-Catherine Dupont, qui épouse Claude-Marie Tillard de Tigny,
    5. Jeanne Dupont, 
    6. André-Jérôme, cadet dans une compagnie de gentilhommes, puis gendarme écossais,
    7. Elisabeth Dupont,
    8. Antoinette Dupont,
    9. Louis Philibert Dupont, dont l'article viendra ;
    10. Jean-Claude Dupont, curé de Mussy, puis de Charlieu,Jérôme Dupont, gendarme écossais ;
    11. Jean-Guy Dupont, Seigneur de la Tour, gendarme de la Garde du Roi, puis capitaine au régiment de Bouhier. Il épousa Jacqueline Thévenon et eût postérité ; 
     
  5. Louis Philibert Dupont, seigneur de Dinechin, entre le 20 mars 1700 dans la compagnie des Gendarmes de la Garde ordinaire du Roi, puis est nommé le 25 Novembre 1705 capitaine au régiment de Marseillac, puis Capitaine au régiment de Bouhier. Il avait épousé Jeanne Dumont Monnier de Bois-Franc(le nom Monnier de Bois-Franc est celui de la mère de Jeanne) ; de ce mariage vinrent :
    1. Françoise Dupont, mariée à M. Dulignier ;
    2. Marguerite Dupont, religieuse aux dames de Sainte Ursule de Paray.
    Louis Dupont, dont l'article viendra ;
     
  6. Louis DUPONT, seigneur de Dinechin, Briaillest, Egrivay, officier au régiment de Boulonnais, se distingua au siège de Philippsbourg, ne quitta le service que par rapport à la faiblesse de sa vue, fut nommé gouverneur de la ville de Charlieu. Il avait épousé Marie-Renée Chaulce, fille de Jacques Chaulce, écuyer, seigneur de Faverges, dont le fils, capitaine au régiment de la couronne, se distingua à la bataille de Fontenoy, et y fut créé chevalier de Saint-Louis ; de ce mariage vinrent :
    1. Jacques Dupont, dont l'article viendra ;
    2. Claudine-Françoise Dupont,
    3. Marie-Antoinette Claudine Dupont,
    4. Laurence Marie Jeanne Dupont,
    5. René Dupont.
     
  7. Jacques DUPONT, seigneur de Dinechin, Briailles, Esgrivay, Gendarme de la Garde du Roi d’avril 1765 à septembre 1772, puis officier de dragons au régiment de Lorraine, s'attira l'estime particulière du prince de Lambesc. Il avait épousé Marie-Rose du Ryer, fille d'Hubert-Christophe du Ryer, gendarme de la garde du roi, et de Marie-Françoise Josse de la Bêche. De ce mariage vinrent neuf enfants :
    1. Marie Françoise Marguerite Dupont,
    2. Marie-Renée Dupont, dite de Champvigny,
    3. Claude-Clément Dupont, dont l'article viendra ;
    4. Philibert Dupont d’Egrivay, épousa Amélie Bouquet de la Grye ;
    5. Aimé-Marie-Joseph Dupont ;
    6. Marie-Henriette Dupont,
    7. Claude-Hubert Dupont ;
    8.  Marie-Chantal Dupont ;
    9. Henri Dupont ;
     
  8. Claude-Clément DUPONT DE DINECHIN, écuyer, a épousé Marie-Ferréoline Gontier, fille de Henri-Guy Gontier, avocat en parlement, et de Gilberte Perroy. De ce mariage vinrent.
    1. Marie-Rose Dupont,
    2. Caroline-Therèse Dupont,
    3. Eulalie Dupont,
    4. Férréoline Dupont,
    5. Marie-Jean-Xavier Dupont, duquel descendent tous les Dupont de Dinechin aujourd’hui ;
    6. Antoinette Dupont,
    7. Théophile Dupont ;
    8. Henriette Dupont,
    9. Henri-Théophile Dupont ;
    10. Léopoldine Dupont
    11. Théodorine Dupont.

Armes : « D'azur au pont d'or de trois arches, maçonné de sable et au lion d'or lampassé de gueules, armé d'une hache d'or, et regardant un soleil d'or naissant à dextre une étoile d'argent mise en pointe à sénestre. »
Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 167

BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+