09 octobre 2012

de Vias de Marseille

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 392.
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54209278


DE VIAS. — Marseille

Entre le P. G. etc., et noble Balthazar de Vias, conseiller du Roy, gentilhomme ordinaire de sa chambre, autre Balthazar et Jean-Augustin de Vias, frères, oncle et neveux, de la ville de Marseille, etc.

Lettres patentes du Roi portant établissement d’une pension de 300 # en faveur de noble Jean-Baptiste Vias, en considération de ses services, et de Claude Seissel, son oncle, de l’année 1507, dument scellées et signées.

Lettres expédiées par Ayme de Albar de Bobba, marquis de Moncaud (?), capitaine châtelain de Chasteaufort en Savoie, contenant attestation de la noblesse et noble famille de noble Jean-Baptiste de Vias dit de Versellomme, habitant à Marseille, fils de noble Michas et de noble Hugonette Seyssel, avec les armes, qui sont une croix d’argent doublée, au champ de gueules et au-dessus, 3 coquilles de sable au champ d’or dument scellées et signées, du 26 octobre 1519.

Mariage de noble Bertrand Vias, avec demoiselle Agnès d’Orgon, du 8 octobre 1549.
Lettres de doctorat en faveur de noble Bertrand Vias, fils de noble Baptiste et de demoiselle Guinette Despère (?), de l’année 1550.

Testament de noble Bertrand Vias, dit Versellone, avocat en la cour, fils a feu Baptiste et de la demoiselle Ginette d’Espere par lequel il institue ses héritiers mes Jacques et Jean-Baptiste Vias, avocats, et capitaine Pierre Vias, ses enfants et de ladite Dorgon, par égales parts, du 19 janvier 1593.

Mariage de noble et égrège personne M. Jacques Vias, alias Verselone, docteur ès droits et avocat en la cour, juge royal au tribunal de St Louis en la ville et cité de Marseille, fils de noble Bertrand, avec demoiselle Delphine Sommati, du 21 décembre 1581, signé : Sausede, notaire.

Lettres de doctorat en faveur dudit noble Jacques de Vias, de l’année 1576.

Lettres patentes de la reine Catherine de Médicis, portant provision de l’état et office de conseiller et maître de requêtes en faveur de Jacques de Vias, avec la prestation du serment ez mains de son chancelier, de l’année 1585, dument scellées.

Lettres patentes du Roi Henry portant provision de la charge de consul d’Alger et côte de Barbarie, en faveur dudit me Jacques Vias, docteur ez droits, de l’année 1610, dument scellées et signées, avec l’Arrêt du parlement portant réception en ladite charge en faveur dudit me Jacques Vias, de l’année 1611.

Testament dudit noble Jacques de Vias, docteur ez droits, avocat au parlement de Paris et de Provence, maître des requêtes de la Reine mère du roi, fils à feu noble Bertrand et de la demoiselle d’Orgon, par lequel il institue noble Balthazar, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, et Antoine, ses enfants, du 8 septembre 1616, Piquet, notaire de Marseille.

Lettres de doctorat de Balthazar de Vias, de l’année 1607.

Mariage dudit M. me Balthazar de Vias, avocat, fils de M. me Jacques, et de la demoiselle de Sommati, avec demoiselle Isabeau de Caradet, du 29 janvier 1612.

Extrait de l’assemblée des États Généraux en laquelle apert que noble Balthazar Vias, assesseur de Marseille, y a assisté, comme député du tiers état et taxe, à raison de 13 # 10 (?) sols par jour, avec les lettres patentes du roi, portant commission à M. le président de la Cepède et de Serres, commissaire, de faire payer la somme y mentionnée audit sr de Vias, de l’année 1615.

Extrait de procuration à résignation de l’office de consul d’Alger, passé par me Jacques Vias, avocat, en faveur de noble Balthazar, son fils, avec les lettres de provision de ladite charge, en faveur dudit sr Vias, fils, dument scellées et signées.

Lettres patentes du roi, portant provision de l’état et charge de gentilhomme ordinaire de sa chambre en faveur de Balthazar de Vias, qualifié consul et écuyer, avec la prestation du serment ez mains de M. de Chevreuse et attestation du service, de l’année 1624.

Autres lettres patentes du roi, portant provision de la charge de conseiller au conseil d’État et Privé et direction des finances en faveur de Balthazar Vias, gentilhomme ordinaire de sa chambre, de l’année 1647, dument signées et scellées.

Autres lettres patentes du Roi portant anoblissement et affranchissement de la bastide du sr Vias au terroir d’Allauch, où il est qualifié conseiller d’État et gentilhomme ordinaire, de l’année 1661.

Lettres de doctorat de noble Antoine Vias, de l’année 1615.

Mariage de M. me Antoine Vias, fils de M. in Jacques, aussi avocat, et de la demoiselle Delphine de Sommati, avec demoiselle Anne de Cabannes, du 28 mars 1620, signé : Aymar, notaire d’Aix.

Testament dudit Antoine Vias, avocat, fils à feu noble Jacques et de ladite demoiselle de Sommati, par lequel il institue son héritier noble Balthazar Vias, son fils, auquel il substitue Jean-Augustin, son autre fils, de l’année 1660.

Lettres de doctorat dudit Balthazar Vias, assigné, de l’année 1646. Mariage de noble Balthazar Vias, fils de noble Antoine et de la demoiselle Anne de Cabannes, avec demoiselle Gabrielle de Beaumond, du 16 juin 1658, signé : Darbès, notaire d’Aix.

Fait à Aix, le 9 mars 1668.

2 commentaires:

PLV a dit…

Que veux dire : "entre le P.G. ..." ?
Merci.

Gilles Dubois a dit…

PG = Procureur Général. Voir la première notice sur la famille de Capisuchi

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+