04 janvier 2013

Béraud du Pérou

BERAUD-DU-PÉROU (DE), famille noble, originaire de Guienne.
  1. Nicolas DE BERAUD, écuyer, conseiller du roi, lieutenant particulier, au présidial de Saintes, garde des sceaux en la cour des aides de Guienne, épousa, le 15 avril 1653, Marguerite Aymard, fille de messire Jacques Aymard, seigneur du Pérou, conseiller du roi en ses conseils d'Etat. Il eut de ce mariage :
     
  2. François-Ignace De BERAUD, écuyer, seigneur du Pérou, né le 25 septembre 1662, nommé à la charge de conseiller et garde des sceaux en la cour des aides de Bordeaux, par provisions du 12 juillet 1693, reçu en ladite cour, le 31 août suivant. Il épousa Marie-Madeleine Dejean, de laquelle il laissa :
    1. Joseph, dont l'article suit ;
    2. Alexandre, chanoine de la cathédrale de Saintes ;
    3. Jeanne-Françoise, morte fille.
     
  3. Joseph BERAUD, écuyer, seigneur du Pérou ; capitaine d'infanterie dans le régiment de Beauce, mort brigadier des armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis. Il avait épousé, le 5 septembre 1725, Catherine Huon, fille de messire Jérémie Huon, écuyer. De ce mariage-vinrent :
    1. Claude, diacre, mort à Saintes ;
    2. Joseph-Ignace, écuyer, marié en premières noces à N*** d'Aulnis Duvignau ; et en secondes noces à Victoire Beaupoil de Saint-Aulaire, existant sans enfants ;
    3. François, qui suit ;
    4. Charles-Jérémie, prêtre, massacré aux Carmes de Paris, en 1792 ;
    5. Marie-Catherine, mariée à messire Etienne-Simon de Cursay-de-Villers, écuyer, seigneur de Saint-André, et Bois-Roche ;
    6. Autre-Marie-Catherine, morte demoiselle à Versailles, en 1794.
     
  4. François BERAUD, chevalier, seigneur du Pérou, de Jarlac et Montils, Orville, Auvignac, la Ferrière et autres lieux, nommé garde de la marine, au département de Rochefort, par lettres du 9 août 1756, capitaine des vaisseaux du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, mort émigré à Montjoie, duché de Juliers, le 17 décembre 1792. Il avait épousé, demoiselle Marie-Justine Bidé de Maurville, fille de haut et puissant seigneur messire Bernard-Hippolite Bidé, comte de Maurvi IIe, seigneur de la Funelière, etc., lieutenant général des armées navales de Sa Majesté, vice-amiral, grand'croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, etc., et de demoiselle N*** de Brach. De ce mariage est issu :
     
  5. Hippolite-Charles-François de BERAUD-DU-PEROU, né le 7 février 1782, inspecteur-général des contributions directes et du cadastre.
Armes : « D'azur, à trois, chevrons d'or, accompagnés de trois étoiles d'argent, deux en chef et une en pointe »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 280
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+