14 septembre 2005

Nobiliaire de Provence : Villages

Annuaire de la noblesse de France - 1845
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036574
page 264
VillagesCette famille noble, de la Provence, s'est divisée en plusieurs branches, dont une s'était établie à Marseille sous le nom des seigneurs de la Salle, une autre à Arles sous celui des seigneurs de la Chassagne, et une troisième en Languedoc sous celui des seigneurs de Bernis. Jean de Villages, leur premier auteur commun, était originaire du Berry; il se retira en Provence, où il fut seigneur de Lançon, conseiller et maître d'hôtel du roi René, et chambellan du duc de Calabre, son fils. Louis XI, étant encore dauphin, le fit son échanson et le créa capitaine général de mer par lettres patentes du 8 janvier 1453. Il avait épousé Perrette Coeur, nièce, alias soeur de Jacques Coeur, surintendant des finances de Charles VII.

César de Villages, descendant de Jean et premier consul de Marseille en 1599, fut un des plus zélés partisans de Henri IV dans cette cité, qu'il défendit contre les entreprises des ligueurs et du duc de Savoie. Il épousa Madeleine Covet, née baronne de Tretz et de Marignane, dont il eut entre autres enfants 1° Louise de Villages, mariée à Antoine de Linche, frère puîné de Thomas, gendre du maréchal d'Ornano; 2° Jean II de Villages, qui fut un des membres de la députation de Marseille au roi Henri IV, après la réduction de cette place 3° Charles et Louis, commandeurs de l'ordre de Malte, et Thomas, capitaine des galères, grand croix et bailli de Manosque.

César de Villages, fils de Jean II, était premier consul lorsque Marie de Médicis visita la Provence. Il fit son testament en 1612 et laissa une nombreuse postérité. Michel, Gaspard et Jean-Baptiste de Villages, ses enfants, ont formé chacun une branche ; la descendance de Gaspard s'est seule perpétuée jusqu'à nos jours.

Cette famille a donné un amiral, un capitaine des galères, des viguiers, des premiers consuls et un évêque. Elle a contracté des alliances avec les maisons de Covet de Marignane, de Fortia, de Pontevès, de Thesan-Venasque, de Valbelle, de Villeneuve, et avec celle de Linche, établie aujourd'hui en Valachie.

Armes : d'argent, à un double delta ou deux triangles entrelacés l'un dans l'autre de sable, enfermant un coeur d'or.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+