05 janvier 2006

La famille d'Hugues

Hugues
Nobiliaire universel de France. Tome troisième. Première partie par M. de Saint-Allais. Voir page 134
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036864

Dessin réalisé par Amaury de la Pinsonnais et publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.


Famille ancienne originaire du Languedoc, et fixée en Provence depuis environ deux siècles. Elle prouve sa noblesse depuis:

I. Moussac D'HUGUES, du diocèse de Béziers, qui fit son testament, où il est qualifié écuyer, le 25 février 1410, en faveur de :

II. N... D'HUGUES, son fils, qui fit le sien, dans lequel il a les mêmes qualifications, le 17 janvier 1477. De lui naquit :

III. Jean D'HUGUES, Ier du nom, écuyer, marié, le 10 janvier 1490, avec Elisabeth de Tholosan. Il testa le 12 avril 1550, et laissa de son mariage :

IV. Michel D'HUGUES, qui laissa de Dauphine Du Pré, sa femme :
  1. Jean, dont l'article suit ;
  2. Guillaume d'Hugues, qui devint général de l'ordre des Frères mineurs conventuels. Henri le Grand l'employa en diverses négociations, et Louis le Juste le nomma, en 1612 , à l'archevêché d'Embrun, où il mourut en 1646.
V. Jean D'HUGUES, IIe du nom, écuyer, seigneur de Vilar, gentilhomme de la chambre du roi, épousa le 6 mai 1596, Marguerite de Loseran-de-Fest et testa le 8 avril 1627. De ce mariage vinrent:
  1. David, dont l'article suit ;
  2. Louis, prieur de Ribiers ;
  3. Jean d'Hugues, prévôt de l'église d'Embrun.
VI. David D'HUGUES, chevalier, baron de Beaujeu, vicomte de Valernes, seigneur de plusieurs autres terres gouverneur des vallées d'Aost et de Paluzet, maréchal de camp, viguier de la ville de Marseille, épousa : 1. Anne de Serre, fille de Daniel de Serre, seigneur de Thèze, et d'Anne de Poligny; 2. le 3 juillet 1640, Susanne de Hue. Ses enfants furent :

Du premier lit:
  1. Marie, femme de Jean-François de Roux, seigneur de la Perusse, conseiller au parlement d'Aix;
Du second lit:
  1. François, dont l'article suit ;
  2. Charles, chanoine d'Embrun ;
  3. Joseph religieux mineur ;
  4. Henriette, mariée, en 1657, à noble François d'Eyssautier, seigneur du Cartier ;
  5. Madeleine d'Hugues, femme de noble Edouard de Coriolis, viguier d'Aix.
VII. François D'HUGUES, chevalier, baron de Beaujeu, seigneur de la Motte, du Caire, de Vaumeil , etc., fut élu premier consul d'Aix, procureur du pays en 1695. Il avait épousé, en 1678, Françoise de Castellane, fille de Guillaume, seigneur d'Astoin, et de Françoise de Roland. Il laissa de ce mariage :
  1. Charles, dont l'article suit ;
  2. Joseph, lieutenant général des armées du roi ;
  3. Guillaume, successivement évêque de Nevers et archevêque de Vienne ;
  4. Susanne, épouse de noble Jean-Louis de Plan, seigneur de Sieyes, dont le fils fut évêque de Die ;
  5. Louise d'Hugues, femme de noble Pierre de Roux, seigneur de Bellafaire et de Gigors.
VIII. Charles D'HUGUES, chevalier, baron de Beaujeu, seigneur de la Motte, de Vaumeil et autres lieux, élu premier consul de la ville d'Aix, et procureur du pays en 1724 ; épousa, le 28 février 1725, Marie de Pracomtal, fille d'Armand de Pracomtal, lieutenant général des armées du roi, gouverneur de Menin, et de dame Catherine Françoise de Moinay-de-Monchevreuil. De ce mariage sont issus :
  1. François Armand Léonor, qui suit ;
  2. N... d'Hugues, mariée à M. le marquis de la Tour-du-Pin-Montauban.
IX. François Armand Léonor D'HUGUES, chevalier, colonel du régiment de Berry, infanterie, a épousé Marie Françoise Ursule de Piolenc. De ce mariage :
  1. Henri Armand, dont l'article suit ;
  2. Jean François Adolphe d'Hugues, chevalier de Malte, vivant ;
  3. Ursule Victoire d'Hugues, mariée à M. le baron de Montrond.
X. Henri Armand D'HUGUES, chevalier, né en 1765, officier au régiment du roi, infanterie, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, a émigré en 1791, et a fait les campagnes dans l'armée des princes. Il a épousé Marie Elisabeth Philippine Bougard. De ce mariage :
  1. Clotilde d'Hugues, née en 1814.
Cette famille a été maintenue dans son ancienne noblesse le 28 octobre 1667.

Armes : « D'azur, au lion d'or; à trois fasces de gueules brochantes sur le tout, et surmontées de trois étoiles d'or. »

Voir aussi : La maison d'Hugues

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+