13 septembre 2006

Provence : Bonardi (de)

Source : Nobiliaire universel de France, tome 2
Auteur : Nicolas Viton de St-Allais
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s/f45.item

Armes : De gueules à trois bandes de sable, liserés d'or.

Dessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.
BONARDI (DE), famille noble, originaire de la ville de Mondovi dans les Etats de Piémont, transportée en Provence dans le quatorzième siècle.

La branche aînée subsiste encore dans le Piémont, et y occupe un rang distingué de temps immémorial. Le premier auteur de la branche établie en France, dont la postérité suit, est :

  1. Noble Jacques DE BONARDI, qui vivait en la ville de Digne dans le quatorzième siècle, ainsi qu'il est prouvé par actes du 25 août 1385, du 17 décembre 1419, des 20 mars, 4 juillet et 4 août 1430. Il épousa demoiselle Hugua, dont il eut :

  2. Noble Antoine DE BONARDI, qui épousa noble Marguerite Malisang, dont il eut Jean, ainsi qu'il appert par plusieurs des actes précédemment citas, et par un autre du 20 juin 1482.

  3. Noble Jean DE BONARDI épousa noble Catherine Richaudi, fille de noble Claude Richaudi. De ce mariage est né Claude Bonardi, ainsi qu'il appert par des actes du 14 juillet 1484, du 29 juin 1489, du 26 janvier 1497.

  4. Noble Claude DE BONARDI, écuyer, épousa noble Antonine Bremond, dont il eut Gaspard, ainsi qu'il appert par actes du 19 mars 1503, du 19 mars 1504, du 16 novembre 1537, du 30 septembre 1547.

  5. Gaspard DE BONARDI, écuyer, épousa, le 24 mai 1587, noble demoiselle Suzanne de Trognon, fille de Jacques de Trognon, écuyer, et de demoiselle N..... des comtes de Vintimille, dame en partie du lieu de Saint-Laurent. De ce mariage sont nés :
    1. Gaspard, qui suit ;
    2. Pierre, prieur de Saint-Martin de Bromes ;
    3. Jean, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem ;
    4. Charles.

  6. Gaspard DE BONARDI, écuyer, eut, de son mariage contracté le 18 avril 1624 avec noble demoiselle Marguerite Morel, fille de Domange Morel, écuyer, et de Marguerite Taxil :
    1. Melchior, qui suit ;
    2. Catherine, mariée, le 18 novembre 1656, à François des comtes de Vintimille, fils de Gaspard, coseigneur de Montpezat et de Marguerite de Pontevez.

  7. Melchior DE BONARDI, écuyer, épousa, en 1674, le 29 septembre, demoiselle Anne de Fresse, fille de François de Fresse, seigneur de Monval et de Lineau, et de dame Catherine Gibaudy. De ce mariage naquit :

  8. Balthazar DE BONARDI, écuyer, lieutenant d'infanterie en 1712, mousquetaire dans la deuxième compagnie en 1714, capitaine de cavalerie en 1724, eut, de son mariage contracté, le 1er décembre 1726, avec Marie-Anne de Roux de Feissal, fille de Jean-François de Roux d'Alaric, seigneur de Feissal et de la Javie, et de dame Marguerite de Barras du Castelard :
    1. Augustin de Bonardi, officier au régiment de Languedoc, dragons, mort sans postérité ;
    2. Louis, officier de la marine royale, mort sans postérité ;
    3. Jean-Baptiste, qui suit ;
    4. Ursule, religieuse.

  9. Jean Baptiste DE BONARDI, baron du Menil-Lieubray, seigneur de Saint-Sulpice, surnuméraire à l'Ecole royale d'artillerie de Grenoble en 1754, lieutenant au régiment royal, infanterie, en 1755, maître des comptes à Paris en 1764, honoraire en 1784, épousa, en 1759, demoiselle Marie-Jeanne Chevallier de Sourivière, fille de Jean-Baptiste Chevalier de Sourivière, chevalier, auditeur à la chambre des comptes de Paris. Il eut, de ce mariage :
    1. Jean Balthazar Hector Amédée, dont l'article suit ;
    2. Raymond Gaspard de Bonardi, comte de Saint-Sulpice, auteur de la branche rapportée plus loin.

  10. Jean Balthazar Hector Amédée DE BONARDI, marquis du Menil, ancien officier de carabiniers, membre du collage électoral du département de la Seine Inférieure, a épousé, en 1788, demoiselle Marie-Françoise Boula de Mareuil, fille de M. Alexandre Jean Boula de Mareuil, ancien premier avocat général à la cour de Paris, et conseiller d'honneur à cette cour, et de dame Marguerite Josèphe de la Haye de Bazinville. De ce mariage sont issus :
    1. Alexis de Bonardi, baron du Menil, marié, le 10 juin 1813, à demoiselle Clémentine Sophie Morin de Sainte Colombe, fille de M. André Marie Julien Morin de Sainte Colombe, écuyer, et de dame Lucile de la Foville, de laquelle il a : i. Jean Ernest de Bonardi du Menil, né le 27 avril 1814 ;
    2. Euphrasie de Bonardi du Menil, épouse de Charles, baron de la Borde, colonel de cavalerie, commandant de la légion d'honneur, ancien aide de camp du général de Bonardi Saint-Sulpice, dont l'article va suivre ;
    3. Eugénie ;
Branche de Bonardi Saint-Sulpice, prise au neuvième degré.
  1. Raymond Gaspard DE BONARDI, comte de Saint-Sulpice, chevalier, lieutenant général des armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, commandant de la légion d'honneur, grand-croix de l'ordre du mérite militaire de Bavière, a épousé, en 1795, demoiselle Antoinette Poursin de Grand-Champ, fille de M. Poursin de Grand-Champ, écuyer, et de demoiselle Piard. De ce mariage sont issus :
    1. Eugène de Bonardi, baron de Saint-Sulpice, chevau-léger de la garde du roi ;
    2. Camille de Bonardi Saint-Sulpice.
Armes : De gueules à trois bandes de sable, liserés d'or.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ATTENTION : dans cette généalogie, l'ascendance de Claude BONARDI (4e degré)est fausse. Claude BONNARD (ou BONNARDY), marchand à Riez, a bien épousé Anthonie BREMOND (ou BERMOND, mais n'est pas le fils de Jean et Catherine RICHAUD, originaires de Digne etc ..., mais le fils d'Antoine BONNARDY, de Riez.
Son fils Gaspard était notaire à Riez, lorsqu'il épousa Suzanne de TROUGNON, sa cousine au 4e degré, fille de Jacques et de Catherine de VINTMILLE.
Domenge MOREL (ou MAUREL), beau-père de Gaspard (2e) était apothicaire.

Gilles a dit…

Merci beaucoup pour vos corrections et compléments. Je ne touche à l'article original en espérant que les lecteurs liront bien votre commentaire... Cordialement, Gilles.