26 septembre 2009

La famille Aube d'Arles

AUBE. — Arles

D'or à l'ours dressé de gueules.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 161.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble André Aube, sr de Roquemartine et du Touret, etc.
Privilège accordé par Raymond Berenguier comte de Provence en faveur de la maison d'Aube de Roquemartine, du mois de janvier 1237, signé Roux.

Lettres du sénéchal en faveur de magnifique et puissant seigneur Jacques Aube, seigneur de Roquemartine, du 22 septembre 1573, signé Figuière, auditeur.

Extrait de visite de la terre et seigneurie de Roquemartine faite par un maitre rationnal pour savoir celles qui dépendaient des comtes de Provence et rechercher celles où lesdits comtes n'avaient plus que la majeure seigneurie, par laquelle visite résulte que cette terre n'était pas aux dits comtes, par un privilège concédé à la maison d'Aube, étant ladite visite de l'année 1246, signé Bonnard, auditeur.

Vieux instrument en latin sur le parchemin contenant la limitation de la terre de Roquemartine du terroir dudit lieu d'avec celui d'Aureille, faite à la requête d'Augustin Aube, le 14 novembre 1284, signé Daugières et Louis, notaires, secrétaires et archivaires de la maison commune de la ville d'Arles.

Extrait de procédure et enquête faite à la requête de Bertrand Aube, qui justifie comme il avait droit et avait été toujours maintenu de percevoir un droit de péage de toutes les marchandises qui passent dans le terroir dudit Roquemartine, étant ladite enquête de l'année 1323 et du 18 décembre, tiré des archives de S. M., signé Bouisson, auditeur.

Extrait en latin sur le parchemin contenant hommage de la terre de Roquemartine fait en faveur de la reine Jeanne par Aube, seigneur dudit lieu, du 20 octobre 1347, signé Augier, notaire, qui l'a collationné à l'original sur les écritures de Velauris (?), de l'office duquel il est possesseur.

Autre vieux instrument sur le parchemin qui contient le testament dudit Aube, de l'année 1392, dans lequel est qualifié seigneur de Roquemartine, d'Eyguières et St Andiol, lègue la terre d'Eyguières à noble Elzéar et celle de St Andiol à noble Jean, deux de ses enfants, et institue héritier noble Bertrand, son troisième fils.

Extrait du testament dudit Elzéar
fust maintenu au droit de péage des marchandises qui passaient au terroir dudit lieu.

Extrait de testament dudit Thomas Aube, sieur de Roquemartine, du 21 juin 1465, par lequel il institue son héritier Jean, son fils, et fait des légats à ses autres enfants, signé Grille (?) notaire.

Extrait du testament dudit Jean Aube, sieur de Roquemartine, du 4 mai 1510, par lequel il institue son héritier Thomas second et fait des légats à Honoré et à ses autres enfants, les substitue de l'un à l'autre, signé Berd, notaire, qui l'a collationné sur son original.

Lettres exécutoriales sur sentence rendue par les maitres rationaux à la poursuite dudit Jean Aube, par lesquelles il est justifié qu'il était maintenu de percevoir ledit droit de péage audit Roquemartine, du 5 novembre 1491.

Extrait de mariage de noble Honoré Aube, sr de Roquemartine, fils légataire de noble Thomas et héritier par lui substitué à autre noble Thomas, sou frère, passé entre lui et noble demoiselle Catherine de Villeneuve, du 11 août 1511, signé Isoard, notaire, qui l'a collationné à son original.

Extrait du testament de noble Pierre Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, fils du susdit Honoré, dans lequel il fait des légats à Claude Aube, son fils aîné du premier lit, du 10 juillet 1602, signé Pastour, notaire, propriétaire des écritures de feu me Jean-Antoine Anglès, notaire.

Extrait du mariage dudit Claude Aube, passé entre lui et demoiselle Louise de Pourcelet de Maillane, du 5 novembre 1597, signé Baudinery, notaire.

Extrait du testament dudit Claude Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, par lequel après avoir fait de légats à aucuns de ses enfants, il institue, pour son héritier, noble André, son fils aîné, du 3 novembre 1622, signé Obrier, notaire.

Extrait du mariage dudit noble André Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, qui est l'assigné, et fils dudit noble Claude, passé entre lui et demoiselle Marie de Tinelis, fille de noble Jean de Tinelis, seigneur du Petit Castelet, du 11 juin 1624, signé Combe, notaire, propriétaire des écritures de me Jean Reybaud.

Extrait d'arrêt rendu par la chambre des francs fiefs et nouveaux acquêts, portant déchargement en faveur dudit sieur de Roquemartine de tous droits, attendu sa qualité, du 19 juillet 1634, signé Pomard, greffier.

Certifications originelles des consuls gouverneurs de la ville d'Arles, seigneurs de Trinquetaille, sur la noblesse de la maison dudit sieur de Roquemartine, qui fait voir qu'ils ont toujours été au premier rang et rempli les premières charges de la ville d'Arles, du 27 janvier 1643, signé : Nicolas, Saxi, Marin, consuls, et Daugieres, greffier, avec le cachet des armes de ladite ville.

Autres certifications originelles faites par plusieurs commandeurs des commanderies St Jean d'Avignon, Millaud et autres commandeurs de l'ordre St Jean de Jérusalem sur l'ancienne noblesse de la maison d'Aube et comme il y a eu plusieurs commandeurs et chevaliers de ladite maison, du 29 janvier 1643, signé le commandeur d'Avignon, Moleges, le commandeur de Milliau, le chevalier de Graveson, le chevalier de Romieu et Raybaud, notaire, secrétaire.
Fait à Aix, le 15 octobre 1667.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour, je recherche les traces de ma famille... Je suis tombée sur votre article, pourriez vous m'en dire plus ? D'où tenez vous vos informations ?

Clara Aube (Aix en Provence)

Gilles a dit…

Ce texte provient des maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 161.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Anonyme a dit…

Très bien, je vous remercie, j'ai parcouru ses écrits. Puis-je vous demander pourquoi vous vous intéressez à cette famille en particulier ?

Clara Aube

Gilles a dit…

Je ne m'intéresse pas en particulier à la famille Aube mais toutes les familles de Provence, notamment au travers des Maintenues de noblesse en Provence parce que je me suis aperçu qu'il y avait beaucoup de liens entre ces familles et que le fait de publier ces articles comme je le fait rendait la recherche via Google plus facile. Souvent les textes anciens sont mal indexés ou pas du tout.

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+