17 mars 2010

Famille Le Roy de la Grange

LE ROY DE LA GRANGE, famille noble, originaire de Champagne, dont l'origine remonte bien au-delà de 1400.
  1. Louis LE ROY DE LA GRANGE, écuyer, seigneur de la Couche, en Normandie, épousa, en 1443, N*** de Thiboutot, de laquelle il eut :
  2. Jean LE ROY DE LA GRANGE, écuyer, seigneur de la Couche, qui épousa, en 1498, Antoinette de Beaumont, dont il eut :
    1. Claude, dont l'article suit ;
    2. Pierre le Roy de Longeville.
  3. Claude LE ROY DE LA GRANGE, écuyer, seigneur de Longeville et de Chastres, lieutenant de cavalerie de la compagnie du comte de Nanteuil en 1541, épousa, en 1546, Marie de Francière. Il eut pour fils :
    1. Jean-Baptiste, qui suit ;
    2. Henri le Roy, seigneur de Mondreville et du petit Viaspre, mort sans postérité.
  4. Jean-Baptiste LE Roi DE LA GRANGE, Ier du nom, écuyer, archer des gardes du corps de Henri IV, épousa, en 1609, Simone d'Anière, dont sont issus :
    1. Antoine, dont l'article suit ;
    2. Bernard, auteur de la branche rapportée ci-après.
  5. Antoine LE ROY DE LA GRANGE, Ier du nom, écuyer, seigneur de Grand-Maison, lieutenant, au régiment de Saludie, épousa, en 1643, Marie du Pin, qui lui apporta la charge de chef de L'échansonnerie de la maison du roi. Il eut de ce mariage :
    1. Antoine le Roy de la Grange, écuyer, seigneur de Grand-Maison, lieutenant au régiment de Dampierre, tué au siège de Candie ;
    2. Michel le Roy de la Grange, écuyer, seigneur de Roussy, capitaine au régiment de Beaujolais, tué à Sainte-Brigitte en Piémont ;
    3. Nicolas le Roy de la Grange, seigneur de Grand-Maison, lieutenant-colonel au régiment de Toulouse, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis ;
    4. Jean-Baptiste, dont l'article suit.
  6. Jean-Baptiste LE ROY DE LA GRANGE, IIe du nom, écuyer, seigneur de Grand-Maison, capitaine au régiment de Royal des Vaisseaux, épousa 1°, en 1677, Catherine Spirink de Wendevel de la maison de Clêves ; 2°, en 1709, Louise-Geneviève le Noir, dont il eut :
    1. Augustin le Roy de Grand-Maison, écuyer, seigneur dudit lieu, lieutenant d'infanterie, marié, en 1737, à Marie-Elisabeth d'Orchemer, mort sans postérité ;
    2. Thomas-Auguste le Roy de Grand-Maison, chevalier, vicomte de Bois-Herpin, lieutenant-colonel de cavalerie, maréchal des camps et armées du roi, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, qui épousa 1°, en 1750, Louise-Geneviève-Marguerite de Bernard ; 2° Marie-Madeleine Perrault de Lessard-Verdigny. Il mourut en 1799, n'ayant eu qu'une fille nommée Anide, mariée, en 1799, à N*** de Pillot.
Branche des sieurs de la Grange prise au quatrième degré.
  1. Bernard LE ROY DE LA GRANGE, second fils de Jean-Baptiste le Roy et de Simone d'Anière, chevalier, seigneur de Neuville, Sommeville, Fonteuil, etc., capitaine d'une compagnie de cavalerie du régiment du comte de Lillebonne, épousa, en 1658, Jeanne-Louise de Médard, fille d'Anselme de Médard, écuyer, seigneur de Villiers, et de Louise de Fresne. Il laissa, de son mariage :
    1. Bernard le Roy de la Grange, chevalier, seigneur de Sommeville, capitaine d'une compagnie de chevau-légers du régiment du cardinal Mazarin, puis capitaine au régiment de Limosin ; tué à la tête de ce dernier régiment ;
    2. Jean-Louis, dont l'article viendra ;
    3. Claude le Roy de la Grange, chevalier, seigneur de Villiers-sur-Suize, capitaine au régiment d'Angoumois, qui épousa Barbe de Vial, fille de messire de Vial, écuyer, lieutenant-colonel de cavalerie au régiment du Luc, dont il eut : 1°. Antoine-Nicolas le Roy de la Grange, chevalier, seigneur de Villiers-sur-Suize, capitaine au régiment de Ségur, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, qui épousa, en 1744, Claude-Pétronille Geoffroy, fille de Jean-Baptiste Geoffroy, subdélégué de l'intendance de Champagne, à Chaumont en Bassigny, mort sans postérité ; 2.° Claude-François, capitaine au régiment de Ségur ; 3.° Jean-Louis le Roy de la Grange, chevalier, chef d'escadre au port de TouIon, mort, en 1793, en Espagne, où il avait émigré ; il avait épousé, en 1766, N*** de Vialis, fille de M. de Vialis, chef du génie et brigadier des armées du roi. De ce mariage vinrent : 1.° Michel-Louis le Roy de la Grange, chevalier, capitaine de vaisseau au port de Toulon, qui émigra en Espagne, en 1791, avec son père, et mourut sans postérité, à Palma dans l'île de Majorque, en 1811 (voir commentaire 1 au bas de cette page) ; 2. ° Rose Geneviève, mariée, en 1787, à messire François-Gabriel Basterot de la Barrière, capitaine des vaisseaux du roi, mort victime d'un jugement révolutionnaire en 1792 ; Antoine-Nicolas avait pour sœur Louise-Antoinette, morte en 1798 ;
    4. Bertrand le Roy de la Grange, chevalier, seigneur de Saint-Amand, lequel a été tué étant lieutenant au régiment de Picardie ;
    5. Ursule, dame de Châtillon, qui épousa messire Jean de Paillet, écuyer, seigneur du Petit-Serain ;
    6. Louise.
  2. Jean-Louis LE ROY DE LA GRANGE, chevalier, seigneur de Sommeville, capitaine au régiment de Hainaut, épousa, en 1699, Anne de Pipault, fille de messire Antoine de Pipault, écuyer, seigneur de Lignol, et de Anne Dumont. II eut pour fils :
    1. Hubert, dont l'article suit ;
    2. Louis-Henri, mort sans alliance.
  3. Hubert LE ROY DE LA GRANGE, chevalier, seigneur d'Eigneville, épousa, en 1739, Elisabeth-Françoise de Vincent, fille de messire Nicolas-François de Vincent écuyer, capitaine au régiment des gardes du duc de Lorraine. Il eut, entre autres enfants :
    1. Jean-Hubert, qui suit ;
    2. Anne-Élisabeth, élève de la maison royale de Saint-Cyr, et mariée à messire Joseph-Charles-Antoine Boucher de Gironcourt, capitaine d'infanterie dans les grenadiers royaux, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, dont un fils nommé Jean Hubert de Gironcourt.
  4. Jean-Hubert LE ROY DE LA GRANGE, chevalier, seigneur d'Oschey, fut page du roi, puis major des grenadiers royaux, et chevalier de Saint-Louis. Il émigra, et mourut à l'armée de Loyal-Emigrans, où il servait en qualité de lieutenant-colonel. Il avait épousé, en 1772, Christine-Austrude-Céleste de Germay, fille de messire N*** de Germay, écuyer, seigneur de Germay et de Noncourt, et de N*** Bertrand. Il a laissé, de ce mariage :
    1. Florentin-Auguste, dont l'article viendra ;
    2. Clémentine-Céleste, mariée, en 1798, à N*** de Saint-Georges ;
    3. Marie-Amélie ;
    4. Marie-Louise ;
    5. Marie-Anide ;
    6. N*** Julie ;
    7. N*** Adélaïde.
  5. Florentin-Augustin LE ROY DE LA GRANGE, né en 1774, ancien élève de l'École royale militaire de Pont-à-Mousson, aide-major à l'armée de Condé, officier-houlan de S. A. I. l'archiduc Charles d'Autriche, chevalier de l'ordre militaire de Wurtemberg, s'est retiré du service étant capitaine de première classe ; il est en outre chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Armes : « D'azur au chevron d'or, accompagné de trois merlettes de même, deux en chef, une en pointe, au chef d'argent chargé de trois gerbes de sinople. »
Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 85
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s


Commentaire 1 de Hervé Baudy :
Louis Michel LE ROY LA GRANGE, fils de Jean Louis et de Catherine Geneviève DE VIALIS, né le 26/11/1759 à Toulon. Capitaine de Vaisseau, il quitta Toulon avec les anglais en décembre 1793. Chevalier de St Louis en 1798. Il prit le nom de VILLIERS le 13/12/1783, avec approbation. Source : microfiches des AN officiers de marine ancien régime. Cote aux AN : C7 350

7 commentaires:

Hervé Baudy a dit…

Louis Michel LE ROY LA GRANGE, fils de Jean Louis et de Catherine Geneviève DE VIALIS, né le 26/11/1759 à Toulon.
Capitaine de Vaisseau, il quitta Toulon avec les anglais en décembre 1793. Chevalier de St Louis en 1798.
Il prit le nom de VILLIERS le 13/12/1783, avec approbation.
Source : microfiches des AN officiers de marine ancien régime.
Cote aux AN : C7 350

Cordialement

Gilles Dubois a dit…

Merci Hervé pour votre complément que j'ai intégré dans le corps de l'article.

Laurent Leroy a dit…

Bonjour,
Connaissez-vous la date précise et le lieu du mariage de Thomas Auguste Le Roy de Grandmaison avec Louise Marguerite Geneviève de Besnard des Bergeries en 1750 ?
Merci d'avance pour votre aide,
Amicales salutations généalogiques.

Gilles Dubois a dit…

D'après les archives civiles de Seine-et-Marne et les BMS de la commune de Chartrettes

Le 17 décembre 1750, mariage de messire Thomas-Auguste Le Roy de Grandmaison, écuyer, lieutenant colonel de cavalerie, avec dame Louise-Marguerite-Geneviève de Benard, dame des Bergeries, Brolles, Sermaise et Bois-le-Roi, en partie, veuve de Jean-Jacques-Roch de Racault de Reuilly.

Gilles Dubois a dit…

L'acte de mariage se trouve à la page 99/214 du registre de Chartrettes (Seine-et-Marne ; 77) 5MI774 De 1737 à 1769 numérisé et accessible sur le site des Archives Départementales de Seine-et-Marne.

Laurent Leroy a dit…

Merci pour votre aide. J'établis une généalogie de la famille de Bénard des Bergeries et de Sauveterre, famille de petite noblesse originaire du Blésois.
Encore merci.

Laurent Leroy a dit…

Merci pour votre aide. J'établis une généalogie de la famille de Bénard des Bergeries et de Sauveterre, famille de petite noblesse originaire du Blésois.
Encore merci.