07 mars 2011

Cahouet de Marolles et de Beauvais

CAHOUET de MAROLLES et de BEAUVAIS

Armes : d'azur à un sautoir dentelé d'or, accompagné de quatre besants du même.

Source : Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle (Volume 8)

Auteur : Chaix d'Est-Ange

La famille Cahouet de Beauvais et de Marolles a occupé aux 17e et 18e siècles un rang distingué en Orléanais. On trouvera sur elle beaucoup de renseignements dans les divers recueils de manuscrits du Cabinet des Titres. Un tableau généalogique conservé dans le Nouveau d'Hozier en fait remonter la filiation à honorable homme Jean Cahouet dont la veuve, Madeleine Le Maire, est mentionnée dans un acte du 28 février 1624. Noble homme Jean Cahouet, écuyer, fils des précédents, fut contrôleur général des bois au département de l’Ile-de-France, puis receveur des gabelles à Orléans. Il épousa Marie Pothier par contrat du 10 avril 1614 et en eut deux fils, Jean Cahouet, sieur de Senneville, conseiller du Roi au siège présidial d'Orléans, marié à Marguerite Lambert, et Charles Cahouet, gentilhomme ordinaire de la maison du Roi en 1647, puis conseiller du Roi en ses Conseils, marié le 5 avril 1655 à Marie Accarie, dame de Beauvais, qui furent les auteurs de deux branches.

Plusieurs représentants de la branche aînée, Claude Cahouet, écuyer, sieur de Senneville, conseiller du Roi, prévôt général de l'Orléanais ; Lambert Cahouet, sieur de Maireau, commissaire des troupes de S. M. à Orléans ; Charlotte Foucault, veuve d'Alphonse Cahouet, sieur de Senneville, lieutenant criminel au bailliage et siège présidial d'Orléans ; Marguerite Cahouet de Senneville, épouse d’Étienne Lamirault, écuyer, sieur de Fontmagne, conseiller du Roi, trésorier de France au bureau des finances d'Orléans, firent enregistrer leur blason à l'Armoriai général de 1696. C'est à cette branche que paraissent avoir appartenu Robert-Joseph Cahouet, écuyer, Sgr de la ville et châtellenie de Saint-Gilles-sur-Vic, en Poitou, du Gamereau, de Neuvy, etc., premier lieutenant au régiment des chevau-légers, chevalier de Saint-Louis, et M. Cahouet de Marolles qui étaient l'un et l'autre en 1789 lieutenants des maréchaux de France Orléans. Le premier de ces deux personnages prit part cette même année aux assemblées de la noblesse tenues dans cette ville. On trouve que M. Abel-Alphonse Cahouet de Marolles, ancien trésorier payeur général, est décédé en 1907 à Saint-Germain-en-Laye à l'âge de 95 ans.
Charles Cahouet, auteur de la seconde branche, laissa un fils unique, Claude Cahouet, sieur de Beauvais, né en 1668, premier président au bureau des finances d'Orléans, qui épousa le 31 août 1692 Marie-Catherine Fontaine, fille d'un secrétaire du Roi, et qui lit enregistrer son blason à l'Armorial général de 1696. Celui-ci laissa lui-même un fils, que l’on croit être mort sans postérité, et deux filles dont l'aînée épousa successivement en 1714 Olivier le Fèvre d'Ormesson, puis François-Antoine de Chabannes et dont la seconde fut la femme de Germain-Louis de Chauvelin, garde des sceaux.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+