30 juin 2012

de Hondis de Saint-Paul

Armes : d'argent à trois bandes ondées d'azur, ou, d'argent à deux chevrons de gueules.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 377.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE HONDIS. -- St Paul

Entre le P. G., etc., et nobles André et Cézar de Hondis, père et fils, srs d'Allons, de la ville de St Pol, etc.

Extrait de mariage de noble Baptiste de Hondis, fils de noble Louis, chevalier et seigneur de Chasteauneuf, avec demoiselle Jeannette de Peire, fille de noble Guigon, du 8 novembre 1528 (?), signé Rostagny, de la ville de Nice.

Quittance passée par noble Louis de Hondis, sr de Chasteauneuf, de la somme de 60 écus, pour la moitié de la rente dudit Chasteauneuf, du 10 décembre 1528, signé Rostagny, notaire de Nice.

Extrait de mariage entre noble Honoré de Hondis, fils de noble Baptiste, et noble demoiselle Louise d'Escudier, fille de noble Raphel, du 20 novembre 1563, signé : Baudin, notaire de Nice.

Procès-verbal fait par le lieutenant du sénéchal au siège de Grasse, à la requête de demoiselle Louise d'Escudier, mère de noble Antoine de Hondis, sur la provision tutélaire dudit Antoine, du 9 août 1578, signé Rabin.

Lettres exécutorialles d'Arrêt rendu par la cour de parlement, en la cause de ladite demoiselle d'Escudier, veuve dudit Honoré de Hondis, du 23 février 1580.

Mariage entre noble Antoine de Hondis avec demoiselle Julie de Requiston, fille de noble Antoine, du 1er juillet 1604, signé : Féraud.

Autre mariage entre noble Honoré de Hondis, sr d'Allons, fils de noble Antoine et de demoiselle Julie de Requiston, et demoiselle Françoise de Flotte d'Agout, fille de noble Christophe d'Agout et de demoiselle Isabeau de Glandevès de Montblanc, du 28 septembre 1629.

Mariage entre noble Cézar de Hondis, sr de la Mottiere, fils de noble André, sr d'Allons, et de demoiselle Françoise de Flotte d'Agoult, avec demoiselle Marthe de Pontevès, fille de noble Charles, seigneur d'Avaye, et demoiselle Marguerite de Boniface la Molle, du 11 février 1664, signé lsnard, notaire de St Pol.

Extrait d'Arrêt de réception d'avocat pour noble André de Hondis, du 4 décembre 1628.

Lettres patentes concédées par S. M. audit André de Hondis, père du sr produisant, du 6 juin 1624, signées Bouissou.

Hommage passé au Roi par noble Antoine de Hondis, de la 12e partie de la juridiction d'Allons, du 27 novembre 1625, signé : Chaus (?), notaire.

Extrait de quittance de 1000 # pour l'arrentement dudit Allons, pour deux ans, en faveur de Jean Mandine, du 11 mai 1657.

Lettres missives écrites au sr d'Allons, par M. de Vitry, du 4 juin 1635.

Certificat du feu sr de Beaumond, capitaine dans le régiment de Provence, du 16 septembre 1641.

Certificat du sr Fusquiere, lieutenant dudit régiment de Provence, des 5 mars, 1er et 11 novembre 1667.

Certificat des services rendus an Roi par le sr d'Allons, en la compagnie du sr de Barcelone, capitaine dans le régiment de Poitou, du 3 janvier 1655, signé: Barcilon.

Fait à Aix, le 1er mars 1668.

29 juin 2012

Fabre de Mazan

Armes : de gueules à une tête de bœuf d’or.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 373.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE FABRE. — Riez

Entre le P. G., etc., et nobles Jean et Elzéar de Fabre, père et fils, sieurs de Mazan et Ponfrach, et noble Sauveur de Fabre, coseigneur de la Garde Fréjus, de Riez, etc.

Mariage entre noble Estienne de Fabre, coseigneur de Riez, et demoiselle Honorade d'Astuard, fille de Jean Astuard et demoiselle Blanche de Castellane, du 19 mars 1487, signé : Ripert, notaire de Riez.

Partage des biens de noble François d'Astuard, coseigneur de Riez, fait entre noble Antoine de Fabre, le mineur, et Antoine de Fabre, le majeur, frères, enfants dudit Estienne, du 21 mai 1530, notaire Chailan.

Mariage de noble Antoine de Fabre, le majeur, coseigneur de Riez, et demoiselle de Ferrier, fille de noble Thomas de Ferrier, du 22 septembre 1537, signé Bourges, notaire de Beaudinar.

Testament dudit noble Antoine de Fabre, le majeur, par lequel fait légat à nobles Pierre et François de Fabre, ses enfants, du 15 Juin 1580, notaire Chailan.

Transaction passée entre ladite Louise de Ferrier et nobles Pierre et Antoine de Fabre, ses fils, du i 7 juin 1594, signé : Chailan, notaire de Riez.

Mariage entre noble Pierre de Fabre, sr de Mazan, fils d'Antoine, et demoiselle Françoise d'Albert, fille de noble Jean et de demoiselle Diane de Pontevès, du 8 octobre 1606, notaire Rigordy.

Testament de noble Pierre de Fabre, sr de Mazan, par lequel il institue ledit noble Jean de Fabre son héritier, du 1er août 1633, notaire Bonardel.

Mariage entre noble Jean de Fabre. fils dudit Pierre, et demoiselle Gabrielle de Sabran, fille de noble Honoré de Sabran et demoiselle Anne de la Tour, du 13 février 1635, notaire Bertrandy.

Mariage de noble Elzéar de Fabre, sr de Ponfrach, fils dudit Jean, avec demoiselle Glaire de Fabre, fille de noble Pompée de Fabre, et de demoiselle Magdeleine de Gasquy, du 19 novembre 1663, signé : Chabaud, notaire de Riez.

Mariage de noble Joseph de Fabre, fils du susdit Antoine, le majeur, et demoiselle Marguerite de Ferrier, fille de noble Melchion, du 14 avril 1561, signé : de Gallicy, notaire à Riez.

Trois Extraits de création de juge à Riez, au nombre desquels sont nommés lesdits Antoine de Fabre, le majeur, et Balthazar, sr de Mazan, constituants ez années 1555, 1603 et 1606, signés : Chailan, notaire de Riez.

Sentence arbitrale rendue entre le seigneur évêque de Riez et noble François Astuard, coseigneur dudit Riez, par laquelle ledit Astuard et tous les consgrs sont maintenus en la juridiction haute, moyenne et basse et autres droits concernant leurs fiefs, du 18 octobre 1495, signé Roux, auditeur archivaire.

Acte d'échange de juridiction passé entre noble Claude de Castellane, sr de Tournon, et noble Antoine de Fabre, le majeur et mineur, du 9 février 1576, signé : Chailan.

Procuration faite par noble Antoine de Fabre à Mre de Pontevès et Silvy, procureur au parlement, pour faire dire que leur juridiction est distincte et séparée de celle des autres coseigneurs dudit Riez, du 6 décembre 1555, signée : Chailan.

Hommage fait au Roi par noble Antoine de Fabre, coseigneur de Riez, de la moitié de la terre de Beaudinar, du 13 septembre 1576.

Preuves et enquêtes faites sur la noblesse de noble Maximin de Fabre, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, de l'année 1586.

Extrait de quatre articles de compte de la communauté du Muy, des années 1594 et 1595, signé : Aubert, greffier du Muy.

Certificat fait par me Vassal, notaire d'Esparron de Verdon et commissaire de la compagnie des chevaux légers de feu M. du Biosc, contenant qu'il remit audit sr de Mazan 144 écus sur la communauté de Montpezat, en déduction de ses états de lieutenant de ladite compagnie, du mai 1604, signé : Vassal, commissaire.

Trois Extraits du compte rendu par ledit Vassal au procureur du pays, des mois de septembre et novembre 1591 et 1592, signés : Simonnet, greffier.

Attestation du gardien et communauté des FF. Mineurs du couvent St François de Riez, contenant qu'il y a trois sépulcres fort anciens dans le presbytère de leur église, du 1er mai 1667, deux de la maison de Castellane et l'autre, de Fabre, signée: Andiol.

Duplicata des preuves de noble Charles de Fabre, fils de noble Jean, chevalier de l'ordre St Jean de Hiérusalem, de l'année 1664.

Arrentement de la terre de la Garde Fréjus, fait par ledit noble Sauveur de Fabre, coseigneur dudit lieu, en faveur de la communauté, du 14 décembre 166i, signé : Perrin, notaire.

Lettre missive écrite par M. le marquis de Vallavoire, contenant qu'il donne un cornette audit Sauveur, dans la compagnie de Giscarot, du régiment Mazarin, du 29 mars 1654.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

DE FABRE. — Riez

Entre le P. G. etc., et noble Pompée de Fabre, seigneur de Vinay, de la ville de Riez, etc.

Partage des biens délaissés par noble François d'Astuard, fait entre nobles Antoine, enfants et héritiers de noble Honorade d'Astuard, et icelle héritière dudit François, son frère, du 21 mai 1530, Signé Bertrandy, notaire de Riez.

Testament de noble Antoine de Fabre, le mineur, par lequel fait son héritier noble Claude, son fils, du 10 novembre 1596, signé Cheillan, notaire de Riez.

Mariage entre noble Melchior de Fabre, fils de noble Claude, avec demoiselle Claire de Martelly, fille de Joseph, du 17 janvier 1605, signé Gaubert, notaire.

Autre mariage entre noble Pompée de Fabre, sr de Mazan et de Vinay, fils de noble Melchior, avec demoiselle Magdeleine de Gasquy, fille de Jourdan, du 22 novembre 1640, signé : Rouare, notaire.

Commission donnée audit sr de Mazan pour la charge de major pendant les guerres civiles, par M. de la Valette, gouverneur de Provence, du 27 janvier 1590.

Lettres missives écrites à M. de Mazan par le gouverneur de ceste province, de diverses années.

Autres lettres et missives des syndics de la noblesse, adressées au sr de Mazan, pour se trouver aux assemblées des nobles de ce pays.

Trois attestations des emplois militaires du sr Melchior de Fabre, sr de Mazan, par le sr de Blacas, baron d'Allemagne, et de Vallavoire, des 13 septembre et 7 et 13 novembre 1664.

Attestation de M. le commandeur de Montmeyan, où apert comme il a vu, en Italie, le sr de Fabre dans le susdit régiment, du 7 novembre 1656.

Attestation du baron d'Allemagne que le sr de Mazan a été sous- lieutenant d'une galère du duc de Savoie, du 7 novembre 1656.

Quittance de 3 # pour la cote des nobles du 3 octobre 1662.

Collocation faite par noble Melchior de Fabre, sr de Mazan, sur la terre de Vinay, de l'année 1615, notaire Bonnardy.

Arrentement de la terre de Vinay, fait par noble Melchior de Fabre en faveur de Marc-Antoine Beraud, du 29 juin 1651, notaire Bertrandy.

Quatre Extraits d'actes de ventes faites par noble Melchior de Fabre à Claude Thouron, du 29 septembre 1629, notaire Aymar.

Fait à Aix, le 19 février 1668.

DE FABRE. — Riez

Entre le P. G. etc., et noble Marc-Antoine de Fabre, sr de Mazan, coseigneur de la ville de Riez, etc.

Mariage entre noble Estienne de Fabre, coseigneur de Riez, avec demoiselle Honorade d'Astuard, fille de noble Jean, coseigneur de Riez, du 9 mars 1487, signé Ripert, notaire de Riez.

Autre, de noble Antoine de Fabre, le majeur, avec demoiselle Louise de Ferrier, fille de noble Thomas et de demoiselle Delphine de Sabran, du 13 septembre 1637, signé : Bourges, notaire de Beaudinar.

Testament de noble Antoine de Fabre, le majeur, par lequel il institue ses héritiers, nobles Joseph et Gaspard, ses enfants, du 25 juin 1580, notaire Cheillan, dudit Riez.

Mariage de noble Joseph de Fabre, fils dudit Antoine, le majeur, avec demoiselle Marguerite de Ferrier, fille de noble Melchior, du 14 avril 1561.

Mariage passé entre noble Balthazar de Fabre, sr de Mazan, fils de noble Joseph et de demoiselle Marguerite de Ferrier, avec demoiselle Louise d'Aillaud, fille de noble Gaspard, du 17 juin 1593.

Inventaire des biens de noble Balthazar de Fabre, où apert que noble Marc-Antoine est son fils et héritier, du 15 septembre 1630, signé Plance.

Lettres missives de M. de Guise, gouverneur de ceste province, écrites au sr de Mezel, du 13 novembre 1607.

Acte de vente de Mezel, passée par le sr Balthazar de Fabre en faveur du sr de Regusse, du 15 février 1614, signé : Pallas, notaire.

Acte de désemparation de la terre de Mezel, passé par ledit sr de Regusse en faveur de Balthazar de Fabre, sr de Mezel, du 21 juillet 1615, signé Cheillan, notaire de la ville de Riez.

Établissement d'un greffier fait par noble Balthazar de Fabre, coseigneur de Riez, du 10 août 1594, signé : Sallette, notaire.

Délibération du conseil de la maison commune dudit lieu, contenant que ledit sr de Mezel nommera un greffier lequel lui plaira, du 7 novembre 1621, signée : Teissier, notaire.

Extrait de vente de la juridiction qu'il possédait audit Riez, passée en faveur dudit sr évêque dudit Riez, du 22 juin 1638, signé : Bertrandy, notaire.

Donation de la consgrie dudit Riez, faite par Antoine Fabre à Joseph, son fils, du 14 avril 1561, signée : Gassendy.

Mariage de Marc-Antoine de Fabre, avec demoiselle Marguerite de Pontevès, fille de feu Gaspard, du 26 janvier 1658.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

22 juin 2012

Estienne de Chaussegros

Armes : d'azur à trois bandes d'or (armes anciennes) puis écartelé, aux I et IV d'azur à trois bandes d'or (qui sont d'Estienne ancien); aux II et III d'or à une jambe de gueules coupée au-dessus du genoux (qui sont de Chaussegros).

Dessin de Sébastien Avy pour HeraldiqueGenWeb

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 370.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


D'ESTIENNE CHAUSSEGROS. — Mimet

Entre le P. G., etc., et nobles Louis, Jean et Cosme d'Estienne Chaussegros, srs de Mimet, autre Cosme d'Estienne Chaussegros, sr de Lioux, et Gaspard d'Estienne de Lambesc, etc.

Hommage presté au Roi Robert, comte de Provence, par noble Hugues d'Estienne, seigneur de Lambesc, fils de Pierre, qualifié miles, du 12 avril 1325, signé : Beaumond, archivaire.

Trois nouveaux baux donnés par noble Guillaume d'Estienne, fils de noble Hugues, de l'année 1352.

Dénombrement donné par les habitants de Venelles, auquel apert que noble Raimond d'Estienne doit reconnaître le Roi comme seigneur dudit lieu, y ayant la juridiction simple, mixte un parc, avec un château, du 26 avril 1397.

Deux autres nouveaux baux, dans lesquels noble Raimond d'Estienne est qualifié seigneur de Lambesc et de Venelles, du 28 septembre 1418 et 1433.

Hommage presté à l'archevêque d'Aix par noble Berenguier d'Estienne, seigneur de Venelles, par lequel il se soumet, en cas de convocation du ban et arrière ban, au service du roi, avec trois chevaux, de l'année 1448.

Testament de noble Geoffroi d'Estienne, fils de noble Raimond, seigneur de Lambesc et de Venelles, par lequel il institue son héritier noble Raimond son fils, et ses enfants, auxquels il substitue noble Guillaume, seigneur de Venelles, son neveu, du 6 juin 1482.

Quittance concédée par noble Marquise en faveur de nobles Berenguier et Geoffroy, frères, ses enfants et de feu noble Raimond d'Estienne, de l'année 1454.

Testament de noble Guillaume d'Estienne, seigneur de Venelles, fils de noble Berenguier, par lequel il institue noble Berenguier second, seigneur de Venelles, son enfant, et le ventre de sa femme, du 24 juin 1481.

Mariage de noble écuyer Berenguier d'Estienne, fils de noble Guillaume, seigneur de Lambesc, sr de Venelles, avec noble Françoise de Chaussegros, de l'année 1501.

Testament de la demoiselle de Chaussegros, par lequel elle institue nobles Esprit, Antoine et Jean d'Estienne, ses enfants, de l'année 1529.

Acte d'établissement de juge et autres officiers du lieu de Mimet fait par nobles Esprit, Antoine et Jean d'Estienne Chaussegros, seigneurs dudit lieu, de l'année 1553.

Transaction passée entre noble Esprit d'Estienne, seigneur de Venelles, et Jean, seigneur de Mimet, portant liquidation de la terre d'Emines, Lioux et Gardanne et autres biens fidéicommissaires de noble Guillaume, de l'année 1561.

Arrêt du parlement de Paris, en la chambre de l'Edit, rendu entre Cosme, Gaspard et Honoré d'Estienne Chaussegros, seigneurs de Mimet, héritiers par inventaire de feu Jean, leur père, du 7 septembre 1637.

Testament de noble Gaspard d'Estienne Chaussegros, srs de Mimet, fils de noble Jean, par lequel il institue son héritier, noble Louis, son fils ainé, auquel il substitue Jean et Cosme ses autres enfants, du 4 juillet 1650.

Transaction passée entre les pères de l'Oratoire et nobles Louis et Cosme d'Estienne, srs de Mimet, de l'année 1657.

Testament de noble Honoré d'Estienne Chaussegros, sr de Mimet et de Lioux, fils à feu noble Jean, par lequel il institue son héritier Cosme d'Estienne Chaussegros, son fils, du 19 mars 1657.

Mariage de noble Cosme, assigné, sr de Lioux, fils de noble Honoré, sr de Mimet, avec demoiselle Lucrèce de Coriolis, du dernier juin 1653.

Deux lettres du roi, écrites à M. le Duc de Lesdiguières, par lesquelles il témoigne de l'affection et la confiance qu'il prenait au sr de Mimet.

Deux passeports du Roi en faveur du sr de Mimet, capitaine d'une compagnie de gens de guerre à pied, des années 1594 et 1595.

Requête de noble Louis d'Estienne Chaussegros, sr de Mimet, Jean et Cosme, ses frères, pour être joints à l'instance y énoncée, du 3 janvier dernier.

Acte d'arrantement des terres de Mimet, à 38 charges, sans à ce comprendre les péages, censes et autres réserves, de l'année 1662.

Acte de nouveau bail et permission à faire fours, du dernier septembre audit an.

Acte d'arrentement des moulins à 18 charges bled, du 21 mars 1664.

Ordre de M. le duc d'Angoulême, par lequel le sr de Mimet est fait lieutenant d'une compagnie de cavalerie, dans le régiment colonel, avec la prestation du serment, du 14 décembre 1650.

Donation et émancipation faite par noble Geoffroy, qualifié de Nicolas, du lieu de Lambesc, en faveur de noble Raimond, son fils, de l'année 1474.

Testament de Raimond d'Estienne, par lequel il institue ses héritiers nobles Melchior et Guillaume, ses enfants, et fait légat à nobles Antoine et Pierre, ses autres enfants, du 9 juin 1503.

Quittance concédée à nobles Melchior et Guillaume d'Estienne, frères, fils et héritiers de feu noble Raimond, pour raison d'une tutelle par lui administrée, de l'année 1509.

Testament de noble Melchior d'Estienne, fils de noble Raimond, du lieu de Lambesc, par lequel il fait légat à nobles Gabriel, François et Jean, frères, ses neveux, fils de feu Guillaume, son frère, du 25 avril 1526.

Testament de noble François d'Estienne, fils de noble Guillaume et de demoiselle Louise Sauvaire, par lequel il institue nobles Gaspard, Guilhen, Poncet, Michel et César Estienne, ses enfants, du 4 février 1568.

Mariage de Guillaume d'Estienne, écuyer de Lambesc, fils de feu noble François et demoiselle Marguerite de Redortier, avec demoiselle Anne de Cadenet du 25 août 1546.

Partage fait entre nobles Guilhen et Michel, fils et héritiers de feu noble François d'Estienne, du 28 novembre 1549.

Testament de noble Guilhem d'Estienne, capitaine commandant une compagnie de 100 arquebusiers, fils de noble François, par lequel il institue son héritier la demoiselle de Cadenet, sa femme, et fait légat à nobles Joseph, Philibert, Pierre et Jean François, ses enfants, du dernier décembre 1587.

Mariage de Joseph d'Estienne, écuyer, fils de noble Guillaume, avec demoiselle Marguerite de Guibaud, du 27 mars 1616.

Mariage de noble Gaspard, fils de noble Joseph, avec demoiselle Marie de Ruffy, du 27 janvier 1647.

Arrêt du parlement de Grenoble, de l'année 1630, donné sur la succession et fideycommis, aposé au testament de noble Raimond d'Estienne, ouvert en la personne de noble Joseph d'Estienne, père de Gaspard, assigné.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

19 juin 2012

Famille de Pontevès

Armes : de gueules au pont à trois arches d'or.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 369.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE PONTEVÈS. — Forcalquier

Entre le P. G., etc., et nobles Gaspar de Pontevès, sr de Sillans, Laurent de Pontevès, son frère, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, François de Pontevès, seigneur de St Barnabé, leur oncle, etc.

Transaction de l'année 1529, passée entre magnifique et généreux seigneur Honoré de Pontevès, seigneur de Sillans, signée Jean Portanier, notaire de Cotignac.

Acte d'achept fait par noble Jean-Antoine de Pontevès, sr de Sillans et par demoiselle Baltazarde de Vintimille, sa femme, du 17 août 1553.

Acte de Donation et rémission faite par demoiselle Marguerite d'Agoult et noble Jean-Antoine de Pontevès, son fils, et de noble Honoré de Pontevès, son mari, pour raison des droits et biens dotaux d'icelle, du 18 octobre 1551.

Testament de magnifique seigneur Jean-Antoine de Pontevès, fils à feu Honoré, seigneur de Sillans, par lequel il institue son héritier Mathieu de Pontevès, son fils, et fait légat à Gaspard, son autre fils, et à la demoiselle de Vintimille, sa femme, du 16 février 1558.

Certificat de me Buisson, archivaire, comme noble Jean-Antoine de Pontevès, sr de Sillans, a fait hommage au Roi pour raison de ladite place, du 9 septembre 1565.

Transaction passée entre me Jean de Pontevès, sr de St André, fils de feu demoiselle Baltazarde de Vintimille, femme en première noces de feu Refforciat de Pontevès, seigneur dudit lieu de Pontevès, et Melchion de Pontevès, fils dudit Jean-Antoine et de ladite de Vintimille, du 16 janvier 1581, signée : Durant, notaire de Cotignac.

Mariage de me Gaspard de Pontevès, seigneur de Sillans, Tavernes, Esparron et Reynier, coseigneur de Bauduen et Argens, avec demoiselle Hélène de St-Sixt, du 6 avril 1582.

Mariage de noble Jean de Pontevès, fils de Gaspard, coseigneur de Sillans, avec demoiselle Anne de Castellane, du novembre 1624, signé : Subas, notaire de Pierrerue.

Testament de me Jean de Pontevès, seigneur de Sillans, résidant à Forcalquier, par lequel il institue son héritière ladite dame de Castellane, sa femme, avec charge de rendre et restituer ledit héritage à Gaspard de Pontevès, son fils, et fait légat à Laurent de Pontevès, son autre fils, du 26 juillet 1662, signé, Laforge, notaire de Forcalquier.

Mariage de noble François de Pontevès, seigneur de St Barnabé, assigné, fils de feu noble Gaspard de Pontevès, seigneur de Sillans, du 13 avril 1532, signé : Hugues, notaire de Forcalquier.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

15 juin 2012

Famille de Guillon

Armes : d'argent à une vache passante de gueules, colletée et accolée d'or, clarinée d'azur.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 367.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE GUILLON. — Allons

Entre le P. G., etc., et noble Jean de Guillon, sr d'Allons, etc.

Mariage de noble Auban de Guillon, fils de noble Vesian, du 27 juin 1519.

Testament de noble Auban de Guilhon, du 23 mars 1550, par lequel aurait fait ses héritiers noble François et Jacques de Guillon, ses enfants, auxquels il donna à chacun la moitié de la seigneurie d'Allons.

Testament dudit noble Jacques de Guillon, l'un des fils dudit noble Auban, du 19 août 1604, par lequel institue ses héritiers nobles Jean-Baptiste et Joseph de Guillon, ses enfants.

Mariage dudit noble Joseph avec demoiselle Blanche de Foissard, audit an 1604.

Testament de ladite demoiselle de Foissard par lequel il conte que ledit défendeur est son fils, du 6 décembre 1616.

Jugement portant déchargement du droit de francs fiefs, en faveur dudit défendeur, de l'année 1636.

Jugement rendu par le sr de Champigny, intendant en ceste province, portant déchargement, en faveur dudit défendeur, de la taxe faite du fief et seigneurie dudit Allons, pour la décharge du ban et arrière ban, du 30 juillet 1645.

Hommage passé par ledit noble Auban de Guillon de ladite seigneurie d'Allons, du 13 avril 1548.

Deux lettres de provision de S. M. de deux compagnies d'infanterie, l'une au régiment du marquis des Arcs, et l'autre à celui du marquis de Vitry, en faveur dudit défendeur.

Baptistère dudit défendeur, par lequel il conte être fils dudit noble Joseph de Guillon et de ladite demoiselle de Foissard, du 17 janvier 1609.

Mariage dudit noble Jean de Guillon, défendeur, avec demoiselle Augiere de Pasquet, du 16 avril 1631, notaire Malespine.

Trois commissions du sr comte de Tende, deux des provisions du gouvernement des villes de Brignolles et de Castellane, et l'autre de commission de faire une compagnie de 250 hommes, en faveur des aïeuls dudit défendeur des années 1560, 1561 et 1562.

Acte de vente des directes droits et émoluments de ladite terre d'Allons, faite par le sr de Varages en faveur dudit noble Antoine de Guillon, du 27 août 1550.

Acte de reconnaissance des biens y mentionnés, passé en faveur dudit noble Auban, de l'année 1553.

Partage fait entre François et Jacques de Guillon, frères, fils dudit noble Auban de l'année 1556.

Mariage d'égrège personne M. Jacques de Guillon, sr d'Allons, du 7 mars 1557.

Transaction faite entre ledit noble Jacques de Guillon, sr d'Allons, et noble Antoine Ailegré, du 13 mars 1570.

Délibération du conseil de la communauté de Draguignan portant élection en la charge de gouvernement de la ville en faveur dudit sr d'Allons et le sr de la Motte, de l'année 1586.

Testament dudit noble Jean de Guillon, aïeul dudit défendeur du 18 mars 1587.

Extrait de délibération de ladite communauté de Draguignan, du 29 mars 1632.

Deux actes d'arrentement faits par ledit noble Jacques de Guillon aux y dénommés, où est attitré de ladite qualité de noble, des années 1595 et 1596.

Acte d'arrentement de l'année 1599.

Certificat du feu sr comte d'Alais, gouverneur en ceste province, que ledit Jean de Guillon, défendeur, assiste à l'assemblée, lors de la convocation de la noblesse de l'année 1539.

Quittance concédée en faveur dudit défendeur, par laquelle il est qualifié noble, du 7 septembre 1663.

Quatre divers actes dans lesquels ledit défendeur est attitré de ladite qualité de noble.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

11 juin 2012

Famille de Sicolle

Armes : d'azur à une bande d'or accompagnée de deux roses de même, posées une en chef et l'autre en pointe.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 367.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE SICOLLE. — Lorgues

Entre le P. G., etc., et Balthazar de Sicolle, écuyer de Lorgues, etc.

Extrait d'acte de vente faite par Honoré Sicolle de la terre et seigneurie de Bonson, au comté de Nice, qu'il possédait lors, en faveur d’Antoine de Lascaris, de l’année 1521, en forme probante.

Mariage de Balthazar de Sicolle, écuyer dudit Lorgues, fils dudit Honoré, et de demoiselle Marquise de Vintimille, du 7 septembre 1542, Michaellis, notaire.

Mariage de Jacques de Sicolle, écuyer, fils dudit Baltazar, avec demoiselle Dorothée de Chabaud, du 25 juillet 1610.

Certificat fait par les consuls et viguier dudit Lorgues, du 1er décembre 1656.

Autre Certificat aux mêmes fins que le précédent fait par Mre Jacques Dalmas, chanoine en l'église collégiale dudit Lorgnes, du 2 dudit mois de décembre.

Autre Certificat fait par le prévôt de Montmeyan.

Mariage d'Honoré de Sicolle, écuyer, du 18 juin 1480.

Extrait de baptistère dudit défendeur, du 30 mars 1625.

Extrait de l'attestation faite par ledit Jacques de Sicolle, père, en faveur dudit défendeur, son fils, du 14 mai 1646.

Acte de vente fait par Jean-Pierre de Sicolle, seigneur de Bonzon, d'une terre, vigne et oliviers, de l'année 1470.

Deux Certificats faits par le chevalier Cays et le sr baron de Flayosc, servant pour le maintien de la noblesse dudit défendeur.

Fait à Aix, le 29 février 1668.

06 juin 2012

La maison de BELRIENT

La notice qui suit sur la famille de Belrient est le résultat des recherches de Mr Anthony Thibert qui travaille sur cette famille depuis bientôt 5 ans. Merci de nous avoir autorisé à publier ces résultats dans ce blog.

Maison de BELRIENT

Armes : d'or, à quatre devises d'azur, au chef d'argent, chargé de trois croisettes pattées d'azur

La Maison de BELRIENT, très peu connue, a pourtant donné à la Bourgogne et à la Franche Comté de nombreux magistrats. Le personnage le plus ancien de cette famille apparait au XVe siècle, en la personne de François de BELRIENT, écuyer, Seigneur de Latrecey et de Renepont en Champagne, et Seigneur de Beneuvre au Baillage de la Montagne en 1410.

Il eut trois fils, Ogier, Jean et Guy de BELRIENT.

Jean de BELRIENT fut conseiller du Roi de France et Gouverneur de la Chancellerie de Bourgogne en 1482.

Son frère, Guy de BELRIENT, fut Capitaine de Chatillon sur Seine, et Gouverneur de la ville de Tonnerre dans l'Yonne.

Ogier de BELRIENT, qui poursuivit la lignée de cette famille, écuyer, fut marié en 1453 avec Jeanne de VEROT (ou VEVOT). De son mariage sont issus sept enfants dont :

Estiennette de BELRIENT, femme de Louis MAUBOUHAN, homme d'esprit, et Général des mines d'argents de Bourgogne, originaire de Vesoul.

Gillette de BELRIENT, femme de Pierre FYOT, Conseiller du Roi de France, Procureur au Baillage de la Montagne. De cette alliance, de nombreux Conseillers au Parlement ont vu le jour, ainsi que les Seigneurs de Barain et de Chevanay. Bernard FYOT, fils de Gillette, fut Procureur du Roi à Chatillon. Il est l'ascendant direct des derniers seigneurs de Couchey, près de Dijon, Richard et son fils Jacques VALON, Marquis de Mimeure. Michelle FYOT, petite fille de Gillette, épousa Guillaume III MILLIERE, seigneur d'Aiserey et de Bessey, propriétaire de la très connue Maison Millière à Dijon.

Jean de BELRIENT, épousa Philiberte GRUMEAU, et eut comme enfant, Jean de BELRIENT, Gouverneur de la Chancellerie du Duché de Bourgogne.

Le personnage le plus illustre de cette famille est le prénommé Pierre de BELRIENT, fils d'Ogier, Docteur ès-droit, Ecuyer, Seigneur de Saulon, Barges, Fenay, Couchey et Quincey à cause de sa femme. En 1524, il est nommé Conseiller Laïc du Roi de France au Parlement de Dijon, l'année suivante, il est nommé Maître des requêtes au Palais du Duc. Il se maria avec Chrétienne de BONFEAL, dame de Couchey et autres lieux, fille de Pierre de BONFEAL, Avocat et Conseiller du Duc de Bourgogne, et de Nicole de SALIVES, dame de cerf et de Béttoncour au Comté de Bourgogne, et eurent deux filles. Il décéda en 1538, et sa femme le rejoignît quinze ans plus tard. Ils sont tous deux enterrés dans l’Église St Étienne de Dijon en la chapelle des fonds ou sur leur tombe est gravée cette épitaphe.

Cy gisent Noble Pierre Belrient, Seigneur de Solon, Barge et Fenay, Docteur ès droits, conseiller du Roi en sa cour du Parlement de Bourgogne … 1538. Et damoiselle Chrétienne Bonféal sa femme, Dame de Couchey et Quincey en partie, qui trépassa le 11 de février 1553. Dieu ayt leurs ames, Amen.

La première, Anne de BELRIENT, femme de Monsieur LE MARLET, Conseiller du Roi et Gouverneur de la Chancellerie de Bourgogne, Seigneur de Gemeaux et de Chevannay, Seigneur de Solon, Barges, Fenay et Chevigny du fait de sa femme. Leur fils, François LE MARLET, Seigneur de Saulon, termina sa vie en Suisse, au Canton de Vaud, « au service de l’Église de Dieu et de la République ».

Quant à Michelle de BELRIENT, dame de Couchey et de Quincey, elle épousa en première noce Jehan LE BLOND de LA BORDE, Conseiller du Roi au Parlement, Seigneur de Vielchatel et de la Borde en Auxois. Michelle épousa en deuxième noce Bénigne de LA VERNE, Chevalier, Seigneur d'Athée, du Magny et de la Chapelle d'Auvillard, Conseiller du Roi et Président au Parlement de Dijon.

De son premier mariage naquit un fils, Jean LE BLOND, Avocat, décédé peu après ses fiançailles, et six filles, toutes alliées aux meilleures familles du Duché dont l'une fut religieuse au Couvent de Ste Claire à Auxonne.

Chrétienne épousa Noble Joseph MILLETOT, Conseiller du Roi et son Lieutenant en la Chancellerie de l'Auxois, Seigneur de Bornay.

Jeanne épousa Monsieur FOLIN, Seigneur de Quincey et Conseiller du Roi.

Jacquette épousa Noble Jean de BRETAGNE, Seigneur de la Borde, ancêtre de Louis Nicolas d'AVOUT, Maréchal invaincu de Napoléon Ier.

Marguerite épousa le Sieur d'ESBARRES, Seigneur de Couchey et de Gissey en Auxois, Conseiller au Parlement.

Catherine, épousa Noble Jean V MORELET, Conseiller Maître, et Maître Ordinaire à la Chambres des Comptes. Desquels descend Jean VIII MORELET (1662-1751), dernier Seigneur de Couchey de l'illustre famille des PITOIS, propriétaires de la seigneurie de Couchey depuis 1228.

Cette famille, aujourd'hui éteinte, s'est illustrée dans tous les domaines de son temps, et ses alliances prestigieuses lui ont permis d'exister dans les mémoires généalogiques, car même si le nom n'est plus, il existe aujourd'hui encore de nombreux descendants de François de BELRIENT.

05 juin 2012

Armes des Giraudon de Provence

GIRAUDON, en Provence : d'azur, au cheval d'or, accompagné en chef de 2 étoiles du même, et en pointe d'un croissant d'argent.

Source : Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France. Tome 9 / par de La Chenaye-Desbois et Badier page 301 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54249174/f160

04 juin 2012

Famille de Latil

Armes : D'azur à six losanges d'or, posés trois, deux, un. Voir sur HeraldiqueGenWeb.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 365.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328


DE LATIL. — Entraigues

Entre le P. G., etc., et Charles de Latil, sr d’Entraigues et de Villosc, et Marc-Antoine de Latil, sr de Gévaudan, etc.

Mariage de noble Charles de Latil, assigné, seigneur de Villosc, fils de noble Joseph, seigneur d’Entraigues, avec demoiselle Isabeau de Roys, du 8 juillet 1641, signé : Fabre, notaire.

Mariage de Joseph, écuyer des Mées, sr d’Entraigues, fils de noble Louis, avec demoiselle Gabrielle de Bardel, du 12 juillet 1598.

Testament de Louis de Latil, fils de noble André, écuyer, seigneur d’Entraigues, et en partie de Villosc, par lequel il institue ses héritiers les sieurs Joseph et Gaspard de Latil, ses enfants et de la demoiselle Silette de Roquefeuil, chacun aux biens y mentionnés, et fait légat à Henry, chevalier de Malte, son autre fils, du 16 août 1601.

Acte d’échange de la terre de Meireuil avec celle de Villosc fait entre le sieur d’Allons et noble Antoine de Bardel, beau père du susdit Joseph de Latil, par lequel icelui remet ladite terre de Villosc, avec la juridiction, auxdits nobles Joseph et Louis de Latil du 15 octobre 1599.

Deux actes d’arrantement de ladite terre, passés par les père et aïeul dudit noble Charles de Latil, où ils sont qualifiés écuyers, du 3 mars 1604, et 3 janvier 1623.

Transaction passée entre noble Charles de Latil, fils de noble Joseph et les consuls dudit Villosc, pour raison des droits de noble Charles de Latil, sieur d’Entraigues, son neveu, du dernier janvier 1650.

Articles de la dépouille dudit sieur baillif, par lesquels apert que ledit sieur laisse à noble Charles de Latil, sieur d’Entraigues, son neveu, le quint de sadite dépouille, du 8 novembre 1655.

Mariage de noble demoiselle Jeanne de Latil, fille de noble André, avec noble Bernard d’Abisse, écuyer de Tarascon, du 6 juin 1558.

Arrêt de décharge des francs fiefs en faveur de noble Joseph de Latil, sr d’Entraigues, père de l’assigné, du 5 février 1637.

Requête présentée au juge des Mées, avec le décret d’injonction aux notaires de faire recherche et exhibition des écritures de me Marc-Antoine Romieu, notaire, avec l’exploit en suite fait, le 9 décembre 1667.

Certificat des notaires des Mées comme ils ne sont point ??? des susdites écritures, du 10 desdits mois et an.

Lettres patentes du Roi portant don du droit de lods de l’acquisition de la terre de Villosc en faveur de Louis de Latil, avec l’Arrêt de vérification, de l’année 1599 et 1600.

Mariage de noble Gaspard de Latil, sr de Convertis, écuyer, fils de noble Louis, sr d’Entraigues, et de demoiselle Silette de Roquefeuil, avec demoiselle Lucrèce de Bardel, du 6 mai.

Mariage de Marc-Antoine de Latil, assigné, fils de Gaspard de Latil de Roquefeuil, avec demoiselle Lucresse de Villeneuve, du mois d’avril 1634.

Divers contrats, tant de donations, procures qu’obligations passées par ledit sr de Convertis et ledit Marc-Antoine de Latil, assigné, dans lesquels ils sont qualifiés nobles.

Fait à Aix, le 23 février 1668.
eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+