24 septembre 2005

Riquetti de Mirabeau

Annuaire de la noblesse de France - 1846
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036575
page 236
Dessin de Jean-François Binon publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb
ARMES : d'azur, à la bande d'or, accompagnée en chef d'une demi fleur de lis du même, défaillante à dextre et florencée d'argent, et en pointe de trois roses du dernier.

Pour le précis historique voyez l'Annuaire de 1845, p. 247.

Une généalogie de la maison de Riquet de Caraman, publiée en 1824 dans le tome IV de l'Histoire des pairs de France de M. de Courcelles la rattachait à celle de Riquetti-Mirabeau dont elle donnait aussi la filiation jusqu'à André Boniface Louis de Riquetti, vicomte de Mirabeau, colonel du régiment de Touraine en 1789 et frère puîné du célèbre Mirabeau. Dans ce travail le vicomte était mentionné comme décédé sans alliance et dernier rejeton mâle de sa maison, en 1792. Nous avons nous-même répété par mégarde, dans l'Annuaire de 1845, cette erreur qui n'avait pas été relevée jusqu'alors. Mais nous nous empressons de rétablir les faits.

André Boniface Louis de Riquetti, vicomte de Mirabeau, colonel du régiment de Touraine en 1789, puis chef d'une légion de son nom sur les bords du Rhin pendant la campagne des princes, avait épousé le 8 juillet 1788 mademoiselle de Robien. Il mourut le 15 septembre 1792, laissant un fils, Victor Claude Dymas de Riquetti de Mirabeau, né le 24 mars 1789, décédé le 25 septembre 1831 et père du chef actuel qui suit :

Gabriel de Riquetti, marquis de Mirabeau, brigadier au 7e de hussards, marié en 1846 à Ernestine Louise Xavirine de Preissac, fille du duc d'Esclignac.

Frères et soeur.

I. Arundel de Riquetti de Mirabeau.
II. Édouard de Riquetti de Mirabeau.
III. Marie de Riquetti de Mirabeau, mariée au comte de Kersaint.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+