11 février 2006

La famille Bayard du Terrail dans l'annuaire de la noblesse de France

Bayard du Terrail
Armes : d'azur, au chef d'argent, chargé d'un lion naissant de gueules, à la cotice d'or brochant sur le tout.

Dessin réalisé par Amaury de la Pinsonnais et publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.

Annuaire de la noblesse de France 1855
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/doc?O=N036583

Attention : Cette notice de l'Annuaire de la noblesse a suscité plusieurs critiques. Voir les commentaires à la suite de cet article.

La maison Terrail ou du Terrail, fertile en guerriers illustres, est, suivant quelques historiens, originaire d'Allemagne. Elle est connue en Dauphiné depuis Aubert du Terrail, qui fut mortellement blessé en 1325 à la bataille de Varey, livrée par le dauphin Guigues VIII à Edouard, comte de Savoie. Pendant deux siècles, chaque degré est marqué par la mort de son représentant sur le champ de bataille.

Robert du Terrail, fils d'Aubert, se distingua dans les guerres du dauphin Guigues VIII, et périt sur les Marches de Savoie en 1337. Il fut père de Philippe du Terrail, tué à la bataille de Poitiers en 1356. Pierre, fils de Philippe, périt à la journée d'Azincourt en 1415, et laissa entre autres enfants:
  1. Pierre II, qui suit ;
  2. Jacques, seigneur de Bernin, dont la descendance viendra ci-après.
Pierre du Terrail, deuxième du nom, eut pour sa part la terre et maison forte de Bayard dans la vallée de l'Isère, près Chapareillan. Après plus de trente ans d'éclatants services militaires, il succomba en 1465 à la bataille de Montlhéry.

Aimé du Terrail, fils de Pierre II, estropié d'un bras au combat de Guinegate, et contraint de quitter la carrière des armes, fut le premier qui ne partagea pas le sort glorieux de ses ancêtres morts depuis cinq générations au champ d'honneur. Il épousa Hélène Alleman, dont il eut :
  1. Pierre du Terrail, seigneur de Bayard, le célèbre chevalier sans peur et sans reproche, né en 1469, qui combattit à Fornoue, à Garigliano, à Agnadel, à Brescia, à Térouanne, à Marignan, et périt à la retraite de Rebec en 1524. Jeanne, sa fille naturelle, épousa François de Bocsozel, seigneur de Chastelard ;
  2. Georges du Terrail, qui dans la succession de son frère recueillit plus d'honneurs que de biens, et qui de Jeanne d'Arvillars, sa femme, remariée à Antoine Copier, ne laissa qu'une fille, Françoise, mariée elle-même à Charles Copier, fils d'Antoine ;
  3. et 4. Philippe et Jacques du Terrail, évêques de Glandevès.

Jacques Terrail ou du Terrail, seigneur de Bernin, frère de Pierre II et grand-oncle de Bayard, eut pour fils Pierre du Terrail, dont les enfants furent : Yves, qui continua la descendance, et Théodore Terrail, abbé d'Ainay, mort à Lyon en 1505.

Yves Terrail, seigneur de Bernin, inhumé à Ainay en 1487, épousa: 1° Alix d'Autun; 2° Louise de Guignot ; 3° Claude Revoire. Du premier lit était issue Madeleine Terrail, mariée au seigneur de Varey ; du second : 1° Catherine, mariée le 3 août 1504 à Geoffroy Guyot (et non à Arthaud de Salvaing, comme le prétend le président de Boissieu) ; 2° Marguerite, mariée à N. de Beaumont, seigneur de Saint-Quentin.

Gaspard Terrail, fils unique du troisième lit d'Yves, suivit Bayard en Italie, fut fait prisonnier à Pavie et mourut en 1550, laissant de Charlotte de Bossevin, dame de Pignan :
  1. François Terrail, capitaine de chevau-légers, tué à la Saint-Barthélemy, dont le fils, David Terrail, périt au siége de Cahours, et dont tes petits-fils, François et Thomas, moururent sans postérité ;
  2. Charles, qui suivra.
L'extinction de ce rameau et de la branche aînée, dont était le chevalier Bayard, et la déchéance du rameau cadet devenu protestant, ont fait croire à l'extinction de toute la famille. Le comte deWaroquier, dans son Tableau de la noblesse, 9° partie (1789), a ainsi établi par titres la filiation de l'autre branche.

Charles du Terrail, fils cadet de Gaspard, embrassa la religion protestante et mourut en 1562, laissant de Soffrea d'Arces, dite la belle Couvat, un fils qui suit.

Jaime Terrail dit Couvat, filleul de François, son oncle, et baptisé le 16 avril 1562 à Saint-Marcellin, épousa Ennemonde Rivolet. Leur fils unique, André Couvat, baptisé le 1er mai 1599 à Saint-Marcellin, décédé le 8 juillet 1684, avait épousé Guigonne Gennard, dont il eut Guignes Couvat, baptisé à Saint-Marcellin le 30 juin 1630.

Guigues mourut le 20 janvier 1684, laissant de Madeleine Drogal, sa femme, un fils qui suit.

Ennemond Couvat, baptisé le 29 février 1660, décédé le 25 janvier 1726, épousa Gasparde Bar, et en eut Claude Couvat, baptisé à Meylan le 21 janvier 1695, secrétaire greffier des communautés de Meylan et Saint-Mauris, décédé le 22 janvier 1761 ; il fit son testament le 2 novembre 1759 par-devant Revol, notaire à Grenoble, et laissa trois fils :
  1. Claude, qui a continué la descendance ;
  2. Antoine Couvat, dont aussi postérité ;
  3. François Couvat du Terrail, membre de la compagnie de Jésus, aumônier d'un couvent de religieuses à Saint-Denis en 1789, qui avait fait en 1785 production des pièces établissant sa filiation depuis Jaime Couvat, devant Raynaud Vallier, vibailli de Saint-Marcellin ; son petit-neveu, Jean-Baptiste Couvat du Terrail, capitaine de chasseurs à pied, est le représentant actuel de cette branche, seule aujourd'hui existante.
Les familles Combourcier, Toscan et Ponson, dont des rejetons ont emprunté le surnom du Terrail, soit au lieu de leur naissance, soit à la possession d'une terre, n'ont aucune communauté d'origine avec la maison du chevalier Bayard.

29 commentaires:

Anonyme a dit…

On a jamais trouvé traces de Charles soit disant huguenot ni de "la belle Couvat" née Sophréa d'Arces ,tout repose sur les magouilles de l'Abbé Couvat , consultez le livre remarquable de Pascal Beyls . Les "illuminés" qui pensent descendre des Terrail peuvent s'adresser à L'A.N.F à Paris .

Gilles a dit…

Merci pour cette mise en garde.

J'aurais du prévenir le lecteur puisque, dans cet article d'Albert de Rochas que j'ai retranscrit en décembre 2005, on parlait déjà longuement de cette polémique.

Pour les références du livre de Pascal Beyls : voir http://perso.orange.fr/pascal.beyls/meylan1/meylan6.html

Anonyme a dit…

Les Couvat du Terrail sont durs à passer mais alors les Ponson du Terrail ......se serait à hurler de rire si ce n'était pas si bête.....!!! le livre de Pascal Beyls est un miracle !!! dommage que tant de gens ne l'ait pas lu, une chose précise ; ILS SONT TERRAIL et non BAYARD DU TERRAIL......

Anonyme a dit…

bonjour,
Mon nom de famille est "Bayard" et mon arrière grand père nous a toujours dit descendre de cette illustre famille y aurait-il un moyen de le vérifier
voici mon adresse jonas.thomas@wanaodoo.fr merci

Anonyme a dit…

pourquoi appeler cette famille Bayard du Terrail..??? elle s'est tjrs appelée du Terrail, le Chevalier a pris le nom de son château à Pontcharra : Bayard et ce surnom lui est resté,Ponson du Terrail n'a rien à voir avec les Terrail, il est "célèbre" pour avoir écrit "Rocambole" , il est né Ponson et à épousé une demoiselle TERRAIL sans particule ni aucun lien avec les Terrail .

Gilles a dit…

Bayard du Terrail est le titre de cet article de l'annuaire de la noblesse de France sur Gallica. Je n'ai fait que retranscrire. Merci pour vos commentaires et corrections sur cette famille qui en suscite beaucoup.

Anonyme a dit…

Gilles vous êtes le meilleur, il y a plus de 20 ans que je travaille sur les familles du Terrail, Bocsozel, de Virieu, de Montchenu, de Baternay.....etc...à partir d'archives, en latin la plupart du temps et j'en corrige des généalogies......et ce n'est pas tjrs facile, que de légendes......!! vos sites sont les meilleurs !

Gilles a dit…

Merci pour vos encouragements.

Sylvain a dit…

Y a t'il un lien avec mon ancêtre le Canadien Jacques Bayard marié en 1694 fils de Jean Bayard et Jeanne Villatray de Sembadel, Auvergne?

Gilles a dit…

Je ne pense pas. En cherchant dans Google Livres, on trouve plusieurs références sur BAYARD, Jacques, soldat, fils de défunts Jambe Bayard et de Jeanne Villatray, de St-Badey (pour: Sembadel, Haute-Loire) au diocèse de Puy, ... A priori, ce n'est pas du tout la même région d'origine que celle des Bayard du Terrail.

Anonyme a dit…

Cher Gilles, auriez-vous dans vos projets l'étude de la famille d'Arvillars, dont l'une des membres épousa Georges du Terrail, frère aîné de Bayard .
Merci d'avance et mes compliments pour votre travail, c'est du sérieux

Gilles a dit…

Je n'ai rien de prévu sur la famille Arvillars. J'ai fait un premier tour de ce qu'on pouvait trouver sur Internet sur cette famille et elle m'a l'air difficile à étudier (ou, en tous cas, un gros boulot). Pour l'instant, je ne m'en sens pas le courage, peut-être plus tard...

Anonyme a dit…

Pour la famille d'Arvillard regardez d'abord l'Armorial de Rivoire de la Bathie , il y a plus de choses que sur Internet et on peut se fier à cet auteur, il n'a fait que peu d'erreurs ( je me permets de vous donner un conseil amical !)

Gilles a dit…

Merci pour le conseil mais, pour moi, il faudrait que l'Armorial de Dauphiné soit en téléchargement sur internet parce que je n'ai pas le temps d'aller le consulter en bibliothèque...

Anonyme a dit…

Georges du Terrail de Bayard, frère de Pierre (le chevalier sans peur...) aurait il eut aussi un fils ? comment peut-on le relier ( et est-il lié)à Nicholas Bayard (1530 ou 1550 et DC 1617) marié à Blandine Conde qui a eu pour fils Balthazar Bayard marié à Judith de Vos qui sont les ancêtres de ma belle-fille.
nounette.brunieres@orange.fr

Anonyme a dit…

Ma belle soeur Jeannine me dit que Georges pourrait avoir également une fille, mariée avec Jean d'Enface, qui sont les ancêtres de mon voisin Monsieur Mouchat, peut-on la encore relier ma belle-fille à mon voisin.
nounette.brunieres@orange.fr

Anonyme a dit…

bonjour,
Mon nom de famille est aussi "Bayard" et notre ancêtre s'appelait Jacques Bayard, fils de défunts Jambe (ou Jean) Bayard et de Jeanne Villatray, de St-Badey (pour: Sembadel, Haute-Loire) au diocèse de Puy mais voilà impossible de retracer son père (Jean) et sa mère (Jeanne) en France...assez étrange...pouvez-vous nous aider

Gilles Dubois a dit…

Je viens de regarder sur le site des archives de Haute-Loire (http://www.archives43.fr), on trouve les registres Sembadel 1630-1633 6E265-01 et Sembadel 1740-1789 E265-01 mais rien entre 1633 et 1740.

Gilles Dubois a dit…

Merci beaucoup pour cette dernière réponse, je pense que nos amis généalogistes de Québec seront intéressés...

Anonyme a dit…

Bonjour,
Merci de votre réponse rapide. Vous mentionnez que La Mairie détient l'autre collection et notamment la période qui m'intéresse entre 1633 et 1740.

Voilà, j'ai 3 questions, 1)Comme je viens de Montréal, est-ce c'est possible d'obtenir le nom exacte et l'adresse postale de la Mairie que vous faites référence, excuser mon ignorance, je viens de l'extérieur du pays et j'habite à Montréa,, 2) est-ce que c'est possible également de consulter l'ancienne collecte disponible à la Mairie de 1633 et 1740 tout simplement à partir de Internet, si oui, avez-vous l'adresse du site Internet, 3) Fait assez bizarre, nulle part dans mes recheches je suis incapable de rechercher le nom VILLATREY, consjointe de Jean Bayard et mère de Jacques Bayard qui a émigré au Canada, est-ce possible que ce nom n'existe pas nulle part en France et que ce soit une une erreur de transcription dans l'acte de mariage de Jacques Bayard au Québec ??
Merci encore une fois de votre collaboration chez amis de la France et j'expère bien pouvoir résoudre un jour l'énigme de Jean Bayard (Baillard) marié avec Jeanne Villatrey...et ainsi pouvoir remonter dans le temps
RAYMOND BAYARD

Anonyme a dit…

La collection communale n'est pas consultable en ligne et il n'entre pas dans les attributions des services municipaux de faire les recherches pour les particuliers. Deux solutions : soit vous profitez d'un passage en France pour les faire vous même, soit vous confiez vos recherches aux bons soins d'un généalogiste auvergnat sur place.
Quant au patronyme Villatrey, vous aurez tout naturellement la réponse lorsque vous aurez pu voir les actes. Vous saurez alors s'il s'agit d'une erreur ou de son véritable nom. Dans le précédent message, je vous ai communiqué les coordonnées d'une généalogiste très compétente qui m'a beaucoup aidé dans mes propres recherches et qui vous donnera tous les renseignements dont vous avez besoin. Bien à vous

Anonyme a dit…

Merci des renseignements, comme vous le dites si bien, soit que je profite d'un passage prochain en France pour faire les recherches directement sur place en prenant soin de bien retracer l'adresse exacte de la mairie en question ou encore confier la recherche à un généalogiste auvergnat sur place si les coûts sont abordables pour moi. Quoiqu'il en soit merci pour tout.

Anonyme a dit…

C'est interressant que vous fassiez reference aux Couvat du Terrail. La famille de ma belle soeur s'appel... du Terrail Couvat et son pere maintient qu'ils descendent du chevalier Bayard...

DU TERRAIL a dit…

Bonjour,
j'ai lu avec intérêt votre travail ainsi que les commentaires associés. Je m'appelle Pierre Ogier du Terrail et les armoiries transmises par ma famille correspondent exactement à celles décrites en début d'article. J'ai toujours entendu parler de trois branches, les Couvat, les Colin et les Ogier dans la famille du Terrail. Malgré quelques recherches et en raison du peu de temps que j'ai à y consacrer, je n'ai pas pu en savoir davantage. Auriez-vous des éléments à me communiquer à ce sujet ? je vous en remercie. Bien cordialement.

Anonyme a dit…

Intéressant ce site !

Nous au Québec,,,tout ce que l'on sait c'est que notre ancêtre Jacques Bayard qui est venu s'établir en Nouvelle-France a un père qui s'appelle Jean Bayard et une mère qui s'appelle Jeanne Villatrey..ce que je mentionnais ci-haut. Jacques mentionne dans son acte qu'il vient de Brioude en Auvergne.....est-ce que l'on serait des descentants Bayard d'une des trois branches Couvat, Colin ou Ogier de la famille du Terrail, ce serait formidable...une chose est certaine,,,notre ancêtre et nous écrivons notre nom BAYARD et non Baillard...merci si vous pouvez résoudre cet enigme.

Anonyme a dit…

Ce serait formidable en effet, mais visiblement vous avez autant de chance de descendre de Pierre du Terrail que le petit Chaperon Rouge du vilain méchant loup.

Anonyme a dit…

j'aime votre sens de l'humour...mais au moins dans la vraie vie, il y a qq de plus réjouissant nous sommes en éliminatoire au hochey, ce soir à la deuxième période c'est 2 à 1 pour les canadiens de Montréal contre les sénateurs d'Ottawa, j'espère que Montréal et les descendants des filles du Roy Louis IV, nous allons gagner le match....à la prochaine

Anonyme a dit…

Pierre Ogier du Terrail? J'en ai connu un au Collège de Juilly dans les années 70... Très sympa d'ailleurs le mec.

Anonyme a dit…


Descendant de la famille De Lachau ( Delachau )du village de Saint Auban sur Ouvèze ( 26 )
Mon père nous à transmis un seul souvenir de cette famille qui était celle de sa grand mère..." qu' 'il y avait les Armoirie du Chevalier Bayard dans la Famille ".
Il y a confirmation dans divers livres anciens qui traitent du Complot de la Duchesse de Berry en 1832 à Marseille qu' il y a bien une Alliance entre ces 2 familles. ( le Colonel Alexandre Fabien De Lachau était un meneur lors de cette tentative en faveur de Henri V fil de la Duchesse ) .

Il y a également une Alliance avec Les Pinet de Manteyer (05 ) et les Delachau au début du 19 ème Siècle ..