19 avril 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : GA

Source : Annuaire de la noblesse de France 1866
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36594k/f393.item
Blason GABRIELGABRIEL. Famille du bailliage d'Amont. Alliances : Estienne, Drouaillet. Armes : de sable, à trois têtes de léopard d'or.

GAGNEFIN. Famille éteinte de Salins. Alliances : d'Udressier, Perrey, etc. Armes : de sinople, à cinq losanges d'or en bande, accompagnés en chef d'une étoile d'argent.

GAGNON. Famille de Marnay, anoblie par le roi d'Espagne Philippe II, dans la personne de Claude Gagnon, le 19 août 1576. Armes : d'azur, à une colombe d'or, tenant à son bec un rameau d'olivier de sinople et soutenue d'un croissant d'argent.

GAILLARD. Il existait trois familles de ce nom en Franche Comté : l'une, originaire de Saint-Amour, possédait la seigneurie de Beaulieu et avait pour armes : d'azur, à un agneau pascal d'argent passant sur une terrasse de sinople. L'autre portait de sable, à trois besans d'or, et au chef d'argent. Philibert Gaillard, secrétaire du roi en 1747, possédait les seigneuries d'Ananches et de la Vernée, qui ont servi de surnom à ses deux branches. Armes : d'azur, au mouton d'argent, sur un roc du même, et tenant de la dextre une houlette aussi d'argent.

GAILLARDET. Cette famille, alliée à celle de Cordemoy, remontait à Jean Gaillardet, lieutenant général du bailliage d'Amont.

GALAFFIN. Cette famille éteinte, d'ancienne noblesse des environs de Poligny, est connue depuis Guillaume Galaffin ; chevalier, témoin, en 1210, d'une transaction de l'abbé de Balerne. Armes : échiqueté d'argent et d'azur.

GALLARD. Armes : de gueules, à la bande d'argent, accompagnée de deux serpents tortillés d'or.

GALLIOT. Antoine Galliot, fils d'un tanneur de Besançon, devint premier président du parlement de Dole, en 1600. Son fils, le chevalier Galliot, mourut sans postérité, avocat général. Alliances : Bassand, de Chassey Charreton, Bouhelier, d'Audelange. Armes : d'or, à un galliot ou vaisseau d'argent.

GALLOIS. La famille de ce nom originaire de Poligny, avait pour Armes : d'azur, à la bande d'or, accompagnée en chef et en pointe de deux branches d'olivier posées en sautoir.

GALVALET. Lazare Galvalet, archer de corps en Espagne, reçut des lettres de noblesse en 1628. Armes : de gueules, à un demi-bras armé de son manipule d'or, tenant une épée du même.

GANCE. Famille noble résidant au château de Belvaux (Haute-Saône).

GARINET. Cette famille, originaire de Besançon, à été anoblie par Charles-Quint. Armes : de sinople, au chef cousu de gueules, chargé d'un cygne d'argent accolé d'une couronne d'or

GARNIER. La souche de cette famille, qui a donné deux conseillers au parlement, en 1586 et 1639, un lieutenant général du bailliage de Dole et plusieurs chevaliers de Malte, s'est divisée en deux branches, dont l'aînée existe encore à Dole et à Gray, et a été maintenue dans le droit de porter le nom de de Falletans par arrêt de la Cour de Besançon du 20 juillet 1844. (Voyez l'Annuaire de 1847; page 309.) La branche cadette possédait naguère encore le fief de Germigney, relevant du château de Gy, dont l'archevêque de Besançon était seigneur dominant. Armes : d'azur, à l'agneau pascal d'argent, la bannière chargée d'une croix de gueules. Devise : SIC CLAM ET PALAM. Des branches cadettes ont porté et portent encore : d'azur, à trois épis d'or, issant d'une terrasse de sinople et sommés d'un croissant d'or.

Blason GASTELGASTEL. La famille de Gastel est noble et ancienne ; elle a figuré au banc de la noblesse dans les états de la province, en 1564, 1585, 1606, et possédait la seigneurie de Raincourt. Armes : d'argent, à trois chevrons de sable.

GAUDOT. Claude Gaudot, cogouverneur de Besançon, obtint des lettres de noblesse en 1624. Alliances : Guyôt de Maiche, etc. Armes : de gueules, à un chevron d'or, chargé de deux aigles éployées de sable, accompagné de trois lionceaux d'or, les deux du chef affrontés.

GAUTHIER. Jean-Joseph Gauthier, né à Septmoncel, fut général et baron de l'Empire. Armes : coupé ; le 1er d'azur, à trois croissants d'argent, posés en bande, et de gueules au signe de baron tiré de l'armée ; le 2e de gueules, aux sept pointes de rochers d'argent, posées trois et quatre, la supérieure sommée d'un épervier posé du même.

GAUTIOT. Originaire de Gray, cette famille était connue dès l'an 1421. Simon Gautiot, seigneur d'Ancier, Vaire, et cogouverneur de Besançon en 1515, devint chancelier du connétable de Bourbon. Antoine Gautiot d'Ancier légua tous ses biens aux jésuites de Besançon en 1629. Alliances : du Vernois, de Montaigu, la Tour-Saint-Quentin, etc. Armes : d'azur, à une aigle essorant d'argent, armé et couronné d'or.

GAUVAIN. Le duc de Bourgogne, Jean Sans-peur, anoblit cette famille. Armes : de gueules, à l'étoile d'argent.

GAY. Cette famille, qui s'était fixée à Salins, remonte à Odot Gay, seigneur de Montafroid, maire de Poligny en 1584. Son frère était conseiller maître des comptes à Dole. Le président au parlement, Gay de Marnoz, fut confirmé dans sa noblesse en 1738. Alliances : Bergeret, Bondieu, Vigoureux, Roy, Pourtier, Girod, Matherot, etc. Armes : d'azur, à deux chevrons d'or, accompagnés de deux étoiles en chef, d'un croissant en coeur et d'une étoile en pointe, le tout d'argent. Devise: EN TOUT TEMPS GAY !

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+