22 avril 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : GE

Source : Annuaire de la noblesse de France 1866
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36594k/f393.item
GENEVOIX. La noblesse de cette famille, qui tenait des fiefs de Moyroi et de Chalain, n'est pas bien assurée. Armes : d'azur, à la fasce diaprée d'or et de sable.

Blason GENEVREYGENEVREY. Anoblie en 1531 et alliée aux Chifflet, cette famille possédait une seigneurie, de son nom qui a passé à la maison de Montureux. Armes : burelé d'or et de gueules de dix pièces.

GENOZ. La terre de Genoz, de l'ancien bailliage d'orgelet, a donné son nom à une famille qui s'éteignit en Bresse. Armes : d'azur, au chevron componné d'argent et de gueules, accompagné de trois têtes de léopards d'or, bouclées de sable.

GÉRARD. Il y a deux familles, de ce nom ; l'une de Queutrey-lez-Gray, fut anoblie en 1619 dans Nicolas et Gabriel Gérard. Armes : de gueules, à un lévrier d'argent, accolé de sable, cloué, bordé et bouclé d'or; au chef de même chargé de trois molettes de sable. L'autre remonté à Jacques Gérard de Vuillafans, qui reçut des lettres de noblesse en 1589 pour s'être chargé de l'assassinat de Guillaume de Nassau, duc d'orange. Armes : taillé d'argent et de gueules, à un lion de l'un en l'autre lampassé de gueules et armé d'azur, tenant de la droite un foudre du même.

GERMIGNEY. Jean de Germigney vivait en 1390 ; sa postérité parait s'être éteinte au XVIe siècle, après avoir possédé les seigneuries de Chargey, de Chamblay, et s'être alliée aux de Chamblay, d'Avanne, de Grussy, etc. La famille Coquelin ayant prouvé sa descendance directe des Germigney, obtint, en 1633, par patentes du roi d'Espagne, l'autorisation de quitter son nom pour reprendre celui de Germigney. Armes : d'argent, émanché de trois pièces de sable.

GESIER. Cette famille éteinte avait pour armes : de sable, à la fasce d'argent.

GEVIGNEY. Ancienne noblesse, éteinte au XIVe siècle dans celle de Pointes, qui en à relevé le nom et les armes. Messire Guillaume de Gevigney, seigneur de Genevreuille, était chevalier de Saint-Georges sous Philibert de Molans, le fondateur de l'ordre en 1400. Armes : burelé d'or et de gueules de six pièces.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+