05 juin 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : O

OCCORS. Les seigneurs d'Occors, connus dès 1321, se sont éteints au XVIIe siècle, dans la maison de Saulx-Tavannes, après avoir produit des conseillers, un abbé des Trois-Rois et deux chevaliers de Saint-George, 1474 et 1544. Alliances : Mouchet, Vy, la Baume-Montrevel, etc. Armes : de gueules, au chef d'or danché de trois pièces.

ODOT. Famille de Gray, dont était Odot Pierre, conseiller au parlement de Dole vers 1589. Armes : d'azur, à trois croissants versés d'or.

OGLIANI. Famille qui possédait au comté de Bourgogne des terres nobles, et le fief de Bouclans au XVIIe siècle.

OISELET. Famille qui existe encore en Franche-Comté, et qui est connue sous le nom d'Oiselet de Chevroz.

ORAIN. Armes : de gueules, à une bande d'or, accompagnée de trois sautoirs du même.

Blason ORBEORBE. Noblesse éteinte, originaire du pays de Vaud, et alliée aux Montfaucon.
Armes : d'or, à la croix de sable, chargée de cinq coquilles d'or.

Blason OrchampsORCHAMPS. Il y a deux localités et deux familles de ce nom. L'une a produit Pierre d'Orchamps, bailli du comté de Bourgogne en 1325, et Jean d'Orchamps, chevalier de Saint-George en 1500.
Armes : de gueules, à un chevron, accompagné de trois étoiles d'or.

Blason OrchampsDe l'autre famille, établie à Besançon, étaient Estienne d'Orchamps, cogouverneur en 1423, et Antoine d'Orchamps, en 1520 ; Claude et Léonard furent anoblis, ou plutôt confirmés dans leur noblesse en 1543.
Armes : de gueules, à une bande engreslée d'or.

La seigneurie d'Orchamps passa aux Chifflet. On trouve encore les armes d'une maison d'Orchamp ou Orchamps, qui sont : de sable, à une croix endentée d'argent.

Blason ORGELETORGELET. Armes parlantes : d'azur, à trois épis d'or.

ORILLARD. Famille originaire de Gray, et anoblie le 24 mars 1600 par l'archiduc Albert. Elle possédait les fiefs d'Aboncourt, de Vadans, de Gesier et de Gésincourt.
Armes : d'argent, à une aigle de sable; essorante d'un massacre de cerf du même.

Blason ORIVALORIVAL. Cette famille a donné plusieurs conseillers aux parlements de Dole et de Besançon, des officiers distingués et des ecclésiastiques de mérite. Son représentant actuel est conseiller à la cour impériale de Besançon. Alliances : Valimbert, Choz, Labbey, Renard, Receveur, Boudret, Baulart de Rigny, Favière, Oyselet de Chevroz, Jaquot d'Andelarre, Berbis, etc.
Armes : de gueules, à trois fasces d'or.

Blason OrnansORNANS. Originaire de la localité de ce nom, où elle possédait un fief, la maison d'Ornans, éteinte, remontait à Lancelot d'Ornans, vivant en 1351, père d'Hugues d'Ornans. Alliances : Orsans, Longevelle, Champagne, Noseroy.
Armes : d'argent, à la bande de sable, chargée de trois coquilles d'or.

Blason OrsansORSANS. Lambert d'Orsans, chevalier, vivait en l'an 1088. Renaud était maréchal de l'archevêché de Besançon, ainsi que son fils, en 1435 et 1440. Jacques d'Orsans fut chambellan et maître de l'artillerie des deux Bourgognes. Sa postérité s'éteignit au XVIe siècle, après avoir été reçue quinze fois à Saint George. Armes : d'argent, au sautoir de gueules.

OTTENIN. Gillet Ottenin, écuyer, était en 1393 châtelain de Lons-le-Saulnier. Jacques Ottenin épousa Béatrix Damedor. Armes : de gueules, à la croix d'argent, couronnée de deux croissants et de deux étoiles d'or.

OUDEAU. Emmanuel Oudeau, écuyer, chevalier de Saint- Louis, fut convoqué au banc de la noblesse en 1789.

Blason OyseletOYSELET ou OISELAY. Estienne, fils légitime d'Estienne de Bourgogne, comte d'Auxonne, et de Blandine de Cicon, vivant au XIIIe siècle, est la tige de cette maison, qui s'éteignit an siècle dernier, après avoir formé plusieurs branches. A celle de la Villeneuve appartenait Thomas François d'Oyselet, baron de la Villeneuve, comte et prince de Cantecroix, qui releva le nom et les armes des Perrenot de Granvelle, et qui eut de Caroline d'Autriche, fille légitimée de l'empereur Rodolphe, un fils dont les biens passèrent, par succession, aux la Baume Saint-Amour. Armes : de gueules, à la bande vivrée d'or.

OZANNE ou OSANNE. Jean Ozanne, de Dole, reçut des archiducs Albert et Isabelle des lettres de noblesse le 18 juillet 1606. Armes : d'azur, à trois colonnes d'argent.
Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+