27 juin 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : Q

QUANTEAL. Philippe le Bon, duc de Bourgogne, anoblit, en 1499, Humbert Quanteal, de Salins, son médecin. Ses descendants dérogèrent, car Claude Quanteal, chanoine, et Gaspard Quanteal, médecin à Salins, obtinrent des lettres de réhabilitation en 1592. Armes : de gueules, à la croix d'or, chargée en coeur d'un écu d'argent, à trois barres d'azur.

QUÉGAIN. Cette famille, qui possédait les seigneuries de Voray et de Falletans, a été admise aux assemblées de la noblesse en 1789.

QUEUVE. Guillaume et Jean de Queuve, chevaliers, reçus à Saint-George en 1502 et 1548, appartenaient à une maison éteinte. Armes : d'azur, à une cuve d'or, d'où sort une femme de carnation aux cheveux épars.

Blason QUINGEYQUINGEY. Eudes de Quingey était, en 1368, bailli général de Franche-Comté ; ses descendants, admis à Saint-George dès la création de cette confrérie, lui ont donné trois chevaliers. Simon et Jean de Quingey, son fils, étaient chevaliers d'honneur au parlement des deux Bourgognes sous le duc Philippe le Hardi. Alliances : de Montrichard, d'Auxelles, Merceret, etc., éteinte. Armes : d'argent, à la fasce de gueules, chargée de trois grelots d'or.
Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+