20 août 2008

Famille des Rotours en Normandie

DES ROTOURS, famille ancienne de Normandie, tire son origine d’un officier de l’armée de Raoul, premier duc de cette province ; elle y a servi avec distinction sous les ducs ses successeurs, et y a toujours tenu un rang honorable parmi la noblesse. Il existe des chartes originales constatant que la famille des Rotours a dota, dès le douzième siècle, la chapelle dudit lieu et plusieurs autres établissements religieux.
  1. Jean DES ROTOURS, seigneur de la paroisse de Notre-Dame des Rotours, épousa, en 1270, damoiselle Marie d’Etouché. De ce mariage vinrent :
    1. Francistin, dont l’article viendra
    2. Germain, curé des Rotours.

  2. Francistin DES ROTOURS fut chevalier de l’ordre du roi en 1302 ; il acquit la terre du Pointel, et épousa une demoiselle de la reine Jeanne, épouse de Philippe-le-Bel. De ce mariage vinrent :

  3. Jean DES ROTOURS, épousa damoiselle Denise de la Meslière, dame du Sac, d’Aimé-Guillaume, etc. De ce mariage vinrent :

  4. Jean DES ROTOURS, IIIe du nom, chevalier de l’ordre du roi, seigneur des Rotours, du Sac, etc., épousa damoiselle Alix de Monteaux, dame du Bourg-Saint-Léonard. De ce mariage vinrent :

  5. Robert DES ROTOURS, écuyer, seigneur, etc., épousa damoiselle Jeanne de Raveton. De ce mariage vinrent :
    1. Robert ;
    2. Gabriel, marié à damoiselle Jeanne de Garneto ;
    3. Jean, dont l’article viendra ;
    4. N***, mariée à M. de Mathan ;
    5. N***, mariée à M. de Belville ;
    6. N***, mariée à M. de Mélenger ;
    7. N***, mariée à M. du Fay ;
    8. N***, mariée à M. de Corday.

  6. Jean DES ROTOURS (1), Ive du nom, épousa damoiselle Denise de Fallix, dame du Coudray au Maine. De ce mariage vinrent :
    (1) Lots et partages fait par Jean des Rotours, de la succession de Robert des Rotours. Autres lots devant les tabellions de Falaise, le 2 novembre 1464. Aveu rendu au roi par lesieur des Rotours, du 17 février 1503, de la terre du Sac, et autres pièces relatées dans l’ordonnance du 11 septembre 1641, sur la famille des Rotours.
    1. Robert, seigneur des Rotours et du Coudray, épousa damoiselle Charlotte de la Roy, dame de la Chapelle, d’Audigny, etc. De ce mariage vinrent :a. Robert, chevalier de l’ordre du roi, qui épousa damoiselle Barbe de la Milleraye, dont est issu deux filles : l’une mariée à M. de la Feuillaye, chevalier de l’ordre du roi, l’autre au baron de Charnazey ;b. Samson ;c. Julien, marié à damoiselle Nicole de Vassy-la-Forest, dont est issu Jean, Jacques, Charles, et quatre filles, dont une mariée à Jean de Marguerit, seigneur du Busq ; avocat-général au parlement de Rouen (On trouve la preuve de ce mariage écrite dans l’Histoire généalogique de France, tome 6, p. 643, B. );
    2. Jean ;
    3. François, dont l’article viendra ;
    4. René ;
    5. Guillaume ;
    6. Samson.

  7. François DES ROTOURS, seigneur du Sac et d’Aimé-Guillaume, fut marié en 1512 avec damoiselle Françoise de Seran, paya 56 liv. pour la part à laquelle il aurait été imposé pour la rançon du roi Français. De ce mariage vinrent :
    1. Louis DES ROTOURS, guidon de la compagnie de M. le comte du Lude, fut tué en Piémont à la prise de Carignan le 23 décembre 1555. Il était chevalier de l’ordre du roi ;
    2. Pierre, dont l’article viendra.François des Rotours épousa en secondes noces Marie de Vieux-Court, dont sont issus : a. Charles, curé du Sac ; b. Jean, marié à mademoiselle de Frequin ; c. Guillaume, moine à l’abbaye de Saint-Etienne de Caen, dont il fut élu prieur en l’an 1575 ; d. Julien, moine en la même abbaye.

  8. Pierre DES ROTOURS, seigneur du Sac et d’Aimé Guillaume, reçut de Henri IV, par acte donné au camp d’Argentan, le 30 décembre 1589, une exemption de logement et fournitures de guerre avec permission d’apposer ès principaux portaux de ses maisons les armoiries et pannonceaux dudit roi : reçut aussi de François de Bourbon, duc de Montpensier, une lettre dont nous donnons ici l’extrait.
    « Monsieur de Sac, il s’offre une occasion de faire un bon et signalé service au roi, monseigneur, en qui importe le bien et repos du pays ; je vous scais si affectionné à l’un et à l’autre, comme vous ave très-bien témoigné en ce qui s’est cy-devant passé, que je me promets que vous ne voudrez faillir au besoin, etc. Je prie le Créateur vous donner, monsieur de Sac, ce que vous désirerez. Caen, etc. Votre bien bon ami. François de Bourbon. »
    Il fut marié à damoiselle Anne de Vauquelin, fille de M. le baron de Sacy, avocat-général et conseiller au parlement de Rouen. De ce mariage vinrent :
    1. Michel ;
    2. Guillaume, dont l’article suit ;
    3. François ;
    4. Louis, et deux filles.

  9. Guillaume DES ROTOURS, seigneur d’Aimé-Guillaume, épousa damoiselle Péronne de Marguerite, dame de Saint-André, de Briouse et de la Roque. De ce mariage vint :

  10. Julien DES ROTOURS, seigneur de la Motte, baptisé en la paroisse du Sac le 6 septembre 1612, épousa damoiselle Marguerite de Cairon, par traité devant les notaires de Vire, du 24 mai 1626. De ce mariage vinrent :
    1. Jacques, dont l’article viendra ;
    2. Philippe ;
    3. François, et deux filles : l’une mariée à M. de Banville-Truttemer, l’autre à M. René de Sainte Marie

  11. Jacques DES ROTOURS, seigneur de Saint-André, épousa, par contrat du 14 août 1676, damoiselle Catherine Larcher. De ce mariage vinrent :
    1. Jacques-Philippe ;
    2. Charles, marié à damoiselle de Cairon. De ce mariage est issu un fils nommé Michel-Jean-Charles, lequel a été page de monseigneur le duc d’Orléans. Il existe un certificat de M. René-François-Pierre de la Cour, généalogiste de la maison d’Orléans, constatant la noblesse dudit des Rotours pour son admission aux pages, de 1er juin 1753.
    3. Julien, dont l’article suit

  12. Julien DES ROTOURS, seigneur de Saint-André, garde-du-corps du roi, épousa, par contrat devant les notaires de Vire, du 4 mai 1728, damoiselle Marie-Léonore Desmonts, dame de la Lande, Vaumont, etc. De ce mariage vinrent :
    1. Michel-Nicolas-Julien-Joseph, page de la grande écurie, né le 4 mai 1741, décedé sans hoirs à la Lande-Vaumont le 17 août 1761 ;
    2. Jacques-Augustin, dont l’article suit.

  13. Jacques-Augustin DES ROTOURS, chevalier baron de Chaulieu, seigneur et patron des paroisses de la Lande-Vaumont, Saint-Martin et Saint-Sauveur de Chaulier, Truttemer-le-Petit, de Crepeau et Montaigu, de la Chapelle, de Saint-Maur-sous-Vire, etc., chevau-léger de la garde du roi, épousa, en premières noces, damoiselle de l’Abbey, dont sont issues deux filles : et, en deuxièmes noces, damoiselle Louise-Félicité Fortin de Marcennes. De ce mariage sont venus :
    1. Louis-Jules-Auguste des Rotours, dont l’article suit.
    2. Gabriel-François des Rotours, chevalier, marié à damoiselle Joséphine Dubuisson de Courson, dont : 1.° Léon ; 2.° Alexandre-Antonin.

  14. Louis-Jules-Auguste DES ROTOURS, chevalier, baron de Chaulieu, né en 1781, a capitaine dans l’armée catholique et royale sous les ordres de M. le comté Louis de Frotté, a eu le bras fracassé d’une balle à l’affaire de Vire en 1799, a épousé en 1801 demoiselle Antoinette Adélaïde du Buisson. De ce mariage vinrent :
    1. Raoul-Gabriel-Jules ;
    2. Hugues-Antoine ;
    3. Marie-Thaïs ;
    4. Anne-Alix.

Saint-Maur-des-Bois, La Chapelle, Chaulieu, TruttemerSaint-Maur-des-Bois, La Chapelle, Chaulieu, Truttemer

La famille des Rotours porte pour armes : « D’azur à trois besans d’argent, posés 2 et 1. » Ces armes se trouvent dans l’armorial de Normandie ; sur d’anciens tombeaux dans l’église des Rotours ; dans les ruines de la chapelle de Saint-Maur sous Vie château de Vire, etc.

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 203
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+