04 octobre 2008

de Barras — La Penne, St Laurent, Thoard et Castellar

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise
Gallica/BnF :
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328.image.f76
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328.image.f324
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328.image.f45
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328.image.f68
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328.image.f42

DE BARRAS. — La Penne

Entre le P. G., etc., et messire Charles de Barras la Penne, chevalier, maréchal de camp des armées de Sa Majesté, capitaine de l'une de ses galères, etc.
Transaction passée avec Charles premier, comte de ceste province, et messire Féraud de Barras, grand commandeur de la religion de Malte aux parties cis marines en deçà de la mer, pour raison du château et ville de Manosque, de l'année 1262.

Donation faite par Charles second, comte de ceste province, en faveur de Guillaume de Barras, en récompense des signalés services par lui rendus, des places, terres et seigneuries de Barras et sa vallée, les châteaux et lieux de Thoard et Mellan, Auribeau, Castellar et St Esteve avec tous leurs droits et appartenances, du 24 février 1294.

Quittance concédée par Guillaume de Barras second, seigneur d'Auribeau, en faveur de noble Raybaud de Barras, son beau-père, du 15 juillet 1344.

Transaction passée par noble Jacques de Barras, fils dudit Guillaume second, avec le couvent des Frères Prêcheurs de la Baume de Sisteron, pour raison des légats que ses prédécesseurs avoient fait audit couvent, du 15 février 1398.

Investiture et hommage passé par noble Jean de Barras, fils dudit Jacques, de la terre de Corbières, du dernier janvier 1403.

Testament dudit noble Jean de Barras par lequel institue son héritier autre Jean de Barras, son fils, et substitue, en cas de décès sans enfants, noble Elzéar de Barras, son autre fils, du 15 octobre 1420.

Testament dudit noble Elzéar de Barras, par lequel il fait légat à Victor prieur du Castellar, l'un de ses enfants, et institue ses héritiers nobles Louis, Jacques et Noël, ses autres enfants, du 24 février 1475.

Lettres patentes du roi Charles huitième, portant confirmation des dons et privilèges qu'avoient esté faits par Charles second à Guillaume de Barras en faveur dudit noble Louis de Barras, fils ainé dudit noble Elzéar, et chambellan dudit roi Charles, du mois d'avril 1480.

Mariage dudit noble Louis de Barras avec demoiselle Marguerite de Vintimille, du 23 novembre 1455.

Testament dudit noble Jacques de Barras, l'un des enfants dudit Elzéar, par lequel apert avoir heu trois enfants, savoir : Pierre, Antoine et Beltolde, du 4 avril 1513.

Testament dudit Beltolde du 13 octobre 1515.

Lettres de provision de commanderie octroyées par le grand maitre de Roddes en faveur dudit noble Antoine de Barras, du 8 octobre 1581.

Mariage de noble Antoine de Barras, fils dudit noble Pierre, du 16 septembre 1528.

Hommage passé par ledit noble Antoine de Barras à François premier des terres de Mellan, Thoard et la Penne, du 25 avril 1531.

Testament dudit noble Antoine de Barras, fils dudit noble Pierre, par lequel apert avoir eu pour fils Antoine second, César et Gaspar, du 5 septembre 1575.

Mariage dudit noble Antoine de Barras second avec demoiselle Lucresse d'Agoult, du 10 février 1577.

Mariage de noble Antoine de Barras, troisième fils dudit noble Antoine de Barras second, avec demoiselle Marguerite de St Martin, du 21 juillet 1609.

Testament dudit noble Antoine de Barras, troisième, par lequel apert avoir eu trois enfants, savoir ledit défendeur, Gaspar de Barras, sr de la Penne, Frédéric de Barras, sr de Barras, et Pierre de Barras, du 2 mai 1624.

Preuves de chevalier de la religion de St Jean de Jérusalem dudit noble Fédéric de Barras, du mois de juin 1632.

Congé donné par le comte d'Harcourt au défendeur, capitaine dans le régiment du Roure de la compagnie d'Italie, à sa maison, à cause de sa maladie, du dernier octobre 1640.

Autre congé donné par ledit comte d'Harcourt audit défendeur du dernier septembre 1641.

Lettre missive écrite par le sr intendant de l'armée d'Italie audit défendeur, en qualité de commandant dans la garnison de Seneillan en Piémont.

Autre lettre écrite par le sr de Castellan, lieutenant général en ladite armée, audit défendeur en ladite qualité de commandant, du 30 mars 1643.

Lettres patentes de Sa Majesté de provisions de la charge de lieutenant colonel au régiment de Caderousse, en faveur dudit défendeur, du 2 janvier 1645.

Lettre de cachet de Sa Majesté adressante audit défendeur en qualité de major au régiment de Provence, lui octroyant par icelle, un soldat pour chaque compagnie par dessus les émoluments attribués à sa charge, du 18 septembre 1654.

Ordonnance du duc d'Espernon, colonel de l'infanterie, portant que les émoluments y énoncés seront remis au major et non aux commandants, du 15 janvier 1655.

Lettres de cachet de Sa Majesté, adressée audit défendeur, portant établissement, en sa faveur, du gouvernement de là ville des Saintes Maries, du 26 avril suivant.

Lettres d'attantes de provision dudit gouvernement en faveur dudit produisant, du 30 dudit mois d'avril.

Ordonnance du duc de Mercosur, gouverneur en ceste province, portant injonction aux consuls de ladite ville des Saintes Maries de reconnaitre ledit défendeur pour leur capitaine et gouverneur.

Ordonnance portant que les consuls de ladite ville fourniront audit défendeur, suivant les ordres de Sa Majesté cinquante hommes pour la garnison.

Lettres de cachet de Sa Majesté de payer les appointements de major audit défendeur quoi que absent.

Lettres patentes de sad. Majesté portant don en faveur dudit défendeur de la somme de deux mil livres de pension en récompense de signalés services à lui rendus, du 12 novembre 1655.

Lettres patentes portant provision d'une compagnie dans le régiment de ceste province en faveur du susdit défendeur, du 26 mai 1656.

Brevet expédié au même défendeur, portant don en sa faveur de la charge de maréchal de camp dans l'armée d'Italie, commandée par le duc de Mercœur, du 12 août 1656.

Autre lettre de cachet audit duc de Mercœur de faire exercer audit défendeur ladite charge et de reconnaitre pour tel dans l'armée.

Certificat dudit duc de Mercœur que ledit défendeur a exercé ladite charge dans ladite armée, du premier novembre audit an.

Brevet de Sa Majesté portant provision d'une charge de capitaine dans l'une de ses galères, en faveur du même défendeur.

Lettre écrite par feu le cardinal de Mazan audit défendeur, par laquelle le remercie des nouvelles et avis qu'il a appris par des lettres de son zèle au service du roi.

Deux autres lettres dud, sr cardinal Mazarin.

Autre lettre dudit sr cardinal audit défendeur par laquelle il le prie d'assurer les consuls d'Arles qu'il répondra à Sa Majesté de leur zelle à son service, et lui recommande le soin de l'embarquement des troupes.
Fait à Aix, le 25 mai 1667.

DE BARRAS. — St Laurent

Entre le P. G., etc., et noble Henry de Barras, sr de St Laurent, etc.
Testament de noble Jean de Barras, du 15 oct. 1420, par lequel institue son héritier Jean de Barras, son fils, et lui substitue Elzéar de Barras, son autre fils.

Extrait d'hommage passé par ledit noble Elzéar, l'un des fils dudit noble Jean, aux Comtes de Provence des terres et seigneuries de Melancet de Thoard, du 21 septembre 1435.

Testament dudit noble Elzéar de Barras, par lequel aurait institué ses héritiers Louis, Jacques et Noël, ses enfants, du 24 avril 1475.

Mariage de noble Noël de Barras, l'un des fils et cohéritiers de noble Elzéar de Barras, avec noble Jacquette d'Orsière, du 17 avril 1479.

Lettres de commission du Roi René, portant commission en faveur dudit noble Noël de la charge de viguier et capitaine en la ville de Seyne, en récompense de ses services, de l'année 1476.

Mariage de noble Louis de Barras, fils dudit noble Noël, avec demoiselle Honorade de Vintimille, dame de St Laurent, du 19 juin 1541.

Testament dudit noble Louis, par lequel il conste que nobles François, Charles et Jacques de Barras estoient ses enfants, du 7 mars 1591.

Extrait de dénombrement donné au Roi par ledit noble Louis de Barras de partie de la terre et seigneurie dudit St Laurent et autres droits y mentionnés.

Extrait de mariage dudit noble François de Barras, l'un des fils dudit noble Louis, avec demoiselle de Demandols, du 16 octobre 1578.

Hommage preste au Roi par ledit noble François, de partie de la terre et seigneurie de Clumanc, du 25 1581.

Testament de ladite demoiselle de Demandols, femme dudit noble François de Barras, par lequel il résulte que noble Jean, Melchion, Claude et Jean estoient ses enfants et dudit noble François, du 24 mars 1591.

Mariage de noble Claude de Barras, l'un desdits enfants dudit noble François, avec demoiselle Magdeleine de Requiston, du 24 novembre 1628.

Testament dudit noble Claude de Barras, par lequel il conste entre autres, que ledit défendeur est un de ses fils légitime et naturel, du 22 septembre 1652.

Lettres de profession obtenues par noble Melchion de Barras, frère dudit défendeur, en qualité de chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, de l'année 1545.

Criées annuelles faites par tous les coseigneurs dudit lieu de St Laurent du 10 août 1657.

Baptistère dudit défendeur, par lequel il apert estre fils dudit noble Claude de Barras et de la demoiselle de Réquiston, du 14 novembre 1631.
Fait à Aix, le 23 janvier 1668.

DE BARRAS. — Thoard et Castellar

Entre le P. G. etc., et noble Louis de Barras, sieur de Castellar, etc..

Mariage dudit défendeur, fils de noble Hélion de Barras, avec demoiselle Blanche de Laugier, dans lequel est aussi qualifié noble, du 9 octobre 1650, Binaud notaire.

Testament dudit noble Hélion de Barras, par lequel il institue son héritier ledit noble Louis de Barras, son fils, du 8 octobre 1656. Curriol, notaire dudit Castellar.

Mariage dudit noble Hélion de Barras, sr dudit Castellar, fils de noble Alexandre de Barras, avec demoiselle Blanche Debézieux, du 28 juillet 1624, signé Amoreux.

Deux autres extraits de mariage dudit feu noble Alexandre de Barras fils de noble Hélion de Barras, sieur de Fontenelles, l'un avec demoiselle Magdeleine de Barras et l'autre avec demoiselle Marguerite de Benaud du dernier juillet 1583, signé Brianson et 1 avril 1598, signé Baude.

Requête présentée au nom dudit noble Alexandre de Barras au duc d'Espernon, par laquelle icelui est qualifié être noble capitaine, du 1er mai 1595.

Mortuorum dudit noble Alexandre de Barras, du 26 juillet 1621.

Testament dudit feu noble Hélion de Barras, par lequel apert être père dudit Alexandre de Barras, du dernier juin 1659, notaire Gastinel (?), du Dauphiné.

Mariage de noble Honoré de Barras, sieur de la Robine, fils de noble Antoine de Barras, sieur de Mirabel, avec demoiselle Catherine de Matheron, du xi novembre 1513.

Testament dudit noble Honoré de Barras, par lequel apert que ledit noble Hélion de Barras estoit son fils, du 6 février 1541, Paullony notaire.

Preuves et enquêtes faites de Testât et généalogie de noblesse de ladite maison de Barras, sur la présentation de frère François de Barras, pour chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, par les commissaires députés, du 9 décembre 1548.

Hommage preste par les particuliers de Mirabeau, y dénommés, en faveur dudit noble Honoré de Barras et Joseph de Barras, son frère, fils et héritier dudit noble Antoine, du xi avril 1491.

Testament de noble Jean de Barras, sieur de Mirabeau, par lequel institue noble Antoine de Barras, son fils, son héritier, du dernier juin 1467, reçu par Claude Raymondi.

Autre testament de noble Jacques de Barras, sieur dudit Mirabeau, père dudit Jean, par lequel institue son héritier noble Rolland de Barras, un de ses enfants et, à son défaut, ledit noble Jean, son fils, du 3 mars 1419, André Roche, notaire.

Autre testament de noble Barras de Barras, fils de noble Bertrand, par lequel institue ses héritiers nobles Jacques et Raymond de Barras, ses enfants, du 20 octobre 1390, notaire Michel Alexis.

Hommage preste par les habitants dudit Mirabel en faveur dudit noble Bertrand de Barras, sieur d'Aiglun et dudit lieu de Mirabel, du 24 février 1325.

Hommage passé par ledit noble Bertrand de Barras en faveur du comte de Provence du 1 avril 1307, notaire Martin.
Fait à Aix, le 28 mars 1667.

DE BARRAS. — Thoard et la Penne

Entre le P. G., etc., et nobles Gaspard et Phédéric de Barras, sieurs de la Penne et, en partie, de Thoard et de Mellan, etc.
Transaction solennelle passée entre Charles premier, comte de ceste province, avec Féraud de Barras, grand commandeur aux parties cis marines au deçà de la mer, au nom de l'ordre, pour raison du château et ville de Manosque et autres biens du même ordre, de l'année 1262.

Donation faite par Charles second, comte de ced. pays, en faveur de noble Guillaume de Barras, fils ainé de Raimond, sieur de Mellanc, en récompense des signalés services à lui rendus, des places, terres et seigneuries de Barras et sa vallée, des château et ville de Thoard et dudit Mellan, Auribeau, Castellar et St Esteve, avec tous leurs droits et appartenances, tant en lui qu'à sa postérité, du 24 février 1294 et par laquelle lui attribue même la qualité de mililis, signé Coquillac.

Quittance concédée par noble Guillaume de Barras second, fils de Guillaume premier, à noble Raybaud de Barras, son beau père, du 5 juillet 1344.

Transaction passées entre noble Jacques de Barras, fils dudit noble Guillaume second et les Frères Prêcheurs de la Baume de Sisteron, pour raison des légats que ses prédécesseurs leur avoient faits, du 15 février 1398.

Hommage et investiture de la terre de Corbières passé par noble Jean de Barras, fils dudit Jacques, au comte de Provence, du dernier janvier 1403.

Testament dudit noble Jean de Barras, par lequel apert avoir heu nobles Jean et Elzéar de Barras pour enfants, du 15 octobre 1420, instituant pour son héritier ledit Jean et lui substitue ledit noble Elzéar de Barras, son autre fils.

Transaction passée entre ledit noble Elzéar de Barras et la communauté de Thoard, du 27 juillet 1467.

Testament dudit noble Elzéar, du 24 avril 1475, par lequel fait légat à Victor, prieur du Castellar, l'un de ses enfants, et substitue ses héritiers également nobles Louis, Jacques et Noël, ses autres enfants, avec clause de substitution de l'un à l'autre.

Lettres patentes du roi Charles huit, portant confirmation de la donation faite par Charles second à Guillaume de Barras, seigneur de Mellan, en faveur dudit noble Louis de Barras et François, son fils, avec Antoine de Laugier, Romaine de Barras, sa femme, et autres coseigneurs de Thoard, du 8 juin 1491, signé Piton.

Testament de noble Jacques de Barras, un des fils dudit Elzéar, des 9 avril 1504 et 4 avril 1513, où apert avoir eu trois enfants savoir Pierre, Antoine et Beltholde, tous lesquels qualifiés nobles.

Provision de commanderie obtenue du grand maitre par ledit noble Antoine, chevalier dudit ordre, du 8 octobre 1521.

Mariage dudit noble Antoine, fils dudit noble Pierre, avec demoiselle Louise de St Germain, du 16 septembre 1528, signé démentis.

Hommage passé par ledit noble Antoine de Barras à François premier des terres de Mellan, Thoard et la Penne, du 26 avril 1531.

Testament dudit noble Antoine, fils de Pierre, où apert avoir eu trois enfants, savoir Antoine second, César et Gaspard de Barras, tous qualifiés nobles, du 7 septembre 1575.

Mariage dudit noble Antoine de Barras second avec demoiselle Lucresse d'Agoult, du 10 février 1597.

Mariage de noble Antoine de Barras, troisiesme fils de noble Antoine Barras second, avec demoiselle Marguerite de St Martin.

Testament dudit noble Antoine de Barras troisiesme, où apert avoir eu quatre enfants savoir ledit défendeur, Fédéric, nobles Charles de Barras, maréchal de camp aux armées de Sa Majesté, et capitaine d'une de ses galères, et noble Pierre de Barras, du second mai 1624.

Preuves faites sur la réception de chevalier dudit Phédéric de Barras.

Mariage dudit défendeur avec demoiselle Magdeleine de Serre, du 4 mars 1647, signé Tronc, notaire.

Autre mariage dudit noble Phédéric, chevalier, avec demoiselle Catherine de Castellane, du 24 février 1548, signé Massot.

Commission donnée audit noble Gaspard de Barras de la charge de capitaine dans le régiment du Roure, du 16 octobre 1635.

Lettres d'état de Sa Majesté expédiées audit noble Gaspard de Barras, pour l'effet de ladite charge de capitaine, du 14 avril 1636.

Autres lettres d'état aux mêmes considérations.

Quatre certificats faits par le comte d'Harcourt pour raison du service rendu à Sa Majesté par ledit noble Gaspard de Barras, en ladite charge de capitaine dans le régiment de Servières ; la même charge de capitaine a esté accordée par Sa Majesté audit noble Gaspard de Barras, dans le régiment de Caderousse.
— Fait à Aix, le 13 mai 1667.

DE BARRAS. — Thoard et Melan

Entre le P. G. etc., et n. Charles de Barras, sr de Mellan et en partie de Thoard, Jean et autre Charles de Barras, sieur de Valescriche et de St Jean, Jacques et Toussaint de Barras, frères, etc.
Transaction passée entre Charles premier, comte de Provence, avec frère Féraud de Barras, commandeur de Lhospital St Jean de Jérusalem sur les def et autres prétentions y mentionnées, de l'année 1262, signé Bougerel.

Quittance concédée par Guillaume de Barras second, sieur d'Auribeau, à Reynaud de Barras, son beau-père, du 5 juillet 1344.

Transaction passée entre Jacques de Barras, fils dudit Guillaume, qualifié noble, avec le couvent des Frères Prêcheurs de Sisteron, du 15 février 1398.

Hommage passé par noble Jean de Barras, fils dudit Jacques, au comte de Forcalquier de la terre de Corbières, du dernier janvier 1403.

Testament dudit noble Jean de Barras, fils de Jacques, par lequel institue son héritier noble Jean de Barras, son fils, et lui substitue noble Elzéar de Barras, son autre fils, du 15 octobre 1420.

Hommage passé par ledit noble Elzéar de Barras au comte de Provence des terres de Mellan et de Thoard, tant en son nom que de demoiselle de Chaussegros sa femme.

Testament dudit noble Elzéar de Barras, par lequel apert que Louis, Jacques et Noël Victor de Barras sont ses enfants et qui ont été tous qualifiés nobles, du 24 avril 1475, signé Gaudemar.

Commission adressée par le roi René audit noble Noël de Barras, en qualité de capitaine viguier de la ville de Seyne, du 10 octobre 1476.

Mariage dudit noble Noël de Barras avec demoiselle Jacquette d'Horsière, du 7 janvier 1479.

Confirmation des dons et privilèges y mentionnés attribués par le roi Charles huit, en faveur dudit noble Noël, dans laquelle sont insérés les privilèges par Charles second à Guillaume de Barras premier, ensemble de ceux accordés par ledit Charles huit en faveur dudit noble Louis de Barras, son chambellan, de l'année 1491, le tout confirmé audit Noël, le 20 juin 1493.

Investiture obtenue par ledit noble Noël de Barras des biens nobles y mentionnés de la chambre des Comptes et maitres rationaux, du 16 janvier 1502, avec investiture prinse par ledit noble desdits maîtres rationaux, du 4 mai 1503.

Quatre autres investitures entre lesd. parties, du 4 mars 1504.

Dispense accordée par l'évêque de Digne à frère Antoine de Barras, chevalier de Roddes, fils de Jacques et neveu dudit Noël, du 14 mars 1515.

Lettres de clerc obtenues par noble Jean de Barras, fils dudit Noël, du 8 novembre 1509.

Investiture prinse par ledit noble Jean de Barras des terres et seigneuries à lui délaissées par ledit noble Noël de Barras, son père, du 20 février 1514.

Acte de dénombrement des terres, fiefs et biens nobles des lieux de Mellan, Thoard et la Penne, baillé par ledit noble Jean de Barras, par lequel apert que Charles de Barras, Louis de Barras, frère Pierre de Barras, chevalier et depuis commandeur, sont ses enfants, dans lequel sont tous qualifiés nobles, du 23 janvier 1553, signé Honorât.

Provision obtenue par ledit noble Pierre de Barras du grand maitre de Malte de la Commanderie y exprimée, du 22 octobre 1556.

Mariage de noble Charles, autre fils dudit noble Jean, avec demoiselle Andrieve Ferrier, du 26 décembre 1559.

Extrait d'arrêt du 18 juin 1574, par lequel apert ledit noble Charles de Barras être fils dudit Jean.

Mariage dudit noble Pierre de Barras, sieur de Mellan, fils dudit noble Pierre, avec demoiselle Marguerite de Baschi, du 3 mars 1589.

Hommage passé par ledit noble Pierre de Barras en faveur de Sa Majesté, des terres, places et seigneuries y mentionnées, du 15 décembre 1596, signé Tisaty.

Mariage de Jean de Barras, écuyer, fils dudit noble Pierre, avec demoiselle Marguerite de Castellane, du 4 décembre 1612, signé Maurin et Grimaudit

Mariage de Charles de Barras, sieur de Mellan et en partie de Thoard fils dudit Jean de Barras, et icelui dudit noble Pierre, avec demoiselle Louise d'Hesmivy, du 24 octobre 1655.

Mariage de noble Louis de Barras, fils de feu noble Jean, avec demoiselle Esclarmonde de Monier, du 29 mars 1556, signé Pelisseri.

Mariage de noble Pierre de Barras, fils dudit noble Louis, avec demoiselle Catherine de Meynier, du 15 mai 1607, signé Plan et Amoreux.

Testament dudit noble Pierre de Barras par lequel apert que ledit noble Charles de Barras, sr de Mellan et de Thoard, l'un des défendeurs, est son fils, du 2 septembre 1641.

Mariage dudit noble Jean de Barras, sieur de Aalescriche, autre fils dudit noble Pierre, avec demoiselle Isabeau de Moriez, du 24 mai 1639, signé Bauson et Silvy.

Mariage de noble Louis de Barras, avec demoiselle Lucrèce de Baschi, du 16 août 1609, signé Gaillard et Roux.

Testament dudit noble Louis de Barras, apert par icelui ledit noble Charles de Barras, sieur de St Jean, autre défendeur, être son fils, du 30 novembre 1650.

Mariage dudit noble Charles de Barras, sr de St Jean, avec demoiselle Catherine de Gastinel, du 9 janvier 1644, signé Massot et Amoreux.

Mariage passé entre noble Charles de Barras, cadet de Mellan, père desdits nobles Jacques et Toussaint de Barras, défendeurs, du 20 janvier 1619.

Baptistère dudit noble Jacques de Barras, fils dudit Charles, du 16 juin 1633.

Baptistère dudit Toussaint de Barras, autre défendeur, autre fils dudit Charles du 1 novembre 1643.
— Fait à Aix, le 26 mars 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+