09 avril 2009

Crestin (de)

CRESTIN (DE), famille noble de Franche-Comté, ou elle réside encore de nos jours
  1. Abraham CRESTIN, qualifié noble et écuyer, était en 1582, gouverneur de la justice et prévôt d'Orgelet, et fut, de 1585 à 1593, maire de la même ville. Il avait épousé Jacqueline, fille de noble Claude des Bordes, écuyer de l'écurie du roi, seigneur du Châtelet en Bresse, et de Barbe de Bussy. De ce mariage vint :

  2. Philibert CRESTIN, qui fut seigneur de la Ferté, dans la terre de Saint-Claude ; il mourut en 1608. Il avait épousé Loïsa Meynier, fille de noble Jean Meynier de la Salle et de Victoire-Claudine de Millet. De ce mariage vinrent :
    1. Ferdinand, qui fut seigneur de la Ferté, et qui, de son mariage avec Jeanne, fille de noble Claude Pariset et de Jeanne Vuillot, eut Otherin, seigneur de la Ferté, qui fut assassiné le 23 décembre 1640, et fonda les Carmes de Saint-Claude, qui héritèrent de lui ;
    2. Claude, dont l'article suivra ;
    3. Christienne, qui s'allia avec noble Sébastien de Charnage.

  3. Claude CRESTIN fut lieutenant des troupes des ville et terre de Saint-Claude, par brevet du 14 septembre 1617. Il fut, pendant la guerre contre les Suédois, en 1636 et 1637, adjudant du comte du Watteville, commandant des troupes de la province. Il mourut en 1651 ; il avait épousé, le 11 octobre 1608, 1.° Anne Millet, dont il eut :
    1. Jean-Baptiste, qui fut officier au service d'Espagne, et mourut à Naples, sans alliance ;
    2. Affricain, qui fut officier au service d'Espagne, et servit en Italie et qui épousa, en 1644, Philiberthe Piard, dont il eut plusieurs enfants. Le dernier rejeton de cette branche est Marie-Josèphe Crestin, alliée avec Claude-François-Gabriel Crestin dont il sera parlé ci-après.

    Claude CRESTIN épousa 2.° le 20 avril 1632, Pernette, fille de noble Jean Bunod, procureur du roi à Orgelet, et secrétaire de leurs altesses sérénissimes. Il eut de ce mariage :
    1. Jean, dont l'article viendra ;
    2. Sébastien, mort en bas âge ;
    3. Michel-Ange, mort sans-alliance ;
    4. François, né le 17 mai 1640, mort diacre ;
    5. Antonia-Gasparde, morte en bas âge ;
    6. Henriette-Claudine, religieuse à Saint-Amour.

  4. Jean CRESTIN naquit à Orgelet en 1634, et mourut à Saint-Claude le 29 novembre 1709. Il avait épousé, à Saint-Amour, le 28 octobre 1664, Gabrielle, fille de noble Claude de Branges et de Louise Benoît. Leurs enfants furent :
    1. Alexis, dont l'article suivra ;
    2. Gaspard, qui a formé une branche rapportée plus bas ;
    3. Claude-Joseph, prêtre.

  5. Alexis CRESTIN naquit à Saint-Claude le 29 mai 1679 ; il fut docteur ès droits, et mourut le 22 janvier 1723. Il avait épousé, le 16 mai 1719, Marie-Josèphe, fille de noble Christophe de Grivel de Lons-le-Saunier. Les enfants de ce mariage furent :
    1. Christophe, dont l'article viendra ;
    2. Joseph-Gabriel, docteur de Sorbonne, chanoine et grand-vicaire à Nancy et à Auch, et prieur de Grasville, mort en 1785.

  6. Christophe CRESTIN naquit le 19 décembre 1720, et mourut le 4 août 1786. Il fut garde-du-corps du roi puis officier de cavalerie au régiment de Bourbon-Busset. Il s'allia, le 9 mai 1757, avec-Marie-Françoise, fille d'Alexis Bayard de la Ferté grand juge à Saint-Claude. Leurs enfants sont :
    1. Jean-Baptiste-Denis, docteur en théologie et ancien chanoine de la métropole de Besançon, a émigré en 1792 ;
    2. Jean-Joseph, dont l'article viendra ;
    3. Alexis-Ignace, né le 19 décembre 1763, émigré et est mort à Batavia en juillet 1794. Il servit dans la marine royale, fut lieutenant de vaisseau en 1787, et fut de l'expédition destinée à la recherche de M. de La Pérouse, pendant laquelle il fut promu au grade de capitaine de vaisseau, et nommé chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

  7. Jean-Joseph CRESTIN, né le 5 mai 1762, a servi dans le corps royal de l'artillerie, et fut capitaine au régiment d'Auxonne, en mai 1789. Il a émigré en 1792, et a fait une campagne à l'armée des princes, puis quatre autres campagnes dans l'armée anglaise. Il s'est allié à Besançon, en 1806, avec mademoiselle Césarine, fille de messire-Nicolas-Eugène Droz, conseiller au parlement de Franche-Comté. De ce mariage est né, en 1808, François-Xavier Jules.
Autre branche
  1. Gaspard CRESTIN, second fils de Jean et de Gabrielle de Branges, né le 1er décembre 1682, fut licencié ès lois. Il avait épousé, en 1709, Anne-Catherine Nicod de la Ferté, dont il eut :
    1. Jean-Baptiste-Gabriel, qui suivra ;
    2. Philippe-Joseph, mort sans alliance, en 1799. Il fut capitaine de cavalerie, et chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

  2. Jean-Baptiste-Gabriel CRESTIN, né le 26 août 1711, mourut en 1766 : il fut maire à Saint-Claude. De son mariage, avec Anne-Thérèse Cactaud, il eut les enfants suivants :
    1. Constantin-François-Gabriel, qui suivra ;
    2. Marie-Josèphe, morte en bas âge.

  3. Claude-François-Gabriel CRESTIN est né le 23 février 1743. Il s'est allié, en 1768, avec Marie-Josèphe, fille de Jean-Baptiste Crestin, seigneur d'Amange, et garde-du-corps du roi. Il est docteur ès droits et président du tribunal de Saint-Claude. Il a de son mariage Jean-Baptiste-Joseph, qui suit :

  4. Jean-Baptiste-Joseph CRESTIN, né à Saint-Claude, le 11 novembre 1769 ; il est maire de cette ville et a de son mariage, avec Eugénie Nicod, Anne-Léon, né le 21 novembre 1803.
Armes : « de sable au chevron d'or, à trois larmes d'argent, posés 2 et 1 »

FIN DU TOME PREMIER.

2 commentaires:

patrick a dit…

Bonjour. Savez-vous si Marie Françoise Bayard de la Ferté avait une soeur nommée Sophie.
Je possède le portrait de Ignace Alexis Bayard de la Ferté 1722-1789, grand juge et maire de Saint-Claude qui épousa Reine Claude Brody

Gilles a dit…

Bonjour Patrick. Il semble bien qu'Ignace Alexis Bayard de la Ferté ait eu une fille prénommée Sophie Élisabeth.

Données trouvées sur geneanet :

Née le 23 avril 1762 à Saint-Claude dans le Jura
Décédée le 28 avril 1844 à Saint-Claude

Parents:
* Ignace Alexis Joseph BAYARD de LA FERTÉ 1722
* Reine Claudine Nicole BRODY de CHARCHILLAT 1741

Mariée le 14 juin 1796, à Saint-Claude avec Pierre François Gabriel BUFFET

Sources :

Arbre de Michel Duvaltier

Arbre d'Henri Beaudoin

Voir aussi :

Histoire de l'abbaye de St-Claude

Quand au portrait d'Ignace Alexis Bayard, si vous en aviez une copie numérique, j'aimerais bien que vous me l'envoyiez pour illustrer cet article. Enfin..., si vius pouvez et si vous voulez bien...

Cordialement,
Gilles