02 juillet 2009

Famille d'Armand

D'ARMAND. — Marseille

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 119.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et Scipion d'Armand, de la ville de Marseille, etc.
Extrait de baptistère de Scipion d'Armand, fils de M. François et de demoiselle Douce Dubois, du 24 mai 1603.

Contrat de mariage de noble Scipion d'Armand, qualifié écuyer, fils de noble François et de la demoiselle Douce Dubois, avec la demoiselle Anne de Collin, du 24 juillet 1661, signé Audier, notaire.

Mariage dudit François d'Armand, écuyer, fils de M. Antoine, docteur ez droits, avec la demoiselle Douce Dubois, du 4 février 1593, Signé Bezaudun, notaire.

Mariage de spectable Antoine d'Armand, de Marseille, docteur ez droits, habitant à Genève, avec demoiselle Françoise de Laurencin, de Lyon, fille de noble Claude, seigneur et baron de Riverie, du 3 juin 1564, du Pont, notaire.

Huit contrats d'actes dans lesquels le nom d'espectable y est inséré et n'est donné et attribué qu'à de personnes très nobles et dument … comme à l'espectable personne Estienne Pansu, conseiller, à espectable seigneur Claude, comte de Tende, et autres y dénommés, des années 1516, 1533, 1537, 1545 et 1549, signé Bezaudun, Malet, Emeric et Barnier, notaires.

Baptistère d'Antoine Armand, fils d'Hugon, du 26 novembre 1522.

Procédure faite par devant le juge de Vaugine sur l'inventaire des biens de feu noble Fouquet Saurat, dudit lieu, à la requête de noble Madeleine d'Armand, sa veuve, ensemble la description des biens dudit feu noble Fouquet, fait à la requête du noble Hugon d'Armand, père de ladite demoiselle, avec le reçu au pied du voyage, vacations, travail et écritures du greffier, des mains dudit noble Hugon d'Armand et une autre réquisition par lui faite, où il est qualifié noble des 14, 15 et 23 février 1538.

Arrêt des francs fiefs, portant déchargement en faveur de noble Pierre d'Armand, sr de la Garcinière, du 14 mars 1636.

Acte de transaction de l'année 1408, dans laquelle Jean d'Armand est qualifié noble, signé par Pierre Gariany, notaire.

Mariage de noble Jean d'Armand, sr du Revest, avec demoiselle Marguerite de Pontevès, fille de noble Berenguier, du 16 janvier 1416, signé Augier, archivaire d'Aix.

Lettre de dispense des bans en faveur de noble François Armand, fils d'Antoine, du 8 février 1593.

Certificat de me Juge, notaire, comme le nom d'Espectable est donné à M. Bernard d'Ornesan, seigneur et baron de St Blancard, dans une substitution de procure de l'année 1549.
Fait à Aix, le 27 septembre 1667.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+