21 octobre 2009

Alayer, Seigneurs de Champourcin, Costemore, le Poil

Armes : d'azur au laurier d'or de trois branches, soutenu d'un croissant du même au chef de gueule, chargé de trois étoiles d'or. Couronne du Comte. Supports : Deux lions.
  1. JOSEPH ALAYER, marchand, vivait en 1596, à Digne, où il parait dans une quittance du 19 octobre de ladite année, passé chez Me de Blieux, notaire ; d'où :
    1. FRANÇOIS, dont l'article suit ;
    2. ESPRIT, après avoir été marié et devenu veuf, reçut la prêtrise et testa le 15 février 1674 , instituant pour héritier son cousin Jean D'ALAYER, seigneur de Champourcin, ce qui fait supposer que ses propres enfants étaient morts avant lui. Il avait épousé, le 26 mai 1619, Marguerite DE CHAUSSEGROS, fille de Jean ; d'où : Jean, né le 11 mars 1626 ; Guillaume, né le 4 septembre 1637 ; Esprit, né jumeau le 12 juin 1639 ; Antoine, né jumeau le 12 juin 1639.

  2. FRANÇOIS ALAYER, seigneur de Champourcin, paraît, comme marchand, le 1er mars 1604 ; comme seigneur de Champourcin, en une quittance du 15 juin 1608, et comme noble, dans une obligation du 23 juin 1611. Il avait épousé Louise DE REQUISTON ; d'où :
    1. ANTOINE, né le 22 août 1608 ;
    2. JEAN, dont l'article suit.

  3. JEAN ALAYER, né le 5 mai 1613 ; épousa Élisabeth DE RASCAS (Acte de ratification du 22 décembre 1671 (Guitton, notaire)) ; d'où : FRANÇOIS, dont l'article suit.

  4. FRANÇOIS ALAYER, seigneur de Champourcin, né le 7 avril 1635 ; épousa, suivant contrat du 12 juin 1664 (Vachier, notaire à Forcalquier. — Enregistré au greffe de la sénéchaussée de Digne, folio 439, la 25 du même mois.), Catherine DE PONTEVÈS ((4) Née à Forcalquier, baptisée le 16 février 1635, fit son testament le 24 juillet 1669 (Guitton, notaire)), fille de François, sieur de Saint-Barnabé, et de feu Suzanne REVEST, de la ville de Forcalquier ; d'où : JOSEPH, dont l'article suit.

  5. JOSEPH ALAYER, seigneur de Costemore, né le 7 novembre 1667 ; épousa, suivant contrat du 7 janvier 1687 (Henri Luce, notaire à Castellane (insinuations de Digne, folio 279)), Claire-Louise MARTINY, fille de noble Honoré, sieur du Poil, et de Claude DE SAURIN, de la ville de Castellane ; d'où :
    1. JEAN, seigneur de Champourcin et du Poil, né le 15 décembre 1688, capitaine au régiment Gassion infanterie ; épousa, le 20 février 1708, Élisabeth DE JAUBERT, fille de Jean, lieutenant général en la sénéchaussée de Digne ; d'où : A) Honoré ; B) Gaspard-Alexis ;
    2. HONORÉ, dont l'article suit ;
    3. JOSEPH-FRANÇOIS, né le 27 juin 1694.

  6. HONORÉ D'ALAYER de Costemore, seigneur du Poil, né le 21 mai 1691, commandant de bataillon au régiment de Gassion infanterie. Il avait épousé, à Digne, le 4 juillet 1723, Marianne DEJANON, fille d'André, avocat, et de feu Suzanne D'HONORAT ; d'où :
    1. LAURENT-ANDRÉ-JOSEPH, né au Poil, le 31 mai 1724, prêtre à Die, en Dauphiné ;
    2. N***, major commandant en l'île de Porquerolle ;
    3. HONORÉ, dont l'article suit.

  7. HONORÉ D'ALAYER de Costemore, capitaine au régiment de Lorraine infanterie, chef de bataillon, chevalier de Saint-Louis, mourut à Digne, le 17 juillet 1812. Il avait épousé, en premières noces, Rose DE PIQUET, et en deuxièmes noces, à Marseille Saint-Ferréol, le 22 janvier 1781, suivant contrat du même jour (Maurel, notaire à Marseille (insinuations de Marseille, folio 1)), Thérèse-Victoire DE GRAVIER (née à Marseille, vers 1752 ; mourut à Marseille (registre 4), rue Saint-Ferréol, le 16 décembre 1822), fille de François-Laurent, capitaine d'infanterie, et de Françoise de FOURNIER ; d'où :
    1. LOUIS-HONORÉ-AUGUSTE, dont l'article suit ;
    2. FRANÇOISE-VICTOIRE, née à Marseille (2), le 8 janvier 1782, baptisée le lendemain : épousa, à Marseille, le 23 septembre 1806, Pierre-Jean-Baptiste-Marie CROZET (1), fils de Simon-Joseph et de Josèphe-Vincent-Marguerite BARBARIN.

  8. LOUIS-HONORÉ-AUGUSTE D'ALAYER de Costemore, né à Marseille (Saint-Ferréol), le 4 octobre 1784, baptisé le lendemain, conseiller municipal à Marseille ; mourut à Marseille, rue Montgrand, le 4 juin 1864. Il avait épousé, à Marseille, le 11 février 1822, Thérèse-Amélie SÉJOURNÉ (née à Marseille, le 14 septembre 1802 ; mourut à Marseille (registre 3), le 26 avril 1864), fille d'Arsène-Charles-Jérôme et de feu Marie-Madeleine-Joséphine MORTUEL ; d'où :
    1. MARIE-ALEXANDRE-AUGUSTE, dont l'article suit ;
    2. MARIE-HONORÉ-AUGUSTE, né à Marseille, en 1825 ; mourut à Marseille, rue Saint-Ferréol, le 13 août 1826 ;
    3. MARIE-XAVIER-HENRI, né à Marseille (5), le 27 mai 1836 ; mourut à Marseille, le 30 avril 1855, S. A. ;
    4. AMÉLIE-THÉRÈSE-CAROLINE, née à Marseille, le 3 décembre 1822, rue Paradis ; mourut à Marseille (8), le 26 mars 1854 ; elle avait épousé, à Marseille (8), le 28 février 1848, Joseph-Casimir PLAGNIOL (né le 27 avril 1812 ; mourut le 19 février 1871), fils de Joseph-Étienne et de Marie-Charlotte-Adélaïde LAJARD ;
    5. MARIE-LOUISE-VICTOIRE-AIMÉE, née à Marseille, rue Paradis, le 9 septembre 1824, religieuse aux Dames du Sacré-Cœur ; mourut à Toulouse, le 17 octobre 1887 ;
    6. MARIE-CLÉMENCE, née à Marseille, rue Paradis, le 5 mars 1829 ; mourut à Marseille, le 6 juillet 1832 ;
    7. MARIE-THÉRÈSE, née à Marseille, le 5 juin 1830 ; mourut à Marseille, au cours Lieutaud, le 18 avril 1899 ;
    8. MARIE-CAMILLE-CLÉMENCE, née à Marseille, le 7 mars 1833 ; mourut à Marseille, rue Paradis, le 2 mai 1835 ;
    9. MARIE-PHILOMÈNE-JOSÉPHINE, née à Marseille, rue Saint-Jacques, le 9 septembre 1838 ; mourut à Marseille, le 7 mai 1877, rue Marengo ; elle avait épousé, à Marseille, le 7 février 1860, Jean-Marie-Louis-Félix ANCEY (né à Marseille, le 2 août 1835), fils de feu Jean-François-César et de Camille-Rose-Françoise BLANC ;
    10. MARIE-ANNE-CAROLINE, née à Marseille, le 29 juillet 1842 ; épousa, à Marseille, le 11 avril 1866 (Témoins : Émile MARTIN, 39 ans, négociant, beau-frère de l'époux ; Éd. CANAPLE, 67 ans, ancien député, oncle de l'époux, officier de la Légion d'honneur ; Joseph-Casimir PLAGNIOL, 52 ans, négociant à Marseille, chevalier de Saint-Grégoire), suivant contrat de la veille, Jean-Baptiste-Marie-Charles DU QUEYLAR (né à Marseille, le 21 janvier 1840), fils de feu César-Marie-Joseph et de Marie-Angélique-Jeanne-Lazare SÉJOURNÉ.

  9. MARIE-ALEXANDRE-AUGUSTE D'ALAYER, né à Marseille, le 22 novembre 1831 ; épousa, à Marseille, le 17 février 1857, Emma-Françoise-Adélaïde PLAGNIOL, fille de feu James-Abel-Marie et de Marie-Françoise-Pauline PICHAUD ; d'où :
    1. MARIE-PAUL-JAMES-AUGUSTE, né à Marseille, rue Saint-Jacques, le 25 janvier 1858 ;
    2. LÉONCE-PAUL-HENRI-MARIE, dont l'article suit ;
    3. ANDRÉ-MARIE-CHARLES-ÉMILE, né à Marseille, rue Montgrand, le 10 février 1868 ; mourut à Marseille, le 17 octobre 1870 ;
    4. MARIE-JOSEPH-ADRIEN-HENRY, né à Marseille, rue Sylvabelle, le 26 décembre 1877 ;
    5. MARIE-THÉRÈSE-PHILOMÈNE-MARGUERITE, née à Marseille, rue Saint-Jacques, le 21 juillet 1859 ; épousa, à Marseille, les 22-24 avril 1884, suivant contrat du 21 du même mois, Marius-Victor-Léonce Guis (né à Marseille, le 21 juin 1857), fils de feu Gervais-Jean-Antoine, chevalier de la Légion d'honneur, et de Marie-Louise-Joséphine JAUFFRET (d'où : 1° Gabriel ; 2° Pierre ; 3° Xavier) ;
    6. MARIE-AMÉLIE-MATHILDE, née à Marseille, le 20 décembre 1861, rue Saint-Jacques ; mourut à Marseille, le 9 juillet 1866 ;
    7. MARIE-AMÉLIE-MATHILDE-FRANÇOISE, née à Marseille, rue Montgrand, le 23 mars 1869 ; épousa, à Marseille, les 9-11 janvier 1893, Joseph-Antoine-Émile-Léon-Léopold DOUBLE, fils de feu Émile-Jules-Henri et de Marie-Caroline-Joséphine-Berthe MOREL (D'où ; 1° René ; 2° André ; 3° Roger).

  10. LÉONCE-PAUL-HENRI D'ALAYER de Costemore, né à Marseille, rue Montgrand, le 13 janvier 1864 ; reçu à l'École Polytechnique en 1882 ; lieutenant au 6e artillerie ; capitaine au 37e artillerie ; épousa, à Aix, le 26 janvier 1888, suivant contrat du même jour, Albertine-Jeanne-Caroline-Amélie BOUCHET-RIVIÈRE-D'ARC (né à Tour-la-Ville (Manche), le 10 septembre 1863), fille de feu Marie-François-Casimir et de Berthe-Catherine-Jeanne DE JULIENNE-D'ARC ; d'où :
    1. AUGUSTE-GEORGES-JACQUES, né à Aix, le 2 septembre 1892 ;
    2. JEAN-MARIE-AUGUSTE, né à Bourges, le 4 avril 1895 ;
    3. JEANNE-EMMA-MARIE, née à Saumur, le 2 août 1889.
Source : Annales des Basses-Alpes, 1899-1900, page 194
Bnf/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5685671b

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+