24 avril 2010

Famille de Novion

NOVION (DE), famille noble, originaire de Champagne.
  1. Jacques DE NOVION épousa, en 1461, Louise du Rosoy, dont il eut :

  2. Pierre DE NOVION, Ier du nom, seigneur de Guignicourt, Chassins et Trélon, qui, en 1538, donna au roi un dénombrement de sa terre de Chassins. Il épousa Jeanne le Vasseur, dont il eut, entre autres enfants :

  3. Augustin DE NOVION, seigneur de Montcouvent, archer de la compagnie du duc de Lorraine, et qui, le 28 juin 1569, produisit un congé du duc d'Alençon, frère du roi. Il laissa de Louise de Boissy son épouse :
    1. Philippe, dont l'article viendra ;
    2. Octavian de Novion ;
    3. Gérard de Novion, gendarme de la compagnie du duc d'Elbeuf ;
    4. Charlotte ;
    5. N***, marquise de Novion, mariée à Louis de Boissy ;
    6. Jeanne de Novion, mariée, en 1576, à Antoine de Bomé, dont une fille mariée à Louis de Roussi.

  4. Philippe DE NOVION passa un contrat de vente avec Octavian son frère, le 24 février 1592. Il avait épousé, le 16 décembre 1591, Françoise de Brifaut, de laquelle il laissa :
    1. Pierre, dont l'article viendra ;
    2. Charles de Novion, seigneur de la Motte-Fauconnerie et de Vée-sur-Vesle, lieutenant au régiment de Vaubecourt, puis au régiment de Champagne en 1617, chevau-léger de la compagnie de Vaubecourt en 1621, convoqué pour l'arrière-ban de la noblesse de Champagne le 22 août 1636, qui fut maintenu dans ses titres et privilèges de noblesse par arrêt du 29 juillet 1634. Il avait épousé, le 17 juillet 1621, Elisabeth de la Loyauté, dont il eut : a. Charles de Novion, mort sans hoirs ; b. Jean de Novion, marié, le 23 mai 1659, à Barbe de Collet, dont Jean de Novion, le 24 août 1660, mort sans postérité ;
    3. Cirus, dit Ignace de Novion, qui fait la seconde branche.

  5. Pierre DE NOVION, IIe du nom, entra au service en 1617, et fut garde-du-corps de la compagnie du maréchal de Thémines. Il servit sous le duc du Maine en qualité d'enseigne, fit les guerres depuis 1620 jusqu'en 1632, et entra dans les chevau-légers du cardinal de Richelieu, le 24 juillet 1636. Il avait épousé 1.° Marie-Elisabeth de la Cour ; 2.° Elisabeth de Bussy, par contrat du 20 octobre 1622 ; 3.° le 14 janvier 1643, Anne Percède de Cosson. Il eut :
    1. François, dont l'article suit ;
    2. Rachel ;
    3. Marie de Novion, mariée à Louis de la Bruyère, seigneur d'Arocourt.

  6. François DE NOVION, capitaine du château et bourg de Neuilly-Saint-From, par lettres du 23 janvier 1672, servait dans les gendarmes de la garde du roi, sous les ordres de François de Rohan, prince de Soubise, en 1681. Il avait été page de la duchesse de Montbazon, et avait obtenu, le 16 août 1667, un arrêt qui le maintint dans ses privilèges de noblesse. Il servit au ban sur les côtes du Poitou comme lieutenant, en 1687, puis en qualité de maréchal-des-logis, en 1691, 1693 et 1695. Il avait épousé 1.° le 5 septembre 1667, Geneviève Châtelin ; 2.° Marianne du Ruel des Coutances ; 3.° le 10 mai 1681 Gabrielle-Angélique de Bachelier. Il eut pour enfants :
    1. Jean-Bazile-Victor, dont l'article viendra ;
    2. Henri-Joseph-François ;
    3. Suzanne de Novion, mariée à François de Textor ;
    4. Jeanne-Catherine-Angélique de Novion, mariée à Jacques-Jérôme-François de Vassau de Vareille ;
    5. Louise-Charlotte de Novion, mariée à David de Gondallier, seigneur de Tugni.

  7. Jean-Basile-Victor DE NOVION, cornette au régiment de Roye, cavalerie, qu'il quitta vers la fin de 1710 puis garde-du-corps de la compagnie de Villeroi, brigade de Monplaisir, à l'armée commandée par le maréchal de Villars, au camp près Thionville, avait épousé, le 24 décembre 1710, Antoinette Dujon, dont il eut :
    1. François-Victor, dont l'article suit ;
    2. Jean-Jacques de Novion, marié à N*** Levent, mort sans postérité ;
    3. Philibert de Novion.

  8. François Victor, comte DE NOVION, épousa, le 16 mai 1744, Marguerite d'Uvigneau. De ce mariage sont issus :
    1. Jean-Victor, qui suit ;
    2. Charlotte de Novion.

  9. Jean-Victor, comte DE NOVION, maréchal des camps et armées du roi, chevalier de Saint-Louis et de Saint-Lazare, commandeur de l'ordre du Christ en Portugal, fut secrétaire de l'assemblée de la noblesse du bailliage de Vermandois, pour l'élection aux états généraux de 1789 ; a épousé, le 9 août 1786, Anne le Prestre de la Moustière, dont il a :
    1. Edmond-Victor, vicomte de Novion, né le 2 août 1788, capitaine de cavalerie, chevalier de la Légion d'honneur ;
    2. Léon-Charles, chevalier de Novion, né le 29 mars 1792, garde-du-corps de la compagnie de Grammont.
Seconde branche prise au quatrième degré.
  1. Ciras, dit Ignace DE NOVION, seigneur de Vée en partie, et de la Hazette, second fils de Philippe de Novion et de Françoise Brifaut, enseigne au régiment de Marlousset, se trouva à la bataille de Prague, servit dans la compagnie du prince de Lorraine, ensuite dans les mousquetaires du roi, puis dans les chevau-legers du cardinal de Richelieu, en 1637. Il épousa 1.° le 23 mai 1638 Claude de Sainte-Savine ; 2.°, le 6 juin 1645, Jeanne de la Valée. Il eut pour fils :
    1. Louis de Novion, seigneur de la Hazette, marié, le 12 novembre 1657, à Marie de Brunetot, de laquelle il laissa : a. Jacques ; b. Claude de Novion ;
    2. Simon, qui suit :

  2. Simon DE NOVION, seigneur de la Hazette, épousa, le 4 avril 1667, Antoinette de Gautier, dont il eut :

  3. Antoine DE NOVION, qui s'établit à Nouillonpont près de Longwi, où il commandait l'artillerie dans les trois évêchés. Il épousa, le 14 janvier 1717, Jeanne Rondet de Fontainier, de laquelle il laissa :

  4. Henri-Antoine DE NOVION, marié, le 2 février 1756, à Marguerite Maillot de la Treille, dont est issu :

  5. Jean-Baptiste-Georges-Antoine DE NOVION, mort en Amérique.
Armes : « D'azur, à la bande d'or, accompagnée de trois colombes d'argent. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 123
BnF/Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+